Les brèves design de Baron sont là pour vous inspirer, ouvrir vos horizons ou encore vous présenter les projets originaux en architecture, arts visuels, design d'objets et plus encore. La firme néerlandaise MVRDV signe un complexe de divertissement complètement éclaté près de Séoul. En reprenant l’urbanisme des environs, l’architecture trompe-l’oeil semble défier les lois de la gravité.

Un bâtiment sans fenêtres peut-il dialoguer avec son environnement? L’agence d’architecture MVRDV accepte le pari en inaugurant un nouveau centre de divertissement en Corée du Sud. Comme l’édifice abrite un parc d’attractions et une boîte de nuit, le studio a eu carte blanche pour créer des façades sans ouvertures. Sur celles-ci figurent des illusions d’optique alambiquées fabriquées à partir de panneaux individuels en ciment et en fibre de verre.

mvrdv-the-imprint-seoul-incheon-airport-architecture_dezeen_2364_col_22-1704x1230

Au moment de modéliser les moules en 3D, MVRDV s’est inspiré de l’hôtel voisin Paradise City où séjournent de nombreux voyageurs qui transitent par l’un des plus grands aéroports de la Corée du Sud. 

Les architectes tenaient à la cohérence avec le quartier dans leur démarche: «ce n’est pas un collage d’objets individuels comme on voit par exemple à Las Vegas, mais bien une cité à par entière», explique Winy Maas, le président et fondateur de la firme.

En forme de rideau soulevé, l'entrée du bâtiment gris perle est aspergée de teintes dorées qui s’illuminent la nuit tombée. «Les passagers des avions à destination de Séoul peuvent déjà voir ce “soleil” depuis l’océan, en guise d’accueil», ajoute l’architecte.

mvrdv-the-imprint-seoul-incheon-airport-architecture_dezeen_2364_col_6-1704x1278

À l’intérieur, le sol est tapissé d’écrans projetés sur les courbes d’un plafond de miroirs. Plus qu’un lieu de plaisir, le projet s’érige comme une oeuvre d’art à part entière qui invite à la contemplation au lendemain des soirées survoltées. 

🌇 MVRDV

Site web | Facebook | Instagram