D-Track effectue un tour du chapeau avec un troisième album en carrière «Dieu est un Yankee» sorti le 5 avril dernier. Au sommet de sa forme, le parolier émérite réaffirme la pertinence de son verbe, multipliant les clins d’œil aux paradoxes de la culture nord-américaine qui peuplent son quotidien. Il tente toutefois d'éviter de sombrer dans les clichés et allège adroitement son propos avec une touche d'humour qui le distingue de ses contemporains.

Composé en majeure partie par le rappeur vétéran originaire de Gatineau, «Dieu est un Yankee» renferme également un vaste éventail de sonorités tirées de toutes les époques marquantes du hip-hop qui sauront plaire aux fans actuels et aux nostalgiques du genre. Pour compléter son œuvre, D-Track s'entoure de collaborateurs de premier plan tels que les beatmakers Nicholas Craven et Dr. Mad, les rappeurs Koriass, KNLO et Aspect Mendoza, la chanteuse Dominique Fils-Aimé et son fidèle acolyte Sam Faye.

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

David Dufour alias D-Track. 

J'ai commencé à rapper à l'âge de 16 ans à Gatineau. J'ai plus de neuf projets rap à mon actif. De 2009 à 2013, j'ai participé aux ligues slam, gagné le titre de champion québécois de slam en 2013 et terminé quatrième à la Coupe du monde de slam à Paris en 2014. J'ai été nominé au gala de l'ADISQ en 2016 pour l'album hip-hop de l'année. J'ai également participé aux ligues freestyle rap des End of The Weak. Enfin, j'ai publié deux recueils: «Artdoise» et «Détroit».

Comment décririez-vous votre univers musical?

Du rap. 

Quelle est votre relation avec la nourriture?

J'aime la bonne bouffe man!

Êtes-vous aussi doué derrière les fourneaux que sur une scène?

Si j'étais aussi doué derrière les fourneaux que sur une scène, je serais sûrement un grand chef de profession.

Quelle musique écoutez-vous lorsque vous cuisinez?

En soirée, du jazz. En après-midi du folk, mais très souvent du hip-hop. 

Si D-Track était une saveur, qu'est-ce que ça goûterait?

Salé, j'adore le sel! 

Si «Dieu est un Yankee» était une recette, quels en seraient les ingrédients?

Des frites, du tartare, une bière IPA et un poudding chômeur.

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouteriez… Si vous deviez mourir demain?!

Une tajine de poulet sur fond de Gerry Boulet.

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée?

Du café SVP!

Quel est votre plus gros «fail» culinaire?

Du poulet tandoori. J'ai encore beaucoup à apprendre des recettes de ma blonde...

...Et votre plus gros «fail» musical?

Mes chansons et mes beats qui traînent sur mon ordinateur...Que je ne veux pas que personne entende!

D-Track

Site web | Facebook | Instagram