C’est pour pallier au cadre des banques traditionnelles à comprendre les besoins des entrepreneurs et investisseurs véganes que le fonds d’investissement Vegan Capital a été lancé lors de la semaine du microcrédit, le 14 mars dernier. Les cofondateurs, François Burra et Julien Hivon, ont pour objectif d’accélérer le développement de l’économie végane tout en soutenant les entrepreneurs véganes de Montréal.

Les deux hommes se sont connus il y a six ans dans un cadre professionnel puisqu’ils travaillaient dans la même startup. Si aujourd’hui, François Burra est stratège UX/ produit chez Nurun et Julien Hivon est conseiller principal Sécurité TI chez Desjardins, ils continuent de partager leur intérêt pour l’écologie, entre autres.

«Je me suis rendu compte que l’industrie alimentaire, notamment animalière, avait le plus fort impact sur le changement climatique, devant les autres polluants que l’on peut imaginer, dont les transports, se souvient M. Burra qui a décidé d’être végane il y a trois ans. J’étais stupéfait, entre autres en me rendant compte que ce que l’on consommait tous les jours était un acte engagé.»

Les deux Montréalais ont également voulu investir leurs économies, mais la banque leur proposait «des intérêts médiocres», pour des projets qui ne respectaient pas leurs valeurs en termes de santé, de bien-être animal et de changements climatiques.

François Burra

François Burra

Changement du système financier

Depuis un an, le duo souhaite changer le système financier en utilisant les règles du capitalisme pour favoriser les entreprises «bonnes pour la société». Ils pensent toutefois qu’il est irréaliste de chercher à le remplacer.

Le rôle de Vegan Capital est d’expliquer le véganisme aux acteurs de la finance traditionnelle pour ensuite faire profiter des opportunités de financement aux entrepreneurs. Les fondateurs ont ainsi développé un partenariat d’un an avec l’ACEM Microcrédit Montréal qui propose des prêts allant de 2 500$ à 50 000$. Ils ont également repéré 75 projets véganes dans la métropole.

Le projet pilote prévoit que l’ACEM Microcrédit Montréal réserve 30 000$ qui seront investis dans cinq à dix entreprises. «Pour remplir les critères d’entrée, elles doivent être basées à Montréal. Leur projet doit être végane, donc offrir une alternative à des produits ou des services qui comportent des produits animaliers ou qui soutiennent des industries animalières. On regarde aussi la situation financière de l’entrepreneur. Le microcrédit est un peu un levier pour l’insertion économique et pour beaucoup [il sert à] sortir de situations précaires, donc on va regarder le niveau de revenus», explique François Burra.

Il perçoit différents enjeux pour Vegan Capital, dont le temps puisque ces activités sont menées en dehors de leurs emplois à temps plein, mais il évoque la possibilité d’avoir des collaborateurs. Il y a aussi la crédibilité puisque si son projet se porte bien, il reste à faire ses preuves après le lancement.

Julien Hivon

Julien Hivon

Plateforme de financement participatif en équité

«Après le lancement, on a eu plein de personnes qui sont venues nous voir en nous disant qu’ils voulaient investir dans des entreprises véganes, entre 1 000$ et 15 000$ disons, rapporte M. Burra. Des gens qui ne voulaient pas mettre leur argent à la banque, mais avec nous, pas dans Vegan Capital, mais directement dans une entreprise.»

L’idée avait déjà été abordée par les deux entrepreneurs. Elle a donc été confirmée lors de l’événement de lancement et devrait être la suite du fonds microcrédit végane. Il s’agit d’une plateforme de financement participatif en équité qui pourrait voir le jour en projet pilote dans les prochaines semaines. «On cherche actuellement des partenaires qui ont une plateforme existante, car cela demande beaucoup d’investissement en termes de technologie pour développer le tout et des autorisations des marchés financiers à l’échelle des provinces et du Canada», souligne François Burra.

Il ajoute qu’aucun compromis ne sera fait sur leur vision puisque Vegan Capital est un projet qui se développe en plus de leurs emplois respectifs.

💼🌿 Vegan Capital

site web | facebook | instagram