Grande Tribu: Entre patrimoine et musique - Baron Mag
Pour une troisième année, le festival Grande Tribu a mis du soleil dans la MRC Les moulins du 4 au 6 mai derniers. Avec ses performances musicales dans des lieux inusités, l’événement tient lieu d’une belle rencontre artistique. Notre retour sur la soirée du samedi.

Programme B

Dans le Noyau villageois de Mascouche, l’heure était à la fête, malgré le ciel voilé. L’une des particularités de l’événement est sa valorisation du patrimoine bâti. En plus des belles découvertes musicales, les festivaliers ont pu avoir l’occasion de découvrir d’un autre œil certains endroits de la ville… Comme le garage du curé!

Crédit photo: Rose Carine Henriquez

Crédit photo: Rose Carine Henriquez

Parmi les artistes qui ont performé la soirée, on compte Elvann, une harpiste qui a ravi avec ses mélodies au cœur de la Paroisse St-Henri. On a aussi pu découvrir l’auteur-compositeur-interprète Ceeko, bien à son aise dans le garage du curé. On a pu entendre son univers folk à la Voix 6.

Crédit photo: Rose Carine Henriquez

Crédit photo: Rose Carine Henriquez

L’une des têtes d’affiche, La Bronze, nous a donné un petit concert charmant et ponctué de blagues décalées, tout en revisitant les morceaux de son dernier album Les corps infinis et quelques-uns de ses classiques.

Crédit photo: Rose Carine Henriquez

Crédit photo: Rose Carine Henriquez

Crédit photo: Rose Carine Henriquez 

Crédit photo: Rose Carine Henriquez 

Dans l’esprit de découvertes de lieux inusités, le festival a fait fort en bookant Mathieu Bellemare dans la crypte de l’église, qui nous a offert tout à propos, ses Chants des marais et des morts. Une expérience inédite et très réussie!

La Grande Tribu est un festival convivial, avant tout familial, et relève d'un très bel exemple d’organisation communautaire. 

Voici nos photos! ✨⏬✨

Festival Grande Tribu

site web | facebook

💫 Merci de respecter le travail des photographes et de solliciter leur accord avant d'utiliser les photos. Tous droits réservés Rose Carine Henriquez.