Si septembre sonne pour beaucoup la fin des vacances, le début de l'automne rime également avec rentrée culturelle au sein des galeries. Ainsi, c'est le moment de (re)découvrir des lieux de diffusion et des artistes visuels! Voici notre suggestion d'expositions à voir dans la métropole ce mois-ci.

ARTCH - Art contemporain émergent, exposition collective au Square Dorchester. Du 27 au 30 septembre.

Oeuvre de Catherine Boisvenue, artiste de la cohorte de ARTCH.

Oeuvre de Catherine Boisvenue, artiste de la cohorte de ARTCH.

«21 artistes sélectionnés par un jury prestigieux en arts visuels, soutenus par le Conseil des arts de Montréal, exposeront et vendront leurs œuvres au sein de structures alliant design, urbanisme et architecture.» événement facebook

⏩ (Re)lisez notre article à propos de cette initiative: ARTCH: Soutenir et préparer la relève en art contemporain 🎨

«Ces femmes tiennent une fleur à la main», Cindy Phenix à la Galerie Hugues Charbonneau. Jusqu'au 13 octobre.

Crédit Cindy Phenix.

Crédit Cindy Phenix.

«L’œuvre de Cindy Phenix aborde la relation entre les sphères publiques et privées. Elle explore les différentes normes qui les régissent, la dynamique de leur coexistence, les relations de pouvoir dont elles sont l’arène et les sentiments qui en dérivent. À cet effet, l’artiste crée des scènes complexes dont se dégagent de puissants mouvements narratifs et affectifs.» événement facebook

«DS al Coda», Greg McCarthy à La Lettre Bet. Jusqu'au 19 septembre.

Courtoisie La Lettre Bet.

Courtoisie La Lettre Bet.

«Le titre DS al Coda s’inspire de la notation musicale et fait référence au point où un auteur réinterprète la section d’une composition. L'exposition revisite à la fois des archives et le travail antérieurs de l'artiste, qui a modifié du matériel source - incluant des «outtakes», des pièces en périphérie d'une exploration sur les sciences de la surveillance climatique et des archives familiales personnelles - pour créer de nouvelles œuvres. Les photographies deviennent des installations, les caméras deviennent des sculptures et les livres deviennent des impressions laser défigurées. Ce remaniement témoigne du flux constant de l’environnement et des pratiques créatives, en plus de l’incapacité d’une image à avoir une signification unique.» événement facebook

Exposition bénéfice collective au CIRCA art actuel. Jusqu'au 13 octobre.

Oeuvre de Véronique Chagnon Côté, artiste participante à l'exposition. 

Oeuvre de Véronique Chagnon Côté, artiste participante à l'exposition. 

«Une sélection d’œuvres épatantes, avec plus d’une soixantaine d’artistes participants.» événement facebook

«Fascia Lines», Laurie Kang et Katie Lyle à Projet Pangee. Jusqu'au 6 octobre.

Courtoisie Projet Pangee.

Courtoisie Projet Pangee.

événement facebook

«In Free Fall»Trevor Kiernander à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce. Jusqu'au 21 octobre.

Crédit Trevor Kiernander.

Crédit Trevor Kiernander.

«Les œuvres de Trevor Kiernander examinent et assemblent différentes notions d’espaces en explorant la dualité dans la relation entre le fond et la forme en peinture. L’artiste travaille simultanément sur plusieurs œuvres tout en les reconfigurant sur les murs de son atelier par l’intermédiaire d’une technique de dessin automatique dans une optique d’unification.» événement facebook

«The Silver Cord», John Heward et Jean-François Lauda à la Fonderie Darling. Du 13 septembre au 9 décembre.

Courtoisie Fonderie Darling. 

Courtoisie Fonderie Darling. 

«Engagés dans l’abstraction, les deux peintres livrent des compositions expressives dans lesquelles la gestuelle et la géométrie à la fois libèrent et contiennent la surface picturale. S’offrant au regard telle une composition libre et dynamique, les œuvres rassemblent tout autant qu’elles transcendent différents codes esthétiques.» événement facebook

«Gravures», Jean-Paul Riopelle à la Maison de la culture Marie-Uguay. Du 6 septembre au 21 octobre.

Courtoisie Maison de la culture Marie-Uguay.

Courtoisie Maison de la culture Marie-Uguay.

«Engagés dans l’abstraction, les deux peintres livrent des compositions expressives dans lesquelles la gestuelle et la géométrie à la fois libèrent et contiennent la surface picturale. S’offrant au regard telle une composition libre et dynamique, les œuvres rassemblent tout autant qu’elles transcendent différents codes esthétiques.» événement facebook

«Gothico Exotico»MARKANTOINE au Ausgang Plaza. Du 5 septembre au 6 octobre.

Courtoisie Ausgang Plaza.

Courtoisie Ausgang Plaza.

