Fréquemment proposées aux utilisateurs, les mises à jour sur un smartphone (ou une tablette) permettent d’assurer un fonctionnement optimal. Quel est le lien entre ces nouvelles versions de logiciels et la sécurité d’un appareil? Quels scénarios sont possibles et pourquoi un VPN pour Android peut vous aider à vous protéger? Cet article fera le point sur ces sujets.

Des mises à jour réellement facultatives?

Qu’il s’agisse de mises à jour pour une application ou le système d’exploitation Android, un utilisateur peut choisir de refuser une nouvelle installation. Dans la majorité des cas, ce refus est motivé par de possibles problèmes de performance liés à un appareil technologiquement «dépassé».

Dans de rares cas, il est également possible qu’une application devienne totalement inutilisable sans procéder à une mise à jour. De plus, ces suggestions d’installation sont, d’après de nombreuses personnes, trop nombreuses et parfois agaçantes. Pour résoudre d’éventuels problèmes, certains d’entre eux utilisent un VPN pour Android (détaillé plus loin dans cet article).

Dans ce contexte, l’ensemble des utilisateurs se sont habitués à ces mises à jour. Pourtant, peu de possesseurs de smartphones ou tablettes comprennent réellement l’importance des «updates» et surtout quels scénarios sont possibles avec une version obsolète.

Les scénarios provoqués par une version obsolète

Les programmeurs de logiciels en tous genres ne sont pas à l’abri de failles utilisables par les plus malintentionnés. Pour éviter ce problème, des corrections sont régulièrement proposées aux utilisateurs grâce aux mises à jour. Sans celles-ci, la vulnérabilité engendrée (plus ou moins importante suivant les cas) peut donner lieu à une récupération de fichiers indésirables… Et plus particulièrement de malwares. Ces virus provoquent alors une réduction parfois drastique des performances d’un appareil Android.

Ce type de scénario est souvent lourd de conséquences et apporte un argument de poids pour autoriser l’installation d’une nouvelle version de logiciel. Suite à cela, de multiples situations sont généralement constatées.

Le vol de documents

Peu importe la manière employée pour stocker des documents (mémoire interne ou via une application drive), un malware peut aisément voler, effacer ou encore transférer tous types de fichiers. Certains virus comme les ransomwares sont particulièrement utilisés pour «prendre en otage» les dossiers électroniques sensibles de professionnels pour enfin procéder à une récupération depuis un paiement bancaire.

Un exemple populaire concerne le piratage des données de Sony Pictures ayant eu lieu en 2014. Les hackeurs, nommés «Guardian Of Peace», ont alors partagé cinq films phare de la firme après un refus d’obtempérer.

Le partage de fichiers infectés

Un autre objectif des virus est évidemment la propagation. Lorsqu’un appareil Android est infecté, le partage de fichiers malveillants peut rapidement devenir un problème épineux pour l’ensemble d’un répertoire ou réseau d’amis. Un simple transfert de données via le bluetooth, une clé USB ou encore internet pourra contaminer de nombreuses personnes en seulement quelques instants. L’installation d’une application antivirus peut réduire (en partie) ces risques et soulager la conscience d’un utilisateur.

Le contrôle à distance

Un autre type de scénario concerne le contrôle à distance. En effet, après une cyberattaque, un pirate aura également la possibilité d’interagir avec le smartphone de sa victime. Cet individu pourra également désactiver les mises à jour automatiques afin de maximiser la vulnérabilité d’un équipement. L’usage d’un VPN pour Android est ici particulièrement conseillé pour se protéger d’une telle situation.

L’absence de nouvelles fonctionnalités

Enfin, le refus d’une mise à jour suggérée entraîne évidemment l’absence de nouvelles fonctionnalités. De plus, l’optimisation de la stabilité est généralement offerte à chaque nouvelle version d’un logiciel. Cet argument est, sans aucun doute, le plus populaire auprès des utilisateurs. Néanmoins, les scénarios précédents devront rester prioritaires avec des conséquences bien plus difficiles.

Se protéger avec un VPN pour Android: pourquoi et comment ?

Pour se protéger efficacement contre les malwares ou ransomwares, l’installation d’un VPN pour Android est une parfaite solution. Grâce à ces réseaux privés virtuels, un utilisateur profite d’une sécurisation importante depuis:

Le cryptage des données (protocole)

La connexion indirecte via un réseau intermédiaire (absence de l’adresse IP initiale)

Un DNS propre au service permettant de préserver l’anonymat

Pour en savoir plus sur les VPN, une simple recherche sur GooglePlay vous donnera accès à toutes les solutions disponibles.

Négliger les mises à jour suggérées peut être un choix personnel. Cependant, les scénarios énumérés dans cet article démontrent la nécessité d’installer ces versions correctives. Pour plus de sécurité, n’hésitez pas à vous orienter vers les VPN pour Android.