Startupfest 2018: Réfléchir et consolider les initiatives entrepreneuriales de tous les horizons - Baron Mag
Du 10 au 14 juillet, le Startupfest investit le parc de Dieppe et met l'entrepreneuriat à l'honneur grâce à de nombreuses conférences, des «braindates», des concours de pitch et plusieurs autres expériences au sein d'un cadre sublime. Que les participants soient des entrepreneurs débutants, confirmés, des étudiants ou encore des investisseurs, l'organisation se donne pour mission de faciliter le lancement en affaires avec une approche conviviale où experts et curieux seront amenés à communiquer aisément. Nous étions présents lors de la première journée des festivités.

Cette année, c'est une vue sur la ville à presque 360 degrés que nous offre l'événement. Situé au coeur du relativement méconnu parc de Dieppe, le grand rassemblement des entreprises émergentes et des acteurs de l'entrepreneuriat immerge, littéralement, ses festivaliers au sein d'une ambiance à la fois studieuse et conviviale. Son village éphémère se déploie ainsi entre les arbres et les petits chemins pour une atmosphère plus agréable et aérée qu'auparavant. 

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Autre grande nouveauté cette année, les Premium Fests prennent d'assaut plusieurs scènes et activités afin d'offrir des contenus davantage nichés et de souligner les spécificités de certaines industries: CannabisFest, CryptoFest, HackerFest ou encore AIFest. Avec cette évolution, le festival redouble d'efforts, offre une programmation étoffée, diversifiée et appuie son désir de répondre aux besoins de la plus grande partie possible de l'écosystème des affaires.

Nous nous sommes d'ailleurs rendus le 10 juillet au ArtupFest. Au programme: plusieurs réflexions et analyses du marché de l'art et de la culture, ainsi que plusieurs conseils pratiques s'adressant aux artistes, souvent devenus des entrepreneurs «malgré eux»! Cette section du festival, qui marie affaires et arts, aspire à pérenniser les domaines créatifs. «Un rassemblement d’artistes, de designers, d’innovateurs créatifs, de technologues et de curieux mettant en relation le monde des startups et celui des artistes dans le but de contribuer à un avenir durable des arts et de la culture», selon l'organisation.  

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Parmi les moments forts de cette journée de conférences; le discours si essentiel de Nadine St-Louis, fondatrice de Les Productions Feux Sacrés/Sacred Fire Productions à propos de l'importance et du pouvoir des arts des Premières Nations, la leçon express et efficace de pitch animée par Catherine Orer et Axle Davids, la demi-heure «Ask Me Anything» avec l'artiste multidisciplinaire David Usher, ainsi que la discussion concernant la réalité virtuelle et son inscription au sein des courants et projets artistiques contemporains avec Myriam Achard du Centre Phi, Émilie Boudrias de OBORO, Marc Beaudet de Turbulent et Louis-Richard Tremblay de l'ONF.  

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Bien qu'une seule journée de panels n'aura pas suffi à parcourir les nombreux possibles du domaine artistique, on espère déjà que cette initiative sera de retour en 2019 pour débattre à nouveau d'innovations et de solutions pour les arts. Le ArtupFest continue jusqu'à cette fin de semaine avec la remise d'un prix de 10 000$ accompagné d'un espace d’exposition à Never Apart.

Crédit: Claire-Marine Beha

Crédit: Claire-Marine Beha

Le Startupfest se déroule jusqu'au 14 juillet et c'est plus d'une centaine d'activités, d'opportunités de réseautage et de conférences qui sont en place pour les entrepreneurs de tous les domaines. 

Découvrez nos photos! 📸💥

Startupfest

site web | facebook | instagram

💫 Merci de solliciter l'accord des photographes avant d'utiliser leurs photos. Tous droits réservés Claire-Marine Beha.