Dans son premier numéro, le magazine Hochelaga pose un regard authentique sur les commerçants et les artistes d'un quartier en pleine ébullition.

L'équipe de la Société de développement commercial d'Hochelaga-Maisonneuve renouvelle l'image d'un quartier autrefois mal-aimé de Montréal en publiant le premier numéro de sa revue homonyme. Cap sur une destination qui prend de l'expansion bien loin des sentiers battus.

🏘📍📣

Quelle est l’histoire derrière le magazine? Comment et pourquoi est née l’idée d'offrir un magazine spécialement sur Hochelaga?

Pour faire découvrir aux gens le quartier Hochelaga-Maisonneuve, on ne peut pas seulement faire des publicités traditionnelles et des affiches. Il faut être en mesure de parler des gens du quartier, de la vibe du quartier. C’est pourquoi la revue se prêtait bien à nos besoins. Nous pouvions aller beaucoup plus loin en mettant du contenu de fond qui permet aux lecteurs de découvrir Hochelaga-Maisonneuve et aux citoyens de reconnaître leur quartier tout en y découvrant de nouvelles choses, de nouvelles adresses et de nouveaux potins.

Comment décririez-vous la ligne éditoriale?

La ligne éditoriale de la revue est basée sur le thème de la première édition: l’authenticité. La rédaction, tout comme le traitement des images, se veut l'illustration la plus réelle possible du quartier. Nous avons voulu montrer le quartier tel qu’il est et non une version «photoshopée». Il était important pour nous d’être vrai!

Crédit photo: Agence Featuring. 

Crédit photo: Agence Featuring. 

La Société de développement commercial d’Hochelaga-Maisonneuve est déjà très présente en ligne. Pourquoi avoir choisi le média imprimé en plus?

Le média imprimé est celui par lequel on se laisse tenter lorsqu’on va dans un restaurant, dans un café ou dans une salle d’attente. Une revue, c’est un objet réel que l’on croise dans notre quotidien lorsqu’on prend le temps de mettre notre téléphone intelligent de côté. Bien que la présence numérique soit extrêmement importante, la surabondance de possibilités, d’informations et de publicités sur le web rend la production d’une revue originale et suscite la curiosité. Ce médium incite à prendre le temps de feuilleter l’ensemble du magazine et non seulement de passer seulement quelques secondes sur une page web avant de passer à un autre site.

Depuis votre première parution à l'été dernier, quelle a été la réaction du public?

Les échos reçus sont extrêmement positifs, et ce, autant des gens du quartier que des gens de l’extérieur. Nous avons réussi notre pari. Les citoyens reconnaissent leur quartier et les gens de l’extérieur développent l’envie de venir le découvrir.

Crédit photo: Agence Featuring. 

Crédit photo: Agence Featuring. 

Vous souhaitez «positionner Hochelaga comme une destination hors des sentiers battus», pouvez-vous nous en parler davantage?

Le monde du tourisme change beaucoup. Il y a de plus en plus de gens qui désirent visiter les quartiers typiques des grandes villes comme Montréal. Dans Hochelaga-Maisonneuve, on peut sentir la vraie énergie d’un quartier montréalais sans les milliers de touristes du Plateau, par exemple. La vie de quartier très authentique, la diffusion de spectacles intimes et l’architecture magnifique de plusieurs bâtiments font du quartier une destination exempte des bus de touristes et où l'on peut vivre le quotidien des Montréalais tout en profitant de commerces de quartier, notamment des restaurants qui n’ont rien à envier aux restaurants des quartiers centraux.

Pourquoi avoir choisi le thème «Authenticité» afin de lancer le magazine?

L’authenticité est l’une des particularités de notre quartier. Autant nos commerçants que les citoyens du quartier sont des gens authentiques. Les propriétaires des commerces travaillent derrière le comptoir pour vous donner les meilleurs conseils et bien souvent ils habitent le quartier. Quand on se promène dans le quartier, on voit des personnes de tous les genres, on entend les meilleures et les pires expressions québécoises et tout ce beau monde cohabite dans une certaine harmonie! Des gens en pyjamas à l’épicerie, des hipsters, des punks, des gens en complet-cravate, le quotidien dans le quartier est plein de petits moments surprenants résultant de cette cohabitation.

Comment entrevoyez-vous l'évolution du magazine? À quelle fréquence sortiront les numéros?

Pour la suite de cette revue, nous allons continuer d’explorer le quartier sous différentes thématiques, tout en conservant cette importance pour le vrai. Ce n’est pas une revue de publireportages, c’est une image fixée dans le temps du quartier tel qu’il est. Une nouvelle édition sera produite chaque année.

Crédit photo: Agence Featuring. 

Crédit photo: Agence Featuring. 

📚📖 Hochelaga

Site web | Facebook | Instagram