Depuis le 26 janvier dernier, le premier EP de Voyou intitulé «On s'emmène avec toi» est sorti dans les bacs. Depuis, on se passe en boucle ses musiques, et en attendant de le voir sur une scène au Québec, on a jasé houmous et Moyen-Âge avec lui. Entrevue pas banale avec un artiste résolument authentique.

De notre côté de l'Atlantique, on a spotté le compositeur et interprète français Thibaud Vanhooland, alias Voyou. À travers les cinq pistes de son premier EP On s'emmène avec toi aux paroles extrêmement poétiques et aux sonorités éthérées qui nous font nous sentir mieux à tous les coups, l'artiste nous propose sa vision du monde un brin malicieuse et fébrile. Si l'ensemble fonctionne à merveille, ses mots sont de véritables petits bijoux à part entière, de véritables odes à l'amitié, au temps qui passe et à la résilience. 

À Baron, on a voulu savoir si Voyou était aussi un poète de la nourriture... Et on n'a pas été déçus. 

Allô! Peux-tu nous parler un peu de ton parcours?

J’ai commencé la musique tout petit avec la trompette. Au collège je me suis mis à d’autres instruments pour pouvoir jouer du rock avec mes copains. Après avoir eu mon bac, je me suis lancé dans la musique, j’ai joué pendant dix ans comme bassiste avec des groupes de la scène nantaise, Rhum for Pauline, puis Elephanz et enfin Pegase. Et puis un jour j’ai voulu faire mon projet à moi tout seul, j’ai fait un clip que j’ai balancé sur internet et je suis parti passer trois mois à Montréal pour composer plein de choses et préparer un live. À mon retour de Montréal, j’ai donné mon premier concert en France, ça s’est bien passé alors j’ai continué!

Tu peux revenir quand tu veux jouer à Montréal, on t'attend! Passons aux choses sérieuses, quelle est ta relation avec la nourriture? 

J’ai un rapport amour-haine un peu. J’adore manger, ça fait partie de mes plaisirs élémentaires, mais j’aime tellement ça que j’ai eu pas mal de problèmes de poids quand j’étais plus jeune. Maintenant je suis ok avec ça, et j’essaye d’être responsable dans ma manière de manger aussi, manger des produits de saisons et de bonne qualité, manger peu de viande... Je me complais dans la qualité plutôt que dans la quantité, je vieillis quoi!

Es-tu aussi doué avec les fourneaux que pour la musique?

Aussi doué, je ne crois pas, mais j’adore cuisiner, surtout quand c’est pour des gens. Je viens du Nord de la France et les traditions culinaires ne sont pas dingues dans cette région, par contre l’accueil est super important, alors je régale du mieux que je peux dans les assiettes, mais je mise tout sur une ambiance bien conviviale et chaleureuse. 

EP «On s'emmène avec toi».

EP «On s'emmène avec toi».

Quelle musique écoutes-tu généralement lorsque tu cuisines?

J’écoute souvent du hip-hop quand je cuisine. Mon album préféré pour cuisiner c’est Madvillainy de Madvillain. On dirait une recette de cuisine ce disque, plein d’ingrédients mélangés les uns aux autres qui donnent un plat délicieux!

Si tes tounes étaient un plat, quel serait-il?

Ça serait l’imagibouffe dans le film Hook, cette espèce de nourriture multicolore que les enfants perdus dévorent même si ça ressemble pas mal à de la pâte à modeler... 

Quels sont les aliments dont tu ne peux jamais te passer?

Le pain, le beurre et le fromage, parce que je suis un bon cliché de français!

Ton dernier repas et la dernière musique que tu écouterais... si tu devais mourir demain?!

J’aimerais bien que mon dernier repas ressemble aux gros banquets qu’il y a dans les films de Moyen-Âge, quand les rois reçoivent d’autres rois et qu’il y a des énormes plats remplis de nourritures diverses et variées. Par contre, je suis moins fan de la musique du Moyen-Âge. J’écouterais probablement la musique de Emahoy Tsegue Maryam Guebrou, c’est une bonne sœur éthiopienne qui fait du piano, c’est magnifique et comme ça au cas où le paradis tout ça, ça existe, on appréciera que j’aie passé mon dernier repas avec une bonne sœur.

As-tu des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque tu es en tournée?

Oui, du houmous et des légumes de saisons coupés pour tremper dedans. Et bien sûr un maximum d’alcool.

Qu’est-ce que tu manges généralement avant de monter sur scène?

Des légumes trempés dans du houmous. Pour l’instant je fais pas mal de premières parties alors je joue tôt, donc pas de repas avant le concert sinon je digère sur scène et c’est pas terrible!

VOYOU_©GREGG_BREHIN

Quel est le pire repas que tu aies mangé en tournée? 

Des légumes congelés de type julienne de légumes et des bâtonnets de poisson réchauffés au micro-ondes. Le pire c’est qu’on mangeait dans un Algeco qui n'avait pas du être ouvert depuis 30 ans et qui sentait la tente de camping pas lavée que tu n'as pas ouverte depuis le festival bien boueux où tu étais allé deux ans auparavant.

Wow! C'est si précis! Si je t’invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour t’impressionner? 

Je serais vraiment impressionné si tu me servais de l’ortolan, cet oiseau qui est interdit à la vente et à la chasse, mais qui est apparemment le met le plus fin et le plus bon du monde. C’est tellement bon que les gens mangent ça avec un torchon sur la tête pour avoir toute la saveur. Mais vu que c’est plus du tout possible d’en manger, à part si t’es un braconnier, ben je serais fort impressionné si tu m’en servais. Pour la musique j’aimerais que tu me fasses découvrir tes groupes canadiens préférés.

Étant donné que tu connais un peu Montréal, quelles sont les 5 meilleures places selon toi pour manger en ville?

Omma: Le meilleur bibimbap de toute ma vie.

Pizzéria No 900: Parce que je suis un fanatique de pizza et que celles-là me ramenaient directement à Rome.

Dépanneur Le Pick Up: C’était un peu mon endroit préféré pour aller manger le midi.

La Casa del Popolo: pour quand t’as oublié de manger et que t’es déjà en train de boire des bières! J’étais fan de leurs burritos et des nacho cheese, en plus j’aime bien l’ambiance dans cet endroit.

EL 77: L’endroit est vraiment trop cute et les empañadas, les jus, tout est trop bon!

Chez Claudette: Parce que, quand même, la poutine c’est extrêmement bon et que c’est là-bas que j’ai préféré en manger.

Êtes-vous prêt pour la Journée des disquaires (aka Record Store Day Canada)?! 

👉 Voyou

facebook | youtube