Montréal International (MI) salue la vision budgétaire du gouvernement du Québec, qui cible les enjeux prioritaires de l'attractivité économique du Grand Montréal.

« Ce nouveau budget met l'accent sur quatre facteurs déterminants pour le développement économique de la métropole, soit l'augmentation du bassin de talents, le développement de l'intelligence artificielle, la décontamination de terrains stratégiques ainsi que la mise en place d'incitatifs à l'investissement », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International. « Avec ces nouvelles mesures, le gouvernement donnera une nouvelle impulsion à la création de richesse et renforcera la compétitivité du Grand Montréal sur la scène internationale. »

Miser sur les travailleurs étrangers temporaires
Pour augmenter le bassin de main-d'œuvre disponible, le budget mise notamment sur les travailleurs étrangers temporaires et fait état de sommes supplémentaires totalisant 730 M$ sur cinq ans, visant à :

  • accompagner les entreprises dans leurs efforts de recrutement et de maintien en emploi;
  • permettre l'accès aux programmes d'intégration et de francisation;
  • et soutenir les collectivités dans leur intégration au Québec.

« MI se réjouit de cette décision d'investir dans le recrutement, l'intégration et la rétention des travailleurs étrangers temporaires, lesquels jouent un rôle clé pour combler les besoins croissants en main-d'œuvre des entreprises et soutenir leurs investissements », a ajouté M. Bolduc.

Accélérer l'adoption de l'intelligence artificielle
Pour consolider la position du Québec comme chef de file mondial dans le domaine de l'intelligence artificielle, le budget prévoit également un montant de 329 M$ sur cinq ans, afin de favoriser, entre autres, l'attraction de chercheurs et soutenir les projets de recherche. Quatre initiatives du domaine, soit IVADO LABS, SCALE.AI, MILA - Institut québécois d'intelligence artificielle et PROMPT-QUÉBEC se partageront ainsi une enveloppe de 100 M$.

« Le Grand Montréal connait un succès mondial en intelligence artificielle; ces deux dernières années seulement, MI a accompagné les sociétés étrangères dans une trentaine de projets totalisant 500 M$. Il est donc fondamental d'accroître notre niveau de compétitivité dans ce domaine d'avenir, qui stimule l'investissement privé dans l'ensemble des secteurs de l'économie », a déclaré M. Bolduc.

Accroître la disponibilité de terrains stratégiques
Le budget prévoit 320 M$, dont 100 M$ pour l'Est de Montréal et des sommes dédiées pour Laval et Longueuil, qui seront consacrés à la décontamination de terrains, à la construction d'infrastructures publiques ainsi qu'à l'acquisition et la mise en valeur de terrains stratégiquement situés. « Cet investissement permettra d'augmenter l'offre de terrains disponibles pour les entreprises étrangères à la recherche d'un site dans le Grand Montréal », a ajouté M. Bolduc.

Stimuler l'investissement privé
Les aides gouvernementales jouent souvent un rôle important dans les décisions d'investissement des sociétés étrangères. À cet effet, Montréal International souligne également la mise en place d'une enveloppe spécifique de 1 G$, qui viendra soutenir la réalisation de projets stratégiques dans le Grand Montréal.

À propos de Montréal International (www.montrealinternational.com)
Créé en 1996, Montréal International (MI) est un organisme sans but lucratif financé par le secteur privé, les gouvernements du Québec et du Canada, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Ville de Montréal. MI a comme mandat d'attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales ainsi que des entrepreneurs, talents et étudiants internationaux en leur offrant des services d'accompagnement adaptés à leurs besoins.

SOURCE: Montréal International