«Dans le cadre de la nouvelle série d’événements pop-up du AUSGANG, MARKANTOINE présente GOTHICO/EXOTICO, une expo/boutique sur l’esthétique particulière du designer dans sa forme la plus explicite. GOTHICO/EXOTICO c’est l’histoire d’une maison hantée à Miami, d’un vampire qui surf sur les côtes d’Hawaii, c’est l’halloween en pleine canicule. En collaboration avec l’artiste peintre «zombyïste» CHARLO et l’architecte de l’apocalypse Faust O’Salem, le designer s’offre une virée ensorcelée dans son imaginaire déjanté et signe une collection exclusive à l’expo.» événement facebook

«The Lives We’re Making», Judith Berry à Art Mûr. Du 8 septembre au 27 octobre.

Courtoisie Judith Berry.

Courtoisie Judith Berry.

«Pour cette exposition Les vies qu’on façonne, Berry expose plusieurs de ses plus récentes peintures à l’huile. Les étonnants paysages qu’elle met en scène incitent à la contemplation, puisque ces territoires familiers sont empreints d’un aspect irréel. Les teintes terreuses, verdâtres, juxtaposant des tons sur tons et les formes sinueuses et organiques nous confortent dans l’illusion d’un paysage bucolique naturel. Cependant, un second regard plus attentif nous révèle plutôt un environnement contrôlé dans sa croissance selon le désir humain. La composition de ces paysages pittoresques évoque la tradition des jardins à l’anglaise, marquée par le désir d’entretenir la végétation uniquement par l’émancipation du caractère sauvage, poétique et sublime de la nature.» événement facebook

«Écrans», Julien Champagne à Occurrence - Espace d'art et d'essai contemporains. Du 7 septembre au 6 octobre.

Courtoisie Julien Champagne.

Courtoisie Julien Champagne.

«Le projet Écrans vise à illustrer les liens qui unissent le cinéma à l’imaginaire de la mort. Nombre de théoriciens ont étudié le cinéma sous l’angle de la «spectralité», l’élisant parfois comme l’art fantomatique par excellence, à cause notamment de sa temporalité particulière qui intrique le passé et le présent ; comme si le temps du tournage revenait « hanter » le temps du visionnement. Cette installation suggère de donner forme à cette analyse, en l’incarnant à travers un dispositif lumineux et vidéographique.» événement facebook

World Press Photo Montréal 2018 au Marché Bonsecours. Jusqu'au 30 septembre.

Courtoisie World Press Photo.

Courtoisie World Press Photo.

«L'exposition du World Press Photo 2018 met en vedette les photographies gagnantes de la 61e édition du concours mondial de photographie de presse. Les gagnants ont été choisis par un jury indépendant qui a examiné plus de 73 000 photographies captées par 4 548 photographes de 125 pays.» événement facebook

«Inner, Outer World»Alex Coma au Livart. Du 26 au 29 septembre.

Courtoisie Le Livart.

Courtoisie Le Livart.

«À travers cette expérience multisensorielle, Alex Coma vous permet de plonger dans un univers mystique et mystérieux. Il transformera la galerie en un lieu qui reflète sa vision de la série de peintures à l’huile et de photos grands formats intitulée «Inner, Outer World». Pour ce faire, un mélange unique d’odeurs sera diffusé dans la pièce, un son riche et mystérieux vous enveloppera et une lumière contrôlée saura diriger votre attention.» événement facebook

«Anticosti: un trésor à découvrir», exposition collective à la Maison du développement durable. Du 6 septembre au 4 octobre.

Courtoisie La Maison du développement durable.

Courtoisie La Maison du développement durable.

«La plus grande île du Québec demeure un secret bien gardé du grand public. C'est pourquoi nous avons décidé de vous en offrir un aperçu lors du vernissage de l’exposition Anticosti de l’organisme artistique Résidence Nomade, présentée à la Maison du 6 septembre au 4 octobre 2018.» événement facebook

«Vision double»Sébastien Gaudette à la Galerie Youn. Du 8 au 30 septembre.

Crédit Sébastien Gaudette. 

Crédit Sébastien Gaudette. 

«Sur le thème du papier, ce corpus rassemble plusieurs pièces où l'image se retrouve brouillée par des superpositions et des trompe-l'oeil. Une poésie de l'image sur papier.» événement facebook 

«Expo Popup», Art Cible sur le Plateau. Le 21 septembre.

Courtoisie Art Cible.

Courtoisie Art Cible.

«Ce mois-ci Art Cible se compose d'une multitude d'artistes provenant d'horizons variés.» événement facebook

«Apropos Obsolescence», Colleen Wolstenholme à Art Mûr. Du 8 septembre au 27 octobre.

Courtoisie Art Mûr.

Courtoisie Art Mûr.

«L’obsolescence est le processus par lequel un sujet devient désuet ou anachronique. L’œuvre Hexagraphy de Colleen Wolstenholme parle de l’obsolescence comme d’un phénomène contemporain, plus précisément de l’obsolescence de l’humain par rapport à la technologie et la nature.» événement facebook

«EX Sculptura», exposition collective à la Piste des carrières. Du 7 au 9 septembre.

