Du 21 au 23 septembre 2018, [co]motion vous donne rendez-vous pour la première édition de Papier + Piano + Vidéo, un concept de concerts innovants autour du piano, de projections et d’animations.

Programme B

«Le concept de Papier + Piano + Vidéo est né d’une rencontre de plusieurs projets: on s’est rendu compte qu’il y avait quelques initiatives qui nous intéressaient de faire et on a donc décidé de les regrouper et de créer un évènement», résume Steve Marcoux, programmateur chez [co]motion. Fin septembre, c’est donc une série de trois spectacles inédits et inusités que la salle André-Mathieu de Laval se prépare à accueillir.

COMO_010_PapierPianoVideo_Affiches_11x17-logocomo3

Cela ne fait aucun doute, Papier + Piano + Vidéo sera une manière originale d'écouter des performances de piano. La volonté première est de «présenter les choses un peu différemment et d’ajouter un élément numérique à certains spectacles», indique le programmateur. En effet, pendant trois jours, trois personnalités pianistiques vont présenter à la fois des morceaux classiques ainsi que certaines de leurs propres compositions, accompagnées par des projections vidéo qui ajouteront une deuxième dimension artistique. 

Musique et technologies à l'unisson

Pour la première soirée par exemple, le 21 septembre, la vidéoprojection sera intégrée au sein du spectacle de Jean-Michel Blais, pianiste montréalais à la signature post-classique et aux accents parfois électroniques. Le compositeur, influencé à la fois par des musiciens classiques, minimalistes et modernes sera accompagné de Louis-Robert Bouchard, un créateur multidisciplinaire expérimental spécialisé dans la projection vidéo de grand format, la spatialisation sonore et l'interactivité. Un mélange des styles et des supports authentique qui intrigue et promet un concert immersif.

Jean-Michel Blais.

Jean-Michel Blais.

«L’ajout de la dimension visuelle ne vient pas nuire au plaisir qu’on a d’écouter de la musique instrumentale, de se laisser porter ou encore de créer nos propres images», indique Steve Marcoux pour qui les prestations des pianistes ne seront que, au contraire, bonifiées par le concept. «Pour nous c’est important de laisser libre court aux pensées lorsqu'on écoute de la musique classique, c’est l'une des richesses de cette musique-là!»

Lors de la seconde soirée du 22 septembre, c'est les pianistes et compositeurs Martin Lizotte et Roman Zavada qui verront leurs mélodies escortées par des projections. Les deux artistes réaliseront d'ailleurs leurs propres oeuvres vidéo. Roman Zavada par exemple explorera en son et en images la nature nordique en invitant le public à se laisser bercer sous d'impressionnantes aurores boréales filmées pour l’occasion en 360 degrés. 

De plus, le 23 septembre, l'artiste revisitera le cinéma muet. Roman Zavada accompagnera les grands classiques du cinéma muet comme les films de Charlie Chaplin et Georges Méliès de ses propres notes et émotions. Il s'improvisera alors allié des images et ce spectacle familial promet de faire sourire petits et grands.

Roman Zavada.

Roman Zavada.

L'organisation ne s'en cache pas, elle a sélectionné les musiciens et artistes de Papier + Piano + Vidéo au coup de coeur. [co]motion souhaitait notamment proposer une expérience unique au spectateur, une série de concerts capables de réinventer le piano tout en respectant sa force, son unicité et en puisant dans les possibilités qu'offrent les expériences multisensorielles. «C'est une expérience destinée à forcer le public à sortir de chez lui... et à éteindre Netflix», conclut avec amusement Steve Marcoux. 

Pour en savoir plus: par ici.

👉 [co]motion

site web | facebook