PxPixel
Un voyage à Toronto: petit tour d'horizon! - Baron Mag

Toronto vient d'un mot Huron signifiant «l'endroit où on se rencontre». En effet, c’est une ville canadienne qui happe les touristes par sa diversité ethnique et culturelle. On retrouve dans cette seule ville plus de 100 nationalités différentes. Parcourir la plus grande métropole canadienne, c’est un peu comme faire le tour du monde! À Toronto, vous trouverez des quartiers comme Chinatown, Greektown, Little Portugal, Little Italy ou encore Little India qui regorgent de bons restaurants et couleurs multiples.

Au nord et à l’ouest de la ville se trouvent les quartiers présentement «en vogue». Par contre, l’est est relativement jonché de quartiers résidentiels aux maisons victoriennes. Old Toronto, situé au nord-est, proche du lac Ontario, est pris d'assaut par les touristes puisqu'on y retrouve le Distillery District ainsi que le Gooderham building et le grand marché couvert St. Lawrence.

Roy Thomson Hall 

Roy Thomson Hall 

Histoire de Toronto

Avant l'arrivée des Français au XVIe siècle, la région qui ne portait pas encore son nom actuel était occupée par les Iroquois. Cette invasion par les Français débuta en 1610 avec l’arrivée d’Étienne Brulé. Au cours des années qui ont suivi, les Français ont installé des postes pour le commerce des fourrures dans la région et ce fut le début de l’invasion qui dura plus d’un siècle.

Mais en 1788, ils furent chassés par les Britanniques qui avaient repris le contrôle de la zone. En 1791, la province de Québec fut divisée en deux, le Haut-Canada et le Bas-Canada, et à chaque province fut établie une capitale. Le lieutenant-gouverneur John Graves Simcoe s'installa dans la ville de York - aujourd'hui devenue Toronto.

En 1812, une guerre contre les États-Unis éclate et les Américains occupent la ville de Toronto à deux reprises. Au milieu du XIXe siècle, des immigrants venus d'Angleterre, d'Irlande et des États-Unis vinrent s'y installer, car ils fuyaient de nombreuses difficultés économiques et des famines. Impossible à cette époque-là de faire des paris en ligne!

Dans les années 1830, un fort sentiment de frustration naissait dans la région puisque les riches qui détenaient le pouvoir ne prenaient pas suffisamment en considération les demandes de réforme de la basse-cour. C’est ainsi qu’un opposant au système, William Lyon Mackenzie, se dressa contre cette oligarchie et déclencha, avec quelques-uns de ses partisans, une révolte armée. Même si cette révolte n’aura pas duré très longtemps, elle aboutira à la création d'une province unique, rassemblant le Haut et le Bas-Canada. C’est ainsi que la ville prit officiellement le nom de Toronto en 1834.

Toronto Skyline Through Island 

Toronto Skyline Through Island 

Voyage à Toronto: que savoir?

Avant d’aller à Toronto, il faut se renseigner sur le climat et les températures qu’il fera à la période de votre voyage. Inutile de vous rappeler qu'il est important de connaître les conditions météorologiques de la région.

Pour un séjour de moins de trois mois, et selon votre pays d'origine, vous n’avez pas besoin de visa, et ceci est bien sûr valable pour toutes les villes du Canada. En avion, le voyage de Paris à Toronto dure en moyenne dix heures de temps. C’est d’ailleurs le moyen de transport le plus indiqué pour faire un tel voyage! À ce temps de voyage, vous devez ajouter environ 30 minutes pour faire le trajet de l’aéroport pour rejoindre le centre-ville. Le réseau de transport en commun est relativement bien développé dans la ville, ce qui permet de se déplacer facilement. Privilégier les trams appelés streetcars et les bus qui permettent souvent des déplacements plus directs.

Cependant, pour un touriste, il n’est pas conseillé de conduire en voiture. Non seulement le prix de parking en ville est exorbitant, les règles de stationnement sont plutôt complexes, mais aussi cela demande de l’attention à cause des passages des tramways. Comme pour toute grande métropole, préférez la balade à pied, à vélo ou en transport en commun pour profiter de la ville en toute tranquillité!