Des collègues sortent du cadre de leur travail et se laissent guider par La Base pour vivre des moments uniques qui leur ouvriront de nouvelles perspectives. La fondatrice de cette jeune compagnie Marie-Ève Chaumont propose ainsi des séjours corporatifs et des camps thématiques.

«La Base, c’est l’envie de créer des situations qui vont faire en sorte que les gens vont se reconnecter ensemble, vivre le moment présent sans appréhender ou être en stress de performances, explique Marie-Ève Chaumont. On n’alerte pas les gens de ne pas prendre leur cellulaire, mais ils ne le prennent pas. Ils n’ont pas envie de prendre une photo ou de lire leur courriel, ils sont vraiment là.»

Elle a créé La Base en octobre 2017 dont le principal service est d’offrir des séjours corporatifs destinés aux entreprises, tant des startups que des entreprises dont la réputation est déjà bien établie. 

Courtoisie La Base.

Courtoisie La Base.

Tout débute avec un briefing téléphonique qui vise à cibler les objectifs du séjour et les entreprises du client. «On va vraiment créer une expérience sur-mesure pour eux. Les participants, on ne veut pas leur dire ce qu’ils vont vivre, pour qu’ils soient dans le moment présent, donc ils sont à 100% du temps en mode éveillement. À partir du transport, il y a quelque chose qui va se passer. Est-ce qu’on commence à travailler dans l’autobus? Est-ce qu’on commence à réfléchir? En arrivant ici, c’est un séjour immersif, où tout est pris en charge», souligne sa fondatrice.

Tout est pris en charge, l’hébergement et les repas sont inclus, pour des périodes qui peuvent être autant d’une journée que d’un long week-end, selon les besoins.

Faire sens

Les entreprises peuvent choisir de travailler toute la journée sur une planification stratégique, un programme de leadership ou encore une formation, mais des activités vont ponctuer leur séjour. Elles peuvent aussi décider de multiplier les activités, mais mises bout à bout, elles vont faire sens pour apporter une transformation dans leur perception.

Courtoisie La Base.

Courtoisie La Base.

«On ne fait pas une activité de kayak pour faire une activité de kayak, assure celle qui est issue des milieux de la publicité, du tourisme et de la production de contenu. Si on le fait, c’est parce qu’il y a quelque chose à réfléchir dans l’individualité, d’être chacun dans un bateau, puis après ça ensemble se questionner sur ce que l’on forme. On va s’arrêter sur une île en chemin pour travailler là, mais il y a peut-être un pique-nique qui va les attendre là avec des produits des maraîchers locaux.»

Des moments en solitaire sont aussi pensés pour que les moments en groupe puissent être les plus performants possible.

«La mission première de La Base est vraiment de reconnecter les gens ensemble, avec soi et avec les autres aussi, pour une meilleure énergie et collaboration, en vue de les faire grandir. On va toujours avec ça en tête lorsque l’on crée l’expérience pour l’entreprise, en plus de faire rouler l’économie de la région, faire rencontrer des gens inspirants et des modèles d’affaires différents pour amener la réflexion», insiste Mme Chaumont.

Courtoisie La Base.

Courtoisie La Base.

Elle s’entoure ainsi de collaborateurs externes, dont la coach d’affaires Magali Legault et l’astronome Jean-Michel Castonguay.

Camps thématiques

Parallèlement, La Base propose quatre camps thématiques par année aux personnes, qui viennent de leur propre initiative, qui souhaitent se ressourcer et réveiller leurs instincts.

Un camp de survie est organisé avec la communauté de filles adeptes du plein air Les chèvres de montagne et une nutritionniste, entre autres. L’objectif est de donner aux participantes les outils nécessaires pour survivre en forêt le temps d’un week-end, mais aussi pour gérer la «folie du quotidien». 

«Play» amène à retrouver l’enfant en soi, notamment avec un atelier de freewriting, une projection de film en plein air, ou encore un rassemblement au feu de camp. Quant à «Perception», ce camp invite à créer des changements de perception avec une excursion nocturne, des raquettes et glissades, une stimulation des sens, par exemple. Et le camp «X» permet de prendre du recul et d'aller à la rencontre de soi à travers des rituels d’éveil, des méditations guidées, ou encore un plan d’action.

Courtoisie La Base.

Courtoisie La Base.

Dans la catégorie «l’entreprenant», La Base a gagné cette année le Gala Charlevoix, organisé par la Chambre de commerce de Charlevoix. Initialement implantés dans un ancien couvent à Baie-Saint-Paul, ses services s’étendent aujourd’hui dans les Cantons de l’Est ou dans Lanaudière, entre autres. 

Marie-Ève Chaumont veut à présent se faire connaître des entreprises de l’international qui choisiraient de faire un séjour au Québec et d'accompagner les entreprises québécoises dans des voyages à l’étranger.

🌲🤝 La Base

site web | facebook | instagram