«Le terme «azimut» s'est imposé de lui-même, il représentait exactement ce que l'on visualisait; une microbrasserie s'étant donné un angle, un spectre d'action dans une direction donnée.»
unnamed

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je m'appelle Mathieu Fréchette, j'ai 32 ans et je suis originaire de Drummondville, au Québec. J'ai étudié en publicité au Cégep de Jonquière ainsi qu'en imprimerie au Collège Ahuntsic. Par la suite, j'ai travaillé pendant un an dans une imprimerie avant de partir vivre une année à Freiburg im Breisgau, en Allemagne. Pendant mon voyage, j'ai eu la chance de travailler toute l'année à la Hausbrauerei Feirling, la brasserie locale du coin. Ce fût une superbe expérience pour moi et c'est ce qui m'a donné la piqûre pour le monde brassicole. 

De retour au Québec, je suis d’abord retourné travailler dans l'imprimerie, puis j'ai suivi quelques formations privées avec Michel Gauthier et j'ai enfin été embauché au Bilboquet à Saint-Hyacinthe où j'ai travaillé pendant presque 5 ans. Il y a déjà trois ans, tout en étant brasseur au Bilboquet, j'ai démarré Nanohoublons. Il s'agit d'une entreprise se spécialisant dans la vente de houblon auprès des brasseurs amateurs et des microbrasseries. Je me consacre maintenant entièrement à Nanohoublons ainsi qu'à mon autre projet personnel: la microbrasserie Azimut.

Votre emploi et titre actuel?

Propriétaire de Nanohoublons et de la microbrasserie Azimut.

Dans quelle ville?

Drummondville.

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes...

Polyvalent.

23472926_1952131778135442_6498051530114224106_n

Pouvez-vous nous expliquer d'où provient votre intérêt pour le domaine de la microbrasserie?

C'est avec mon ami et ancien colocataire Pierre-Luc Gagnon que j'ai commencé à apprécier les bières importées, puis j'ai rapidement succombé aux saveurs des bières de microbrasseries. Il faut dire que nous habitions à 5 minutes de marche de la Voie Maltée à Jonquière.

Qu'est-ce qui rend votre bière unique?

Je ne pense pas réinventer la roue, mais je crois être un brasseur appliqué et méticuleux! Étant propriétaire d'une compagnie de distribution de houblons, cette composante n'est jamais ajoutée à la ration.

Quelle est la taille de votre microbrasserie?

Il est encore tôt pour le dire, car jusqu'à ce jour, nous n'avons produit qu'un seul brassin de 1500L, mais nous espérons très bientôt être en mesure de produire un brassin de 2500L par mois grâce à une possible collaboration avec une autre brasserie.

Quels outils sont essentiels à votre vie?

Mon ordinateur, BeerSmith, mon cellulaire et mon ouvre-bouteille.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Mon bureau est souvent chaotique, mais comme le disait Albert Einstein: «Si un bureau en désordre est signe d'un esprit occupé, que dire d'un bureau vide?»

unnamed-1

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées afin d'optimiser votre travail?

Planifier notre horaire de la semaine le dimanche soir.

Quels «trucs» conseilleriez­-vous pour améliorer la productivité?

Fermer les applications comme Facebook sur le cellulaire.

Vous êtes meilleur que vos collègues de travail pour...

Je ne pense pas être mieux que qui que ce soit, c'est en équipe que notre plein potentiel est atteint.

Quelle est votre stratégie afin de faire connaitre votre bière? 

Le bouche-à-oreille, des dégustations dans des boutiques spécialisées, les médias sociaux et éventuellement notre présence lors d'événements brassicoles.

18582039_1747848541897101_7011413929607026167_n

À propos du design, qu'est-ce que votre marque souhaite représenter?

Ma conjointe Jessica et moi aimons faire de la randonnée pédestre et nous nous intéressons à la géographie. Quand est venu le moment de penser à un nom pour notre microbrasserie, nous voulions que ce dernier soit représentatif de la vision claire que nous avions en tête: brasser des produits de qualité bien houblonnés, mais sans pour autant se restreindre à un style ou une tendance en particulier. 

Nous jonglions alors avec différentes idées pouvant allier nos intérêts personnels et objectifs entrepreneuriaux, comme les points cardinaux, les méridiens ou différentes coordonnées géographiques... Puis, le terme «azimut» s'est imposé de lui-même, il représentait exactement ce que l'on visualisait; une microbrasserie s'étant donné un angle, un spectre d'action dans une direction donnée. En plus, ça sonnait plutôt bien! 😉 

Comment et par qui a-t-il été conçu? 

Ma conjointe et moi avons tout d'abord fait un brainstorm pour notre logo, puis face à l'impasse, nous avons demandé l'aide de Martin L'Allier de la brasserie Monsregius. Il nous a donné un coup de main en nous proposant quelques versions que nous avons par la suite nous-mêmes modifiées afin de l'adapter à notre goût personnel. 

33397524_2178467025501915_5297373922281390080_n

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

Mon esprit entrepreneurial, le plaisir de travailler dans le monde brassicole et le rêve de voir naître notre propre microbrasserie.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Si tu aimes quelque chose, fonce.

En tant qu'entrepreneur, quels ont été vos plus grands défis?

Démarrer ma compagnie à partir de zéro tout en continuant à travailler comme employé à temps plein.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu'un qui souhaite démarrer une microbrasserie?

Retroussez vos manches, travaillez d'arrache-pied et croyez en vos rêves.

34789254_1910924529129973_2736382170326106112_n

Avez-vous des nouveautés à venir?

Bien sûr, nous travaillons sur une recette de triple belge ainsi que sur une autre de vin d'orge américain.

À la fin de la journée, quelle sorte de bière buvez-vous pour vous détendre?

J'aime pas mal tous les styles, mais j'ai un petit faible pour les IPA!

👉 Microbrasserie Azimut

site web | facebook

👉 Nanohoublons

site web | facebook