De retour avec un nouvel EP aux sonorités électro-pop sensibles et rythmés, Ariane Zita ne nous déçoit décidément pas! On en a profité pour lui soumettre nos questions musico-bouffe loufoques, et lui découvrir un humour gastronomique des plus succulents!

Avec «J'espère que tu vas mieux», un nouveau mini-album à paraitre le 15 juin prochain dans le cadre des Francos, l'artiste multi-instrumentiste nous propose quatre titres qui se veulent à la fois un exutoire, une quête introspective ainsi qu'un espace de sécurité, autant pour le public que pour elle-même. Elle aborde des sujets familiers de tous avec une sincérité touchante et des émotions incarnées. Bref, on aime vraiment ça. Un peu comme un gros gâteau au chocolat, à la fois réconfortant et fort en caractère. Vous nous suivez toujours?

En tout cas, Ariane Zita excelle elle aussi dans l'art de mélanger bouffe, mélomanie et punchlines comiques, et on rêve déjà du jour où on pourra cuisiner ensemble. Et lui écrire une chanson rien que pour elle.

🍷🥒🎂🍬

33356340_1486201871492218_2279144234076340224_n

Qui es-tu, quel est ton parcours? 

Je suis Ariane Zita, j’ai 29 ans, j’habite dans Hochelaga Maisonneuve et je suis NÉE à Montréal! Mon parcours est clairement atypique. Je suis hyperactive (pour vrai) et j’ai toujours eu tendance à me pitcher à 18 endroits à la fois. Donc, j’ai fait de tout, musique à l’image, théâtre, pub, violon classique, name it! J’ai aussi une majeure en études allemandes, un (presque) DEC en arts plastiques, j’adore dessiner, graver, peindre, créer, cuisiner, et j’en passe. J’imagine que ça se reflète aussi dans mon univers musical qui est difficile à décrire! C’est clairement plus complexe que cette étiquette folk qu’on me donne depuis le tout début! (RIRES)

Quelle est ta relation avec la nourriture? 

Normale. Je n’aime pas beaucoup avoir faim, ça me rend agressive. Sinon j’adore m’arrêter au Tim Hortons en tournée. Que les épicuriens me lancent des roches! 

Es-tu aussi douée avec les fourneaux qu'avec la musique? (Et apparemment pour nous faire bien rire aussi!)

C’est drôle que tu m’en parles parce que si un jour j’arrête de faire de la musique, ça sera probablement pour me partir mon propre petit café où on y servira de la nourriture maison et réconfortante, probablement à la campagne. 

Quelle musique écoutes-tu lorsque tu cuisines? 

Je… En fait quand je cuisine j’écoute des émissions de télé-réalité, surtout en format «talk-show français» du genre «mon mari m’a trompé avec ma cousine pendant 10 ans et je l’ai su le jour où elle est morte», mais juste le son, parce que je les mets sur un écran qui est loin de l’endroit où je coupe les légumes... Bizarre ou quoi? Si c’est pas ça l’originalité, je sais pas ce que c’est! 

Si tes tounes étaient un plat, quel serait-il? 

Une grosse sangria. Ça peut être léger comme ça peut être lourd, dépendamment de ce que tu mets dedans. Des fois on y va plus molo sur le seven-up, disons. 

Si «J'espère que tu vas mieux» était une recette, ce serait quoi les ingrédients? 

Sodium et colère, en parts égales. 

Ton dernier repas et la dernière musique que tu écouterais… Si tu devais mourir demain?! 

Bon ça y est, tu viens de déclencher mon anxiété et je me mets à penser à «est-ce que je vais mourir demain !?!?!». Blague à part, je serais probablement trop triste pour manger, mais je dirais... Des ananas sur le barbecue. Une crème à glace entourée de petits bonbons multicolores, du macaroni chinois Québ trop salé avec des petits céleris dedans. Un avocat parfaitement mûr. Et je boirais du cidre rosé et un gros café de chez McDo pour accompagner tout ça! 

As-tu des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lors des tournées? 

Oui, et elles ne sont vraiment pas funky. Tellement beige que j’avais oublié que j’en avais fait. Je pense que je me disais que personne ne les respecterait anyways parce que je n'étais pas assez big. Et puis un jour, j’ai compris pourquoi à chaque endroit où j’allais on me donnait des crudités, du houmous, des jujubes et des muffins (oui, des muffins). Je me disais «coudon, ils se sont tous passé le mot»! OUI, en fait, ils s’étaient VRAIMENT passé le mot! 

Quel est ton plus gros «fail» culinaire? 

Le grand classique du sel au lieu du sucre. 

...Et ton plus gros «fail» musical? 

Devoir chanter «Le relais Chevrolet, c’est vraiment tout près» avec des notes soul dans la voix. 

Si je t'invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour t'impressionner?

Tu pourrais cuisiner ce que je t’ai dit que je mangerais avant de mourir (en espérant que ce ne sera pas vraiment la veille de ma mort)! Et je ne sais pas si tu pourrais m’impressionner en me faisant écouter de la musique que tu n'as pas composée alors... Peut-être que tu pourrais m’écrire une toune?

👉 Ariane Zita

facebook | instagram | bandcamp