Découvrir le joik avec Arvvas : une entrevue avec Steinar Raknes

Author:
Publish date:
Social count:
1

Le joik est une ancienne tradition issue du peuple saami. Cette culture, qui est sans cesse menacée, survit à travers ce genre d’initiatives qui permet de la diffuser à un plus grand public.

À l’instar des Amérindiens en Amérique du Nord, le peuple saami se tient toujours en équilibre sur la fine ligne qui les sépare de l’assimilation. On retrouve dans cette riche culture le joik, un chant aussi unique qu’intéressant. Nous nous sommes entretenus avec Steinar Raknes du duo Arvvas pour tenter de comprendre un peu plus la démarche.

 

Un chant unique

Premier constat, encore faut-il nommer la chose comme il faut. Ce qui est souvent nommé joiker sâmer en français se prononce en fait « yoïk ». Nos premiers échanges auront été de simplement nous comprendre. Steinar Raknes est un Norvégien et c’est dans ce pays qu’on retrouve la plus grande minorité de Saamis. Les chiffres varient beaucoup, mais on estime à 40 000 à 60 000 individus la population norvégienne saami. Le joik est très variable d’un village à l’autre. Généralement parlant, ça se rapproche un peu des chants amérindiens incorporant même quelques techniques de chant de gorge au passage. La suite chez lecanalauditif.ca