Si les employeurs ont actuellement du mal à garder leurs employés, la flexibilité au travail pourrait être la clé de leur succès. C’est ce que la plateforme Flow de Geneviève Provencher propose en mettant en contact des recruteurs qui sont prêts à offrir un temps plein qui respecte le mode de vie et les valeurs des chercheurs d’emplois.

Après avoir travaillé une dizaine d’années en ressources humaines, Geneviève Provencher a décidé de retourner aux études à l’UQAM. «J’ai fait un début de maîtrise, puis j’ai eu mes deux enfants, raconte-t-elle. C’est là que l’idée de créer une plateforme où l’on retrouverait des emplois flexibles est née. Parce que j’étais sûre que si je retournais sur le marché du travail, ce serait le genre de chose que je chercherais.»

Pendant les deux ans où elle a vécu à New York, elle découvre le site internet Werk d’Anna Auerbach et d’Annie Dean, qui repose sur ce principe. La Montréalaise a donc décidé d’importer l’idée sous l’appellation Flow, qui lui est venue après une séance de yoga, pour décrire le fait que le corps et le mental soient en harmonie.

«Par exemple, si on est une femme, on n’est pas juste une femme, une professionnelle, une maman, ou une amie, mais on est tout ça à la fois. Il faut que tout ça soit relié par un "flow". Ce que ça met aussi de l’avant, c’est que lorsqu’on arrive au travail, on ne ferme pas une porte sur notre vie privée. Si on a une certaine flexibilité, on va être plus heureuse dans toutes les sphères de notre vie», explique-t-elle

Si elle a fondé la compagnie toute seule, elle s’est ensuite entourée de deux collaboratrices pour lancer officiellement sa plateforme le 10 février 2019.

Geneviève Provencher.

Geneviève Provencher.

Différentes mesures flexibles

Les employeurs doivent remplir une grille de certification qui s’inspire de celle du bureau de normalisation du Québec, en ce qui a trait à la conciliation travail-vie privée pour les entreprises, pour s’assurer qu’ils offrent au moins deux mesures flexibles de travail.

La plus répandue est les horaires flexibles, que ce soit d’arriver entre 7h et 10h le matin, de ramener son emploi du temps sur quatre jours de travail par semaine, ou encore d’opter pour les horaires d’été. Les vacances illimitées gagneraient aussi en popularité puisqu’elles permettent de partir pendant les périodes creuses de travail ou de prendre un jour de congé dans le mois.

Les avantages sont notables tant pour les employés que pour les employeurs. «Le fait de responsabiliser l’employé fait en sorte que la personne se sente plus engagée envers l’entreprise, donc ça donne de meilleurs résultats, assure la fondatrice de Flow. Plus on prend soin de ses employés et plus on a une bonne réputation, en tant qu’employeur, donc c’est le pourquoi l’employé travaillerait pour cette entreprise et c’est le meilleur porte-parole pour les employeurs.»

Personnes visées

Toutefois, ce fonctionnement ne convient pas à toutes les entreprises ou à tous les types de postes. S’il commence à faire son apparition dans le domaine industriel, il requiert un programme d’implantation et l’implication de toutes les parties de l’entreprise. C’est donc principalement le secteur tertiaire qui est ciblé, notamment avec des emplois liés à la communication.

Courtoisie Flow.

Courtoisie Flow.

Début mars, 10 entreprises étaient déjà sélectionnées, dont l’agence de relations publiques Bicom et NūMove, une entreprise de robotique et de vision. Du côté des candidats, ils sont 675 candidats à s’être inscrits sur la plateforme, que ce soit pour une conciliation travail-famille, parce qu’ils sont blogueurs ou qu’ils développent d’autres intérêts parallèlement à leur profession.

«On est très content, ça confirme l’intérêt pour les mesures flexibles de travail. Ce n"est pas toujours facile de le savoir avant de postuler et parfois les candidats le demandent à la toute fin de la deuxième ou de la troisième entrevue alors que c’est un critère très important pour eux», soutient Geneviève Provencher.

Développements futurs

L’objectif est que les entreprises gagnent en visibilité en s’affichant sur le site et aient un maximum de candidats qui appliquent sur leurs postes. Il s’agit aussi de présenter le site comme étant la référence en termes d’employeurs et d’entreprises flexibles au Québec.

D’ici trois mois, Flow devrait proposer un service de consultation afin de refaire son curriculum vitae et sa page LinkedIn, ou encore de se préparer aux entrevues. Des modèles pour mettre à jour soi-même sa candidature et s’entraîner à des rencontres avec des employeurs devraient en plus être disponibles.

D’ici l’an prochain, si la demande se fait ressentir, les entreprises aussi auront de plus larges services, avec notamment des formations et des programmes d’implantation sur les mesures flexibles de travail. 

🖇 Flow

site web | facebook