Février s'annonce prolifique pour les expos en arts visuels. Ce mois-ci, c'est une vingtaine d'expositions qui suscitent notre intérêt et donc autant de raisons de braver les tempêtes au nom de la culture!

«Ouvert à tous», Marie-Claude Marquis à la Galerie Station 16. Du 7 au 25 février.

Crédit MC Marquis.

Crédit MC Marquis.

«Les œuvres de MC Marquis incarnent un mélange unique de nostalgie et de culture pop. Ses toiles prennent souvent la forme d’assiettes vintage ultra-kitsch sur lesquelles elle peint à la main de la calligraphie complexe ou des broderies en petit-points vintages. Elle a maîtrisé l'art de la réappropriation en donnant aux objets trouvés une nouvelle vie, toujours avec un sens de l'humour rafraîchissant et un œil pour le design.» 〰 événement facebook

«Femmes Futuristes», Renée Lamothe, Katherina Ilenseer et Anna Eyler au Eastern Bloc. Du 7 février au 2 mars.

1111-022708-image(page)

«L’exposition Femmes Futuristes composée des installations de Renée Lamothe, Katherina Ilenseer et de Anna Eyler, prennent place dans un futur qui questionne le corps, le rapport à la sexualité et le monde naturel. Ensemble ces oeuvres personnifient des interprétations techno-futuristes de l’être humain, de son enveloppe corporelle et de son devenir. Elles incarnent une réalité plausible ou projetée, une désincarnation des corps, allant même jusqu’à l’effacement de ce qui constitue l’essence humaine. Est-ce que le futur nous conduira à devenir des entités bourrées de technologie évoluant entre la mobilité et l’immobilité?» 〰 événement facebook

«Le chaleureux monde de Centraide»Mikaël Theimer et Thibault Carron (Portraits de/of Montréal) à Centraide du Grand Montréal. Du 1er au 28 février.

Crédit Mikaël Theimer et Thibault Carron.

Crédit Mikaël Theimer et Thibault Carron.

«À travers l'exposition de plus de trente photos grand format, plongez avec eux au coeur des communautés qui améliorent la qualité de vie d’un Montréalais sur sept. Découvrez comment vos dons sont transformés en joie, en amitiés et en vies nouvelles pour les membres les plus vulnérables de notre collectivité.» 〰 événement facebook

«Bouches de Cendres Actives», Vincent Larouche à la galerie soon.tw. Jusqu'au 16 février.

_MG_0293b

〰 événement facebook

«Recherche – Archive – Œuvre», Valie Export à la galerie VOX, centre de l'image contemporaine. Du 15 février au 27 avril.

Crédit Valie Export.

Crédit Valie Export.

«L’artiste autrichienne VALIE EXPORT est considérée comme une figure notoire dans les domaines de l’art conceptuel, de la performance et du cinéma. Active depuis les années 1960, elle a influencé, jusqu’à aujourd’hui, plusieurs générations d’artistes émergents grâce à ses œuvres phares à la fois féministes et critiques envers les médias.» 〰 événement facebook

«Artiste en marche», André Fournelle au Salon b. Du 13 février au 1er mars.

Crédit André Fournelle.

Crédit André Fournelle.

«Ceux qui connaissent cet artiste savent que Fournelle n’arrête jamais. Sa vie, comme sa création, s’inscrit dans un mouvement perpétuel, dans un défi sans cesse renouvelé. On lui offrirait une chambre et il en ferait un village entier; son esprit d’invention ne connaît pas de limite.

Fournelle trace son chemin avec les matériaux bruts de son environnement. Sa signature comprend des symboles incontournables tels le «X» et le «+», variations de la croix, qui deviennent des jalons de son parcours. Croix à la Malevitch, signes de multiplication ou d’addition mathématique, symboles forts de l’unification, du croisement, de la conjonction, de la vie...» 〰 événement facebook

«Le je et le nous», exposition collective à MAI (Montréal, arts interculturels) en collaboration avec Vidéographe. Jusqu'au 2 mars.

Courtoisie MAI.

Courtoisie MAI.

«Cette exposition présente des vidéos récentes à mi-chemin entre le documentaire et la pratique sociale. Les œuvres explorent une multitude de plates-formes d’expression vocale – entrevues, contes en images, chansons – qui encouragent la force et la créativité. Le je et le nous rend hommage aux travailleurs d’un quartier de Montréal, aux jeunes femmes autochtones, aux préadolescents de Milwaukee, aux femmes au foyer italiennes de petits villages, aux jeunes New-Yorkais en classe d’anglais langue seconde et aux autres groupes qui passent souvent inaperçus ou qu’on ne célèbre que trop rarement.» 〰 plus d'infos

«GRRR (Georges Rémi, Relu et Remixé)», Patrick Doyon au Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux. Du 2 février au 9 mars.

grrr01

«Relecture, récupération et réinterprétation sous forme d’installation vidéo, basée sur la récurrence de motifs graphiques associés à l’auteur Georges Rémi alias Hergé.» 〰 événement facebook

«Recueil de morceaux choisis», Amélie Laurence Fortin et Audrée Demers-Roberge à Arprim, centre d'essai en art imprimé. Jusqu'au 2 mars.

