Le dernier EP «Romance in Silver» de NOVEMBER relate les déboires amoureux de la jeunesse queer. Sur une note gourmande, l'artiste multidisciplinaire nous relate le rôle convivial que la nourriture joue dans son quotidien.

La musique R&B a bercé l'enfance et l'adolescence à Ottawa de Gregory-Yves Fénélon. L'artiste surnommé NOVEMBER se lance plus tard dans l’expérimentation de mélodies variées. Très vite, il monte des vidéos très cinématographiques sur la trame sonore de sa voix profonde. le chanteur d'origine haïtienne se produira ce soir et le 29 septembre prochain au festival POP Montréal.

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je m’appelle NOVEMBER. Je suis un artiste multidisciplinaire, un scorpion et un amateur de films d’horreur. Mon parcours a commencé à Ottawa où j’ai développé un intérêt pour la musique et plus spécifiquement le chant. J’ai ensuite évolué dans le monde du théâtre peu de temps après être parti d’Ottawa pour étudier dans une école d’art. Parallèlement, j'ai expérimenté avec mon style musical pour trouver mes propres sonorités.

Comment a démarré l'aventure de NOVEMBER?

J’écoutais l’album «Demon Days» de Gorillaz et je sentais une connexion tellement puissante même à cet âge que je voulais affecter le monde de la même façon.

Comment décrivez-vous votre univers musical?

Dramatique, émotionnel, pop, honnête et sexy.

Quelle est votre relation avec la nourriture?

Je viens d’une famille haïtienne et la nourriture a toujours joué un rôle  social dans ma vie. Pour moi, c'est quelque chose de rassurant qui rassemble le monde.

Si vos chansons étaient un plat ou une saveur, quels seraient-ils? 

Je suis très certain que ma musique serait sucrée et goûterait un peu le bleuet et l'ananas.

Préférez-vous élaborer des recettes ou préfèrez-vous découvrir des restaurants?

Découvrir des restaurants.

Qu'est-ce que vous écoutez comme musique lorsque vous cuisinez?

Oui! J’aime écouter la musique instrumentale pendant que je cuisine, surtout celle sud-américaine.

Quelle est la première recette que vous avez apprise à faire?

Le macaroni au fromage.

Quels sont les aliments dont vous ne pourriez jamais vous passer et pourquoi?

L’assaisonnement, parce que je ne sais jamais si j’en ai besoin, mais c’est toujours mieux d’en mettre. Le beurre d'arachides biologique parce qu’il goûte bon et peut être mangé n’importe quand.

november2

Votre pire «fail» culinaire?

La première fois que j’ai essayé de couper un ananas, ça a été une catastrophe!

Si on vous invite à souper, qu’est-ce qu'on devrait cuisiner et passer comme musique pour vous impressionner?

Lasagne végétarienne aux trois fromages avec des vieilles chansons de George Michael

november4

Le dernier repas et la dernière musique que vous écouteriez si vous deviez mourir demain?

Macaroni au fromage avec un steak végétarien et un smoothie au son de «Violator» de Depeche Mode.

Quels sont vos projets futurs?

Plusieurs spectacles sont prévus pour le nouveau EP l’année prochaine. J’aimerais aussi sortir un autre vidéo. Ensuite, j’ai quelques engagements théâtraux qui m’occuperont pour quelque semaines. Je planifie commencer la création d’un nouveau EP. 

Vos endroits préférés où manger à Montréal?

Lola Rosa est magnifique. Aussi, Océan Sushi

🎧NOVEMBER 

Site web | Facebook | Instagram