BAL

En cette fin d'année, c'est encore une fois l'achat local qui nous intéresse! Tout d'abord parce que le temps des fêtes rime souvent avec magasinage et cadeaux, mais aussi parce que les marchés d'artisans et autres rassemblements de créateurs se multiplient de plus en plus, peu importe la saison. L'achat local, c'est contribuer à l'économie de sa ville, sa région, son bout de chez soi. Mais c'est aussi parfois consommer local lorsqu'on voyage. C'est acheter des produits éthiques et uniques créés et pensés par des citoyens qui nous ressemblent. 

Tout au long de l'année, nous nous efforçons de présenter le plus de projets locaux possible. Les deux derniers mois de 2018 nous semblent l'occasion idéale pour donner davantage de poids à celles et ceux qui façonnent le commerce durable d'ici.

Car les impacts vont bien au-delà des retombées financières. La consommation réfléchie à échelle locale bénéficie certes à nos créateurs et à leurs idées audacieuses, mais elle facilite aussi les contacts humains, la traçabilité des produits et, bien évidemment, fait de nous des citoyens un peu plus écoresponsables et conscients de l'empreinte si néfaste de la société de consommation sur l'environnement. Sans avoir toutes les réponses, cela vaut la peine de se questionner, non?

En novembre et décembre, on vous présente, entre autres, plusieurs acteurs et experts du commerce local, on se questionne sur la consommation responsable et on vous propose une série d'entrevues avec des artisans québécois alors qu'ils se trouvent en plein achalandage de Noël: «Achat local & temps des fêtes». Au menu: des rencontres, des questionnements, des pistes de solutions et des couvertures photo des marchés montréalais. Bonne lecture!