«You've Heard The Noise», le nouvel opus de la formation montréalaise The Bright Road paru le 25 mai passé, nous enchante énormément. À la fois minimaliste et riche, difficile de ne pas se laisser entrainer par les rythmes tantôt lancinants, tantôt plus rock et toujours très aériens de cet EP qui accompagne désormais avec bonheur nos soirées printanières. On s'est alors demandé ce qu'ils mangeaient pour être aussi talentueux!

The Bright Road nous gâte avec cet EP qui mélange piano subtil et guitares franches, sonorités éthérées et mélodies entrainantes pour un résultat empreint d'émotion. Un projet qui nous fait pas mal penser à Half Moon Run puisque la voix de Philippe Garceau est dotée à la fois d'une délicatesse et d'une puissance palpables. Les musiciens indiquent qu'ils aiment avant tout jongler entre différents univers musicaux à l'aide d'une musicalité introspective. Et c'est exactement ce qu'inspire «You've Heard The Noise», une quête humaine d'identité. Bref, on aime ça autant qu'un bon plat maison réconfortant. À découvrir absolument!

Le groupe est formé de Philippe Garceau, l'instigateur du projet (voix, guitare), de David P. Brisson (guitare, piano), de Keven Juneau (batterie) et de Léa Boudreau (voix, synthétiseurs). 

Étant donné qu'on n'a pas (encore) eu la chance de partager un repas avec The Bright Road, on leur a posé nos questions bouffe, histoire de se préparer. Et puis ils sont encore plus cools qu'on le pensait!

🍟🍤🥑🍔

unnamed-1

Qui êtes-vous, quel est votre parcours?

Nous sommes The Bright Road (Philippe, David, Keven et Léa), un groupe de musique indie rock. Jusqu’à maintenant, on a façonné notre parcours nous-mêmes, on est un band 100% autoproduit. Ça peut rendre notre chemin un peu sinueux par moment, mais ça nous fait apprécier les bons moments.

Quelle est votre relation avec la nourriture?

Que de l’amour pour la nourriture! Il n’y a personne de difficile ou avec des restrictions dans le band. Phil capote un peu trop sur les frites, y en parle tout le temps. Pour David c'est les fruits de mer; il a un sentiment d'appartenance avec le Bas du fleuve. Keven boit beaucoup de café donc il mange très peu quand c'est le temps. Léa est très créative dans ses mélanges. Voilà!

Parmi vous, qui est le plus doué avec les fourneaux?

La blonde de Phil.

Quelle musique écoutez-vous lorsque vous cuisinez?

Quand on est ensemble, on essaie d'en écouter le moins possible surtout le matin parce que nos oreilles bourdonnent déjà trop. Sinon quelque chose de plutôt relax sur vinyle. 

Si vos tounes étaient un plat, quel serait-il?

Une crème brûlée.

Si The Bright Road était une recette, ce serait quoi les ingrédients?

C’est drôle, car sur notre conversation Facebook du band, on est chacun associé à un goût: Philippe est le sucré, Léa le poivré, David l’amertume et Keven le salé. J’imagine que cette palette de goût pourrait servir à créer un plat inusité encore inconnu!

tbr4

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouteriez… Si vous deviez mourir demain?! 

Un repas cinq services sur le bord de la mer à Gloucester, avec la chanson «I'm the Man that will find you» de Connan Mockassin sur repeat

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée?

Un cachet! 😉 Et tout sauf de la rootbeer.

Quel est votre plus gros «fail» culinaire?

Un plat sans frites!

...Et votre plus gros «fail» musical?

Nous avions dû annuler un show à Rimouski parce qu'on avait tous la gastro… En plus le lendemain d’une soirée hautement gastronomique.

Si je vous invite tous à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour vous impressionner?

Quelque chose dans le style de la série Hannibal sur une Impromptu de Schubert c'est toujours impressionnant. Ou des mini-burgers avec du Pink Floyd, ou quelque chose entre les deux.

👉 The Bright Road

site web | facebook | instagram | bandcamp | youtube