Moins de 20% de femmes décident de se lancer dans une carrière en lien avec le numérique et les technologies, alors qu’il s’agit d’un domaine prometteur. Femmes Alpha souhaite déjouer ces chiffres en mettant en lumière la vision, la créativité et le leadership féminin, dans le cadre de la 3e édition de son concours de Pitch dénommé Nueva.

«[Le concours] est né d'un sentiment profond de vouloir changer les choses, souligne Jessica-Flautre Aubry, présidente-directrice générale de Femmes Alpha et consultante en réseaux sociaux. Les femmes sont sous représentées dans ces domaines-là. Si l'on veut inspirer le changement, il faut exposer les modèles de femmes aux générations futures et actuelles.»

Précédemment lancé en France et au Québec, Nueva est désormais ouvert à tout le Canada francophone. Jusqu’au 22 avril, les femmes intrapreneure et entrepreneure canadiennes francophones qui évoluent dans le domaine du numérique et des technologies pourront ainsi déposer leur candidature.

Celle-ci se matérialise en une vidéo de deux minutes de type elevator pitch. Cela consiste à se présenter et à mettre en valeur son projet face à un partenaire ou investisseur potentiel dont le temps est compté. L’enregistrement sera publié sur les réseaux sociaux puis évalué par un jury paritaire composé de leaders de la communauté technologique et numérique du Québec.

Pour soumettre sa candidature: par ici

Pour soumettre sa candidature: par ici

L’an passé, 75 femmes ont appliqué à Nueva. Le grand prix avait été décerné à Marianne Burkic, le cerveau derrière Yapouni, un jeu de rôle éducatif qui permet aux enfants d’apprivoiser la maladie, d’appréhender le processus de soin et de dédramatiser l'hospitalisation.

Cette année, Femmes Alpha espère recevoir 200 applications. Les finalistes seront invitées à participer à la soirée Nueva qui aura lieu le 29 mai au Centre Canadien d’Architecture à Montréal, dans le cadre du Printemps numérique. Les trois gagnantes seront dévoilées sur place et seront récompensées.

Faire rayonner la langue de Molière

Outre se révéler une source d’inspiration pour les générations actuelles et futures, l’initiative vise également à protéger la langue française et à appuyer les communautés minoritaires. «Créer une solidarité entre francophones, c’est s'ouvrir vers un monde uni et une communication collaborative», estime Jessica Flautre-Aubry.

maria-agudo-lopez-1415139-unsplash

Fondé il y a quatre ans, l'organisme a d’ailleurs mis sur pieds plusieurs partenariats avec la France et les États-Unis, afin de tisser des liens plus forts et de faciliter la mise en place des projets des entrepreneuses qui s’y établissent.

Ne pas hésiter à s’orienter vers des métiers traditionnellement réservés aux hommes, être tenace et déterminée, telles sont les valeurs qui définissent la femme alpha. «C’est une communauté désirant entreprendre, accomplir et se réaliser, ajoute la PDG. Elles veulent être des moteurs de changements positifs dans la société.»

Des outils de développement ainsi que des ateliers privés ou en groupes sont offerts afin d’aider chacune à atteindre cet idéal.

Femmes Alpha prend finalement la forme d’un média numérique faisant la promotion du leadership féminin, avec des articles de blogue où sont notamment publiés des portraits et entrevues de femmes inspirantes. 

👩🏾‍💻 Femmes Alpha

site web | facebook