Consommer local, un coupon à la fois avec Farsley - Baron Mag
Aussi petits qu’un paquet d’allumettes, les carnets Farsley ont pour objectif de faire découvrir au public divers commerces montréalais. Lancée en juin 2018 pour une seconde édition, cette initiative rassemble au total dix enseignes indépendantes du milieu culinaire. Plus qu’un parcours découverte, Farsley désire favoriser la croissance de l’économie locale.

Pour 25$, les Montréalais et les touristes de passage en ville peuvent se procurer un petit carnet qui leur donne accès à des produits gratuits au sein de plusieurs commerces de la ville. «Je trouvais intéressante l'idée d'offrir une expérience locale et gastronomique à travers un objet tangible et ludique comme un paquet d'allumette», explique Julie Lemonde, fondatrice de Farsley.

Le concept est simple: chaque timbre détachable donne droit à un article prédéfini sur le coupon; un café, une crème glacée ou encore un verre de bière. Du côté de Dinette Nationale par exemple, il s’agit de six petits caramels, tandis qu’au café Dispatch, c’est un coldbrew ou un aeropress à choisir.

Julie Lemonde.

Julie Lemonde.

Se tourner vers l'artisanat d'ici

«Tous les artisans qui participent au carnet Farsley ont à coeur de créer ou d'offrir des produits locaux de qualité et chacun s'implique de manière active dans cette démarche», souligne la fondatrice. En effet, s’il est intéressant de se procurer le carnet pour réaliser des petites économies, l’enjeu réside surtout dans le fait de découvrir davantage d’artisans éthiques et d’inciter alors les citoyens à une consommation plus consciente. «Avant d'acheter le carnet Farsley, certains m’ont confié qu’ils ne connaissaient pas l'existence de certains commerces», se réjouit-elle.

C’est en nourrissant le sentiment de communauté que Julie Lemonde estime qu’une économie locale et une valorisation de l’artisanat se développeront de plus en plus. Et elle indique que son concept, déjà fort d’une première année, semble bien accueilli par le public. «Plusieurs personnes m’ont témoigné être vraiment heureuses de prendre une journée du week-end par exemple et d'aller entre amis découvrir les adresses du carnet.»

Faire une différence

Elle soulève évidemment les problématiques environnementales, pour lesquelles l’achat local représente une alternative durable moins polluante, mais aussi moins néfaste pour la santé. «Plusieurs experts mondiaux s'entendent pour dire que nous devons changer notre façon de produire et de consommer. Et je crois qu'à mon échelle, en rassemblant une communauté d'individus qui ont envie de faire émerger une nouvelle économie, on peut espérer contribuer positivement à réduire notre impact sur cette planète.»

Même si elle indique rester «consciente d'être une petite goutte dans l'océan», l'entrepreneure a démarré Farsley, car elle déplorait le manque flagrant d’informations pour acheter local et éthique, une base qui semble essentielle afin de faire évoluer les mentalités.

Les carnets Farsley, deuxième édition.

Les carnets Farsley, deuxième édition.

Diplômée de HEC Montréal, Julie Lemonde a fondé son entreprise de consultation en marketing numérique en 2010. En plus de vouloir mettre en valeur les commerces indépendants avec Farsley depuis plus d’un an, elle a également lancé l’Agora du Plateau, une plateforme citoyenne d’échanges à propos de l’économie circulaire. L’entrepreneure engagée explique que l’aventure Farsley ne fait d’ailleurs que commencer. Elle espère concevoir différentes expériences gastronomiques à l’avenir, et surtout, lancera dans quelques temps une application mobile.

«La mission de l'application sera de pouvoir rassembler une plus grande communauté que ce que le carnet Farsley fait actuellement, et ainsi, de permettre à un maximum d'individus de simplifier leurs achats locaux.» Avec l’application, le concept souhaite davantage aider les citoyens à réduire leur empreinte écologique. Celle-ci pourra permettre aux utilisateurs de découvrir des artisans proches de chez eux selon le quartier, le secteur d’activités ou encore la fourchette de prix.

En attendant la mise en service de l'application, les carnets sont disponibles à la vente sur le site de la compagnie ainsi qu'auprès de quelques enseignes participantes. Ces derniers sont valables jusqu'en juin 2019.

Les artisans de la deuxième édition sont: Pascal Le Boucher, Paquebot Café (Vieux-Montréal), Café Perko, Birra bar à bières maison, La Maison Cakao, Café Dispatch, La Succursale, Dinette Nationale, Café Noble et Les Givrés.

👉 Farsley

site web | facebook | instagram