Courtoisie Soder.

Courtoisie Soder.

«Le symposium EX Sculptura est un évènement rassembleur permettant la rencontre entre les citoyens et les artistes grâce à la création artistique en direct dans le cadre du festival Projet Ex qui se déroulera dans le quartier du 7 au 9 septembre.» événement facebook

«ᐊᕙᑖᓂᑦ ᑕᒪᐃᓐᓂᑦ ᓄᓇᑐᐃᓐᓇᓂᑦ / Among All These Tundras», exposition collective à la Galerie Leonard & Bina Ellen Art Gallery. Du 4 septembre au 27 octobre.

Crédit Inuuteq Storch, artiste participant à l'exposition.

Crédit Inuuteq Storch, artiste participant à l'exposition.

«Le titre Au cœur de la toundra est tiré du poème «Ma demeure est dans mon cœur» de l’écrivain finlandais de culture Sámi Nils-Aslak Valkeapää. L’exposition présente des artistes autochtones contemporain.e.s originaires des régions circumpolaires dont les œuvres expriment, sur un mode poétique et politique, des enjeux actuels de l’Arctique concernant la terre, la langue, la souveraineté et la résurgence. Les artistes autochtones issu.e.s du Nord circumpolaire partagent tou.te.s l’histoire du colonialisme et font l’expérience de son héritage persistant. Ils.elles sont uni.e.s dans le désir de protéger l’écologie, les langues, les peuples et le savoir ancestral du Nord contre les effets néfastes des changements climatiques, de l’extraction mondiale des ressources, de l’expansion industrielle et de la concurrence transnationale.» événement facebook

«Soulèvements», exposition collective à la Galerie de l'UQAM . Du 7 septembre au 24 novembre.

Courtoisie Montreal Gazette.

Courtoisie Montreal Gazette.

«Soulèvements est une exposition transdisciplinaire sur le thème des émotions collectives, des évènements politiques en tant qu’ils supposent des mouvements de foules en lutte: il sera donc question de désordres sociaux, d’agitations politiques, d’insoumissions, d’insurrections, de révoltes, de révolutions, de vacarmes, d’émeutes, de bouleversements en tous genres. Afin d’ancrer le projet dans le contexte historique et politique canadien, la version montréalaise de l’exposition sera bonifiée d’archives, de photos de presse et d’œuvres contemporaines d’artistes québécois et canadiens.» événement facebook

«Iterations» Jessica Eaton à la Galerie Antoine Ertaskiran. Jusqu'au 6 octobre.

40125329_855428641248199_3225796373764898816_n

«Développées durant deux années d’intenses expérimentations en studio, ces pièces ambitieuses affinent les précédentes explorations de Eaton sur les systèmes de couleurs additifs, poussant sa pratique et le médium photographique dans de nouveaux territoires.» événement facebook

«Territoires I», exposition collective à la galerie La Castiglione. Jusqu'au 29 septembre.

39991103_1660335790760595_6736225285412225024_n

«Chaque artiste cultive une vision personnelle du territoire, par laquelle il en cherche le sens. Parce que le territoire est lieu de traces, il conserve les cicatrices de nos enjeux actuels. Il offre une lecture de nos comportements contemporains et peut nous apprendre à mieux nous connaître. Selon le regard posé, le territoire sera perçu et vu différemment. Il n’est pas une seule réalité objective mais une composition de points de vue subjectifs.» événement facebook

«Atlas: constellation II», Simon Bertrand à la Galerie B-312. Du 6 septembre au 13 octobre.

40307370_2026810027369098_123453805516816384_n

«Depuis la dernière décennie, Simon Bertrand a développé une pratique artistique où les textes emblématiques – littéraires, poétiques, religieux – agissent comme points d’ancrage. Il s’est entre autres astreint à une retranscription intégrale de la Bible, détournant au passage la figure du scripte. Il ne s’agit pas ici de dupliquer le livre, mais bien plutôt de montrer d’un seul coup d’œil le texte, rendant visible le geste de l’écriture dans sa matérialisation, sous-tendant le caractère performatif de l’entreprise.» événement facebook

«The Gift of Oblivion», Michael A. Robinson à la galerie Diagonale. Du 7 septembre au 13 octobre.

40433210_10155911343767689_585772894236180480_n

Événement Facebook

Carl Trahan à la Galerie Nicolas Robert. Du 8 septembre au 13 octobre.

La mémoire et l’oubli, Adriana García-Cruz, à la Bibliothèque St-Michel. Du 6 au 30 septembre. 

Une compilation photographique d'objets gardés précieusement par des immigrants québécois d'origines diverses. Ce projet explore le rôle de la mémoire individuelle et révèle le contexte familial, historique et géographique dans lequel chaque objet a pris sa signification affective.

horslesmurs