«Chasing Clouds», le nouvel album de Camaromance à paraître le 6 avril, est né du désir de Martine Groulx de se déposer, après quelques années trépidantes à bâtir sa propre maison de disques Lazy at Work. Avec ses amis, la musicienne a produit un quatrième album qui sonne comme un voyage dans l’espace, au clair de lune. Nommées d’après le nom d’êtres aimés, ses chansons-histoires planantes parlent de la maternité, des amours déchus, mais surtout des petits et grands deuils qui jalonnent l’existence. Rencontre.

En collaboration avec Kaneshii Vinyl Press

Martine Groulx navigue dans le monde de la musique depuis plus de vingt ans, à la fois en tant que musicienne et gérante d’artistes. Après avoir lancé son album The Parade en 2010, c’est le manque de temps qui l’a tenu à l’écart du studio. Entre la direction générale de l’étiquette C4 et la fondation de sa propre maison de disques Lazy At Work, il lui restait peu de temps pour se consacrer à sa musique. «J’étais workaholic, avoue-t-elle. Et l’écriture de cet album m’a permis de prendre du recul, le temps de penser à ce que je voulais vraiment.»

Un album sous le signe des émotions 

Son style de vie effréné l’a amené à ralentir le rythme en créant un album empreint de douceur et de calme. Chasing Clouds offre un son indie flottant qui nous rappelle un peu la langueur du groupe Cigarettes After Sex. Ses textes se racontent comme des secrets murmurés à l’oreille. «Je voulais que l’album aille une sonorité qui te donne le goût de l’écouter sur la route le soir, avec les étoiles et la lune, quand personne ne parle dans la voiture.» 

Le deuil occupe une place importante dans l’album, en particulier par rapport à sa décision de ne pas fonder une famille. «J’ai essayé d’avoir des enfants, mais avec un mode de vie aussi occupé et le temps qui passe, c’est devenu impossible, confie-t-elle. J’ai la chance de travailler avec des artistes extraordinaires, d’avoir un horaire flexible, de pouvoir voyager, mais une carrière en musique a aussi son lot de difficultés et de sacrifices qui ne sont pas toujours associés avec le métier.» 

front-hires

D’une part, les gérants passent souvent par la même gamme d’émotions que les artistes dont ils s’occupent, de l’euphorie des succès à la déception des échecs. «C’est quelque chose de t’investir dans les rêves des autres de façon très intense, tu es en quelque passionné du rêve de quelqu’un d’autre.» De l’autre, la vocation de s’occuper des autres peut entrer en conflit avec le désir de s’épanouir en tant qu’artiste, amoureuse et individu. «C’est difficile de séparer sa vie personnelle et professionnelle, surtout quand tu formes une grande amitié avec les artistes. Il faut faire le choix conscient de ne pas perdre de vue ce qu’on veut, de penser à soi», souligne-t-elle.

Deux parcours en musique indissociables et nécessaires

Martine Groulx reste malgré tout convaincue que ses deux identités de gérante et de musicienne demeurent complémentaires. «C’est l’une des raisons pourquoi je travaille aussi bien avec des artistes. Je comprends ce qu’ils veulent faire. Je cultive avec eux une belle proximité surtout grâce au fait que je suis moi-même artiste.» Elle reçoit un beau retour d’ascenseur alors que ces mêmes artistes sous son étiquette, tels que Pierre Fortin de Galaxie ou la musicienne Myëlle, ont participé à l’enregistrement de Chasing Clouds

Elle indique avoir confiance en l’avenir de l’industrie de la musique québécoise dans laquelle elle constate un vent de renouveau. Selon elle, beaucoup de nouvelles maisons ont ouvert leurs portes dans les dernières années, ce qui a donné lieu à des nouveautés rafraîchissantes.

«Les mouvements comme ceux de #MeToo nous ont aussi amenés à nous poser des questions sur la place des femmes dans l’industrie», précise-t-elle. Martine Groulx s’implique dans la protection des droits des artistes et la représentation des femmes dans l’industrie, notamment dans plusieurs conseils d’administration comme celui de la Fondation de la SOCAN ou celui de la commission du disque du Québec. «Avec un bac en administration et 20 ans d’expérience comme gestionnaire et auteure-compositrice-interprète, c’est de ce genre de profil que les conseils d’administration ont besoin.» Des gens capables de voir les deux côtés de la médaille. 

Camaromance_Poster_Hi_Credit_MarcEtienneMongrain

Transmettre et tendre vers l'harmonie

Martine fait aussi de belles rencontres à travers des séances de mentorat qu’elle propose à des entrepreneurs qui souhaitent démarrer leur compagnie dans le secteur de la musique. «J’aime aider les autres à réaliser leurs rêves, et je pense que tout ce que j’ai appris devrait servir au plus grand nombre de personnes, pas juste à moi-même ou mon entourage immédiat.» 

Son premier conseil à un jeune musicien ou entrepreneur? «Don’t quit your day job!» En effet, démarrer sa propre compagnie demande un dévouement incroyable qui ne génère pas nécessairement des revenus durant les premières années. «Si tu veux avoir l’énergie de bâtir une entreprise, il faut que ton estomac soit plein et que ton appartement tienne la route, et c’est loin d’être une défaite.» 

Martine constate que plusieurs artistes sont gênés de dire qu’ils font autre chose que de la musique. Pourtant, même ceux qui ont réussi à percer diversifient leurs sources de revenus. «Il ne faut pas être déçu quand on n’arrive pas à vivre de notre musique, surtout au début, et c’est même très sain de le faire», estime l’auteure-compositrice-interprète.

Pour l’avenir, Martine Groulx préfère ne pas faire trop de plans. Elle a tout de même l’intention de continuer à cultiver l’équilibre entre sa maison de disques et sa carrière solo, ainsi qu’à donner plus de place à sa fibre artistique. Pour son prochain album - parce qu’elle est certaine qu’il y en aura un autre -, elle aimerait signer davantage de collaborations avec d’autres musiciens dans son entourage. 

Un spectacle de lancement pour Chasing Cloud est prévu le 4 avril au Ministère: événement facebook.

Camaromance

facebook | bandcamp | youtube

👉 Kaneshii Vinyl Press: La presse à disque en vinyle Kaneshii est ciblée sur l'utilisation de la technologie la plus récente jumelée avec des procédés classiques de pressage de disque en vinyle pour créer de façon fiable des produits de la plus haute qualité, à des prix compétitifs, tout en bénéficiant de délais raisonnables.