Il l’avait annoncé en 2017 avec «Le retour de Jacobus», titre d'une première parution en solo, le rappeur acadien est bien revenu sur le devant de la scène. On a profité de ce retour tant attendu pour en savoir plus... Sur ses goûts culinaires!

Accompagné de DJ UNPIER et Kenan Belzner, Jacobus lance un premier simple: About moi. Dans l’attente de son deuxième album solo qui devrait arriver début 2019, on a discuté nourriture et fails avec le musicien. Spoiler alert: Il nous reste seulement six mois pour apprendre à cuisiner des «fish cakes» à la morue salée. À vos tabliers, gang!

🥕🥓🥧🍟

g4aAEoSA

On te connait déjà bien, mais on redemande pour le plaisir... Qui es-tu et quel est ton parcours?

Mon nom c’est Jacobus, rappeur d’origine néo-écossaise qui réside entre l’Ontario et le Québec. J’ai commencé la musique au début des années 2000 avec le groupe Jacobus et Maleco suivi par Radio Radio, pour finalement faire un album solo en 2017. J’ai fait une shit ton de shows tout partout au Canada et en Europe.

En quelques mots, comment définis-tu ton style musical?

Je fais du rap électronique festif dans mon dialecte acadien de la Nouvelle-Écosse.

Quelle est ta relation avec la nourriture?

Il faut manger pour vivre. Je mange parce que j’ai besoin, mais j’aime la nourriture en général.

Quelle musique écoutes-tu lorsque tu cuisines?

J’écoute de la musique country et j’aime bien Michael Bublé. Sinon, je regarde des émissions de science-fiction en cuisinant.

Si tes tounes étaient un plat, quel serait-il selon toi?

Je dirais plus une poutine au foie gras du Pied de cochon. Simple à la base, mais assez complexe dans les saveurs.

Quels sont les aliments dont tu ne peux jamais te passer?

Je suis gros fan de canard comme viande. Mais pour l’accompagnement, il me faut des carottes, des oignons et des choux de Bruxelles.

Ton dernier repas et la dernière musique que tu écouterais… Si tu devais mourir demain?!

Dernier repas, ce serait une râpure acadienne de la Nouvelle-Écosse avec du beurre et de la mélasse en écoutant n’importe quelle chanson d'Alan Jackson.

As-tu des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque tu es en tournée?

En tournée, je demandais pour du papier de toilette 3 plis car si je trouve ça dans la loge, je sais que les organisateurs ont lu le contrat. Et les papiers dans les toilettes chimiques sont pas top shit.

Quel est ton plus gros «fail» culinaire?

J’ai essayé de faire un chou-fleur à la crème de bacon, mais ça a tourné en potage du genre qu’on peut trouver à l’hôpital pour personnes sans dents!

…Et ton plus gros «fail» musical?

Je suis quand même content des chansons que j’ai créées ou auxquelles j'ai participé. Je vois les fails comme des expériences desquelles on peut apprendre quelque chose.

Si je t'invite à manger, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour t'impressionner?

Si tu peux faire des bons «fish cakes» à la morue salée, je serais impressionné… Et mettre l’album Ozmosus de Ozzy Osbourne, là je serais ben nostalgique.

Ta place préférée pour un bon souper à Montréal?

Au Pied de cochon, c’est mon resto préféré pour une soirée même si je mange trop rendu là!

👉 Jacobus

site web | facebook | instagram | youtube