À la rencontre des Québécois partis en affaire à Toronto: Christelle Francois de The Serve - Baron Mag
Toronto est-elle plus prospère en affaire que Montréal? Quels atouts a-t-elle? Mais surtout, pourquoi certains Québécois décident-ils d'entreprendre dans la plus grande métropole canadienne? Baron a donné la parole à quelques-uns de ces entrepreneurs aux profils variés afin d'en savoir un peu plus.

L'entrepreneure en série Christelle Francois se définit comme étant une femme ambitieuse qui multiplie les projets dans le monde de la finance. Ayant étudié la gestion à l'université McGill de Montréal, la voici maintenant torontoise d'adoption depuis deux ans. Selon elle, à Toronto les affaires ont l'avantage d'«aller beaucoup plus vite», bien que le coût de la vie demeure plus onéreux qu'au Québec. Entrevue.

Christelle-HeadShot

Bonjour Christelle! Pouvez-vous me parler un peu de vos compagnies? 

Je suis la fondatrice d'une agence de consultation qui offre des stratégies d'affaires pour diverses entreprises. Je travaille présentement sur le re-branding de mon agence.

De plus, je suis cofondatrice d'une compagnie de média; The Serve. The Serve a été lancé en 2017 et nous y alimentons notamment un podcast. Nous réalisons des entrevues avec des entrepreneurs et des experts en affaires afin de mieux comprendre leur parcours et leurs perspectives sur des sujets aussi différents que la santé, les finances ou encore l'immobilier. 

De plus, vous aviez déjà entrepris un premier projet d'affaires à Montréal...

Oui, en 2013 j'ai lancé une série d'événements de réseautage qui s'appelle Game Changers et qui a comme mission principale de créer des liens entre et pour les entrepreneurs créatifs. Je suis d'ailleurs toujours en charge de ce projet. Puis en 2014, j'ai lancé mon entreprise de consultation pour les entreprises.

Pourquoi être partie à Toronto pour entreprendre? 

J'ai quitté Montréal, parce que je trouve tout simplement qu'il y a plus d'opportunités en affaires à Toronto. 

Selon votre propre expérience, quelle est la différence majeure entre Montréal et Toronto concernant les entrepreneurs?

Le marché à Toronto est plus large et le cycle de vente est plus court. Je pense également que les gens prennent des décisions beaucoup plus rapidement. Par contre, à Montréal, il y a plus d'appui et de ressources pour les entrepreneurs, ici je n'ai pas été aidée en tant que Québécoise.

En fin de compte, vous ne pensez donc pas avoir «idéalisé» le potentiel de la ville concernant les affaires?

Oui, sans faute, j'ai atteint mes objectifs de vente en moins de temps que lorsque j'étais à Montréal! Je suis très satisfaite de mon choix. La culture montréalaise me manque beaucoup, mais j'adore les opportunités que Toronto m'offre.

Quels sont vos plus grands défis en tant entrepreneure Québécoise «expatriée» à Toronto?

Il nous est essentiel de bien comprendre comment fonctionne le marché ici. La mentalité est différente, et comme je le mentionnais plus tôt, la business roule plus rapidement.

Et quels sont vos plus grands défis en tant qu'entrepreneure dans votre domaine en particulier? 

Mon plus grand défi présentement est de développer mon pipeline de ventes et de le convertir en ventes solides. Aussi, il y a des tonnes de concurrence dans mon domaine, mais je me concentre sur le fait de fournir des stratégies personnalisées de niche et de qualité pour mes clients.

Quels conseils donneriez-vous à un-e entrepreneur-e qui souhaite entreprendre à Toronto?

Je suggère que la personne fasse bien son étude de marché et sa recherche concernant son domaine particulier. Je ne crois pas que Toronto soit la meilleure ville pour tous les types d'entreprises. De plus, il faut être conscient que le coût de la vie est presque le double de Montréal! À part ça, c'est une ville avec beaucoup d'énergie et si tu restes concentré, tu peux avoir beaucoup de succès. 

EC_Consultation_MH_Final

Dans l'ensemble, quel domaine penses-tu être le plus prospère à Toronto? 

Le domaine, je pense, où il existe de grandes opportunités pour entreprendre est tout ce qui est connexe à la vente directe avec services de livraison. Toronto et le GTA [La Greater Toronto Area inclue la métropole et ses horizons] sont une grande région où les gens sont principalement à la recherche de commodités de ce genre.

Suivez Christelle Francois sur Instagram.

The Serve

site web | instagram | facebook

👉 Découvrez la suite notre dossier spécial Toronto juste ici! 👈