Pour fêter dignement les 20 ans du festival MEG de Montréal, la talentueuse Heidy P. sera sur la scène de la SAT le 1er septembre prochain. Étant donné que la Montréalaise habite depuis deux ans en Europe, on a profité de son bref retour dans la métropole pour la rencontrer et lui parler de nourriture!

DJ depuis plus de dix ans, Heidy P. a organisé de nombreux événements et s'est produite dans une multitude de villes à travers le globe. Avec des sets axés sur la house, le disco et l’acid, elle saura clôturer en beauté le Festival MEG Montréal, juste après les performances d'Étienne de Crécy et Fonkynson

En attendant cette soirée qui s'annonce électrique et inoubliable, on a souhaité en savoir plus sur Heidy P., sa relation avec la nourriture et ses fails. D'ailleurs si quelqu'un passe par Lisbonne et souhaite lui montrer comment utiliser un four à gaz sans se blesser... Manifestez-vous!

🥑🥟🌮🥂

Heidy P - Myriam Menard

Qui es-tu, quel est ton parcours?

Je suis Heidy Pinet, je suis québécoise à l’origine, mais j’habite en Europe depuis deux ans maintenant. Présentement, je suis basée à Lisbonne. Je suis DJ depuis 13 ans, je produis également de la musique en solo et avec mon projet Rhythm Phazer.

En quelques mots, comment définirais-tu ton style musical?

Soulful, house, disco avec une touche d’acid.

Quelle est ta relation avec la nourriture?

À la maison, je suis super santé et végane, mais quand je voyage, je me permets de tricher un peu histoire de goûter aux spécialités de chaque endroit.

Quelle musique écoutes-tu lorsque tu cuisines?

Les mixes sur Beats In Space.

Si tes tounes étaient un plat, quel serait-il selon toi?

Un ceviche. C’est frais, on peut y ajouter des avocats ou des morceaux de mangues pour rendre le plat plus colorful.

Quels sont les aliments dont tu ne pourrais jamais te passer et pourquoi?

Les tacos, les soupes dumplings, le mapo tofu, les soupes pho et la poutine. On est super chanceux à Montréal, on a accès à des restos géniaux de partout dans le monde. C’est parfois quelque chose qui me manque.

Courtoisie Heidy P.

Courtoisie Heidy P.

Ton dernier repas et la dernière musique que tu écouterais… Si tu devais mourir demain?!

L’album Integrity/Outrage de Maarten Van Der Vleuten, des huîtres et du champagne.

As-tu des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque tu es en tournée?

Non pas vraiment! Tant que j’ai des bouteilles d’eau sur le stage, je suis heureuse.

Quel est ton plus gros «fail» culinaire?

Être incapable d’utiliser le four dans mon appart actuel parce qu’il fonctionne à gaz et que j’ai peur de l'allumer!

…Et ton plus gros «fail» musical?

C’était au Sri Lanka en 2016, j’avais réussi à booker Rhythm Phazer dans un cocktail-bar mais le proprio n’avait pas écouté notre musique et il insistait pour que l’on passe du hip-hop. C’était vraiment inconfortable comme situation.

Si je t’invite à manger, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour t’impressionner?

Un truc épicé et pour la musique, quelque chose que je n’ai jamais entendu!

👉 Heidy P.

facebook | instagram | soundcloud