Christopher Wells, fondateur de FormAction Resto - Baron Mag

Christopher Wells, fondateur de FormAction Resto

«On 'trippe' trop sur nos produits, notre équipe et nos projets, mais il ne faut jamais oublier que sans nos clients, rien de tout ça n'existe.»
Author:
Publish date:
Social count:
0
cw2015

Quel est votre emploi actuel?

Je suis consultant en restauration. Mon entreprise, FormAction Resto, est basée sur la Rive-Sud de Montréal. Par contre, j'ai des clients dans toutes les régions du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario.

Quelles sont vos attentes pour le congrès cette année?

J'ai bien hâte de rencontrer des entrepreneurs passionnés, de revoir des visages familiers et de rencontrer les nouveaux membres de l'AMBQ. Le congrès, c'est aussi une occasion de partager des idées et des trucs concrets pour les aider dans la réalisation du rêve qu'est leur microbrasserie.

logo-formaction

Pouvez-vous nous donner un aperçu de votre conférence «Broues-pubs: Leadership et succès à long terme» que vous donnerez le 20 novembre?

La conférence portera, en général, sur les manières de développer son leadership et de faire une distinction claire entre un gérant et un leader. J'expliquerai également comment développer une culture d'entreprise qui aide au succès de celle-ci et comment tirer le meilleur de son équipe afin que les membres aient l'envie de s'investir davantage dans notre entreprise. 

Je présenterai des trucs concrets pour garantir le succès à long terme d'un broue-pub. En bref, qu'est-ce qui fait en sorte que certains restaurants sont en mesure de rester en affaires très longtemps alors que l'industrie, en général, a plusieurs difficultés?

C'est un rendez-vous à ne pas manquer pour toute personne qui opère un restaurant ou un broue-pub!

ambq cw

Avez-vous des conseils pour ceux qui pensent se lancer dans le domaine des broues-pubs?

- Connaitre ses chiffres. Les deux plus gros budgets d'un resto sont les coûts reliés à la main-d'oeuvre et aux aliments. Si un opérateur ne connait pas ses chiffres ou ne sait pas comment les contrôler efficacement, il ne fera pas long feu ou, du moins, ne fera pas d'argent.

- Être un as de l'exécution. L'exécution, c'est l'expérience du client à partir du premier contact (en personne, au téléphone ou en ligne) jusqu'au moment où il quitte. C'est ici que la majorité des restaurateurs se croient être excellents. Par contre, ils ont souvent des lacunes qui passent inaperçues ou qu'ils perçoivent comme peu importantes, ce qui fait en sorte que certaines attentes des clients ne sont pas satisfaites par le restaurateur.

- Créer une culture de service. Tous les membres de l'équipe doivent être conscients qu'ils travaillent pour le client. C'est probablement le point le plus difficile à mettre en place, mais le plus bénéfique à long terme. Trop de gens dans l'industrie ont oublié cet aspect. On «trippe» trop sur nos produits, notre équipe et nos projets, mais il ne faut jamais oublier que sans nos clients, rien de tout ça n'existe. 

Conférence: Broues-pubs: Leadership et succès à long terme 

Le 20 novembre de 14:00 à 15:00 

Programmation complète du Congrès de l'Association des microbrasseries du Québec

FormAction Resto

site web | facebook