Crédit Audrée Demers-Roberge.

Crédit Audrée Demers-Roberge.

«Recueil de morceaux choisis présente des images d’Audrée Demers-Roberge et d’Amélie Laurence Fortin qui nous donnent un avant-goût de leur livre d’artiste ROCHE PLANTE MER BOIS qu’elles lanceront officiellement à Montréal à Arprim le 2 mars 2019. Celui-ci nous fera voyager entre les émotions fortes d’expéditions vécues, les recherches sur le paysage nordique, la fascination pour la science, l’exploration des détails invisibles de certains territoires, l’obsession pour les phénomènes naturels monumentaux, etc. Sept textes de la poétesse québécoise Isabelle Gaudet-Labine complètent la publication.‬» 〰 plus d'infos

«Rectangle violet», Julie Kieffer à Arprim, centre d'essai en art imprimé. Jusqu'au 2 mars.

Courtoisie Arprim.

Courtoisie Arprim.

«Dans ce projet, celle-ci s’interroge sur la manière dont certaines notions d’architecture s’introduisent dans le champ de la sculpture. Rectangle violet se révèle comme une exploration de la sensation spatiale du lieu d’exposition à travers le développement d’une nouvelle série d’images.» 〰 plus d'infos

«Horizon perdu», Mathieu Beauséjour à la Galerie Antoine Ertaskiran. Jusqu'au 6 février.

Courtoisie Galerie Antoine Ertaskiran.

Courtoisie Galerie Antoine Ertaskiran.

«Nichées dans la marge, entre résistance, opposition et détournement, les œuvres de Mathieu Beauséjour relèvent de préoccupations pour les objets et les symboles du pouvoir et ainsi que pour la construction de l’histoire.» 〰 plus d'infos 

«DUOS», Marcelle Ferron et Jean Paul Riopelle à la Galerie Simon Blais. Du 2 février au 30 mars.

Courtoisie Galerie Simon Blais.

Courtoisie Galerie Simon Blais.

«C’est par une approche ludique que nous vous proposons l’exposition Ferron / Riopelle – DUOS: une plongée dans une riche collection d’œuvres tirées des inventaires de deux des plus prestigieuses successions du Québec, celles des artistes Marcelle Ferron et Jean Paul Riopelle. De manière audacieuse, nous avons mêlé les époques, agencé des œuvres aux formats normalement incompatibles et aux techniques de création diverses.» 〰 événement facebook

«Oblivion Souvenirs», Mark Stebbins à la Galerie Simon Blais. Du 2 février au 2 mars. 

Courtoisie Galerie Simon Blais.

Courtoisie Galerie Simon Blais.

«Recourant toujours à «l’esthétique du pixel», Stebbins explore cette fois-ci une approche plus figurative de sa peinture. Empreintes de nostalgie, ses œuvres ont pour base, dans plusieurs cas, des photographies de famille. L’artiste réussit ici le pari de concilier le passé et le futur dans une même image. Un peu à la manière d’une mosaïque ou d’un tricot, l’image de départ sert de trame à un travail d’assemblage de plus petites particules, de pixellisation.» 〰 événement facebook

Matthew Feyld à la Galerie René Blouin. Jusqu'au 9 mars.

50332459_1173292786169153_4066319682590736384_n

«Tablant sur une économie radicale de signes, les peintures de Feyld sont réalisées par des applications d’une multitudes de minces couches successives de couleur monochrome. Les compositions déroutantes de Feyld sont souvent concentrées sur un seul point coloré positionné stratégiquement sur la surface monochrome. L’observation attentive de la toile permet de déduire que le point coloré qui semble animer à lui seul le champ monochrome est en fait le résidu de la couleur appliquée initialement sur la surface du tableau au moment où le travail pictural s’embraie.» 〰 événement facebook

«Noir d’ivoire et blanc de titane – couleur et lumière», Julie Trudel à la Galerie Hugues Charbonneau. Jusqu'au 23 février.

Courtoisie Galerie Hugues Charbonneau.

Courtoisie Galerie Hugues Charbonneau.

«Julie Trudel présente un nouveau corpus de tableaux tridimensionnels, qui poursuit son exploration antérieure de la couleur en transparence. Les compositions géométriques des tableaux accordent la matière à la lumière pour faire transparaître la couleur. Des voiles de peinture acrylique translucides modifient subtilement la teinte des panneaux et leur degré de transparence.» 〰 plus d'infos

«The Space Within», Alex Coma à AVE - Arts Visuels Émergents. Jusqu'au 20 février.

