Le trio énergique et prometteur venu de France foulera à nouveau le territoire canadien pour une tournée de quelques jours. À cette occasion, on leur a soumis nos questions gastronomiquement étranges, histoire d'en savoir plus sur eux.

En collaboration avec Kaneshii Vinyl Press

Ils avaient fait du bruit l'an passé lors de leur passage au FEQ, les trois musiciens vingtenaires de la formation Lysistrata - Théo Guéneau (guitare et chant), Max Roy (basse et chant) et Ben Amos Cooper (batterie et chant) -, sont en train de se tailler une réputation bien méritée notamment grâce à leurs prestations sur scène bien trempée. Les auto-proclamés «post un peu tout» ne cessent de faire évoluer leur musique qui emprunte à la fois au post-hardcore, à la noise ou encore au post-rock. Un cocktail éclectique, spontané et inspiré pour un résultat riche à découvrir sur The Thread, leur premier album sorti à l'automne passé.

Le band français offrira plusieurs shows ces prochains jours au public québécois:

15 mai: @Saint-Hyacinthe / Le Zaricot

16 mai: @Gatineau / Minotaure 

18 mai: @Shawinigan / Le Trou du Diable 

19 mai: @Québec / La Source de la Martinière 

20 mai: @Festival Santa Teresa

En attendant, on découvre leurs réponses et leur passion pour les pâtes, ici juste là. PS: Qu'on leur apporte de l'amour et de la bouffe bien locale dans les backstages!

🥪🥐🍝🤗

Allô! Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Nous sommes Lysistrata. On a commencé le groupe en 2013 et on est heureux jusque là.

Quelle est votre relation avec la nourriture? 

On aime beaucoup «bien» manger et on est curieux. À l'étranger, c'est important pour nous de manger local et bien. Faire marcher des bons petits restaurants qui valent la peine est important. On évite à tout prix les trucs de merde genre les gros fast food et tout‚ on déteste et on y mange jamais.

Parmi vous, qui est le plus doué avec les fourneaux? 

Max cuisine bien et tente des trucs. Il est végétarien, du coup il nous fait découvrir des trucs vraiment cool. 

Lysistrata 2 © Max Chill - 300DPI

Quelle musique écoutez-vous lorsque vous cuisinez?

On écoute plein de choses! On profite souvent du moment pour découvrir des groupes. Mais rarement du violent. Récemment on a découvert Bully, Bad Nerves. Braziliers (groupe de potes formé entre Ropoporose et Piano Chat) pour cuisiner, c'est top.

Si vos tounes étaient un plat, quel serait-il?!

C'est compliqué de répondre... En tournée on mange beaucoup de sandwichs, dont on va répondre sandwich!

Quels sont les aliments dont vous ne pouvez pas vous passer? 

Les pâtes... Ça sauve la vie quand il y n'a plus rien! En soirée ça le fait toujours. Et puis hyper bien cuisiné c'est top.

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouteriez… Si vous deviez mourir demain?! 

Ce serait le brunch «Le Hobbit» à Québec, en écoutant «18» de The New Year. Comme ça, je serai sûr de ne plus souhaiter vivre. 

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée?

Juste des câlins et un accueil cool. Donc en gros, quasiment rien. 

Quel est votre plus gros «fail» culinaire?

Une fois, j'ai foutu des pâtes à lasagnes dans l'eau bouillante et elles ont toutes collé. Du coup, j'ai gaspillé quelques plaques de lasagne et j'étais en colère. 

...Et votre plus gros «fail» musical?

Une fois, on nous a forcés à jouer une reprise de «Satisfaction» des Rolling Stones et on ne connaissait pas les paroles. C'était ridicule. 

Si je vous invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour vous impressionner?

Un truc que tu sais pas faire du tout. Genre de la bouffe Mongol, ça serait impressionnant!

Pour terminer sur un bon souvenir, quel est le pire repas que vous ayez mangé tous ensemble?

Sur une tournée, étant donné que Max est végétarien, il a eu deux tranches de pain de mie avec de la mayonnaise dedans. C'était honteux!

👉 Lysistrata

facebook | instagram | bandcamp | youtube

👉 Kaneshii Vinyl Press: La presse à disque en vinyle Kaneshii est ciblée sur l'utilisation de la technologie la plus récente jumelée avec des procédés classiques de pressage de disque en vinyle pour créer de façon fiable des produits de la plus haute qualité, à des prix compétitifs, tout en bénéficiant de délais raisonnables. Pour nous rejoindre