La Fédération québécoise des municipalités (FQM) se réjouit des gains obtenus pour les municipalités et les régions du Québec. « Dans son premier budget, le gouvernement Legault a démontré sa volonté de répondre aux besoins des régions, c’est un bon départ pour le mandat », a déclaré M. Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, préfet de la MRC de Memphrémagog et président de la FQM. « Le budget comprend plusieurs mesures structurantes demandées par la FQM et nos échanges avec le gouvernement nous laissent entrevoir d’autres gains », a-t-il ajouté.

Internet haute vitesse : lancer tous les projets d’ici 2023
Le gouvernement confirme l’investissement de 400 M$ pour assurer l’accès à Internet haute vitesse et à un réseau cellulaire large bande dans toutes les régions du Québec. Jumelé à l’annonce du gouvernement fédéral, le gouvernement répond à la demande exprimée lors de la dernière Assemblée des MRC de lancer tous les projets nécessaires à la réalisation de cet engagement dans le présent mandat. La FQM réitère cependant au gouvernement l’importance de mettre en place un programme unique de soutien, qui devrait mettre fin au dédoublement et dont l’administration devrait être assumée par le Québec.

La réduction des coûts pour les services rendus pour la Sûreté du Québec : un gain important pour les membres de la FQM
En décembre dernier, la vice-première ministre et la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation reconnaissaient l’importance de limiter la hausse des coûts pour les services de la Sûreté du Québec (SQ) facturés aux municipalités québécoises. Pour certains, cette charge représente déjà une part importante de leur budget. L’annonce du gouvernement d’investir 75 M$ sur cinq ans pour limiter la hausse à un niveau raisonnable et pour que la part du gouvernement dans le coût des services de la SQ soit de 50 % est une très bonne nouvelle.

« Cette demande figurait en tête de liste de notre plateforme municipale lors de la dernière élection québécoise et nous sommes très heureux que le gouvernement respecte son engagement électoral », a poursuivi le président de la FQM.

Le Fonds vert : un premier pas intéressant pour les forêts
Le 21 février dernier, la FQM réunissait ses partenaires pour souligner l’énorme potentiel des forêts dans la lutte aux changements climatiques et les retombées économiques positives que représenterait un investissement en ce sens pour les régions du Québec. Le ministre des Finances confirme cette orientation avec une augmentation de 75 M$ sur 5 ans pour des travaux sylvicoles additionnels financés par le Fonds vert et le financement pour le développement d’un outil qui permettra au Québec d’accroître ses investissements à venir en ce domaine. « Compte tenu de l’importance des forêts pour les régions, il s’agit d’un signal des plus positifs », a affirmé M. Demers.

Une bonification du programme RénoRégion
La FQM souligne la bonification du programme RénoRégion qui permettra de soutenir quelque 1 000 propriétaires-occupants à revenu faible ou modeste vivant en milieu rural pour leur permettre de corriger des défectuosités majeures sur leur résidence. Ce programme est essentiel pour assurer la viabilité de nos communautés.

20 M$ de plus sur cinq ans pour la formation de nos pompiers volontaires ou à temps partiel
Avec les défis croissants liés à la sécurité civile, l’annonce du gouvernement permettra aux municipalités de mieux répondre aux obligations en ce domaine.

En résumé, la FQM évalue que c’est un bon budget pour les régions. « La négociation pour le renouvellement du pacte fiscal qui devrait s’amorcer rapidement devra constituer une autre occasion de répondre aux besoins des régions », a conclu M. Demers.