«Mystical Dream» par Alex Coma.

«Mystical Dream» par Alex Coma.

«Le titre The Space Within fait référence à cet endroit sombre à l’intérieur de nous qui abrite nos peurs et nos secrets les plus profonds et qui reste, pour la majorité d’entre nous, un territoire inconnu tel l’espace galactique. Par l’entremise du symbole de la fusée présent dans plusieurs œuvres, Alex Coma encourage les gens à aller à la conquête de leur propre inconscient qui détermine en grande partie leur identité.» 〰 plus d'infos 

«New Classics», exposition collective à la Galerie C.O.A.. Jusqu'au 2 mars.

50687343_2315150308504064_6433792753787731968_n

«Une exposition collective qui présente 11 artistes internationaux. Sous la direction de Sasha Bogojev, l’exposition propose une sélection d’œuvres s'articulant autour des langages visuels, des ambiances, de l'esthétique ou d'autres éléments de mouvements artistiques renommés ou attribués à certains grands maîtres.» 〰 événement facebook

Exposition de groupe à la galerie La Castiglione. Jusqu'au 23 février.

50035246_1851023951691777_8954677907859439616_o

«Cette exposition collective regroupe différents travaux photographiques qui, chacun à leur manière, témoignent de l’exploration d’un espace, d’un territoire à la fois commun et spécifique. Ce territoire est celui de l’espace aussi bien que du moi, il est le lieu d’évolution personnelle et physique des différentes pratiques mises en avant.» 〰 événement facebook

Léa Moison & Juan Ortiz-Apuy à OPTICA, centre d'art contemporain. Jusqu'au 16 mars.

Courtoisie OPTICA.

Courtoisie OPTICA.

〰 plus d'infos sur les deux expos.

«Autres Organes», Tania Casaubon à la Coop Café Les Renards. Jusqu'au 24 février.

49734943_1095862883920375_5334298477679607808_n

«Dans Autres Organes, peinture, dessin et textiles se rencontrent pour créer un terrain de jeu fragile qui explore l’incongruité, l’anatomie et la fertilité des relations inter/intrapersonelles.» 〰 événement facebook

«Between Two Eternities», Alexia Laferté-Coutu et Jessica Williams à Projet Pangée. Jusqu'au 2 mars.

Courtoisie Projet Pangée.

Courtoisie Projet Pangée.

«Disposées à travers la galerie telles des gemmes luisantes, les sculptures de verre de Laferté-Coutu font face aux toiles mélancoliques de Williams, où des personnages cinématographiques au regard lointain se mêlent à l’agitation de papillons tournoyant sous des lueurs bleutées. Nous sommes invités à délaisser la lumière franche du jour et à glisser dans celle de la nuit. Reliée par des notions de romantisme et de réminiscence, la pratique de ces deux artistes révèle le lien singulier qu’elles entretiennent avec leur ville.» 〰 plus d'infos

«états provisoires (Vertebrata)», Diane Morin à la galerie OBORO. Jusqu'au 9 mars.

50091177_10157103919718420_449608309100511232_n

«états provisoires (Vertebrata) est une installation cinétique qui comprend des éléments issus de l'histoire des premiers procédés de fabrication d'images animées et des débuts de l'informatique. Y adviennent des évènements arithmétiques, cinétiques, sonores et lumineux générés par des dispositifs mécaniques et informatiques.» 〰 plus d'infos

«Franchir la ligne», Philippe Mainguy à l'Atelier Circulaire. Jusqu'au 16 février.

Crédit Philippe Mainguy.

Crédit Philippe Mainguy.

«Les œuvres au caractère à la fois intime et absorbant témoignent du mouvement, du geste, de l’implication du corps et du travail inhérent à la démarche de l’artiste.» 〰 plus d'infos

«State of the Matter», Geoffrey Alexander Hunter à la Galerie Youn. Jusqu'au 2 mars.

Crédit Geoffrey Alexander Hunter

Crédit Geoffrey Alexander Hunter

«En politique comme en physique, les opinions et points de vue de certains sont amplifiés et rationalisés : ils gagnent en importance dans notre conscience collective, confondant souvent nos propres sens dans une tentative de créer un sens commun. Cette série d’œuvres a été créée dans l’idée de démanteler certaines de nos perceptions communes, dans une tentative de permettre l’exploration plus fluide de nos propres sens.» 〰 plus d'infos

Preston Beebe et Véronique Sunatori à CIRCA art actuel. Jusqu'au 9 mars.

Courtoisie CIRCA

Courtoisie CIRCA

〰 événement facebook