PxPixel
Pratiquer le yoga dans la neige et apprivoiser l'hiver - Baron Mag
Est-ce que faire du yoga à l'extérieur, en plein hiver, est une idée totalement saugrenue? Apparemment non! Depuis le 13 janvier dernier et jusqu'au 18 mars, POP Spirit offre gratuitement des cours de yoga neige, ou «snowga», en plein coeur de la ville, dans des parcs de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Étonnés et curieux, nous sommes allés poser quelques questions à Marie-Eve Bertrand, fondatrice de POP Spirit.

Cela fait maintenant cinq ans que Marie-Eve Bertrand a eu l'idée folle d'affronter le froid pour faire du yoga à même le sol enneigé. Alors que certains évitent l'extérieur le plus possible et s'inscrivent au gym pour six mois, la tendance aux sports hivernaux urbains, et au snowga, ne désemplit pas pour autant. Car après tout, pourquoi ne pas faire de l'hiver et des températures négatives ses alliés? 

Une entrevue qui nous prouve une fois de plus que le yoga est vecteur de rassemblement, de chaleur humaine, et est adopté par de plus en plus de personnes, qu'il fasse chaud et même très froid! Pour que les séances soient agréables et profitables pour tous, cette pionnière québécoise du yoga neige a tout de même réfléchi au contenu de ses cours avec grande attention. Ainsi, les postures sont principalement debout afin de garder le corps en mouvement et au chaud. Elle nous en dit plus. 

DSC00699

Bonjour Marie-Eve! Pourquoi du yoga dans la neige?

Marie-Eve Bertrand: À première vue, il est vrai que certaines personnes pourraient se dire «et puis quoi encore?!»... Mais pourquoi pas! C'est un excellent prétexte pour prendre le temps de faire une activité extérieure l'hiver, au coeur de sa ville. Tout le monde n'a pas la chance ou les moyens de faire des sports d'hiver à l'extérieur de Montréal, et nous, nous donnons justement des cours de yoga neige tous les week-ends en pleine ville! 

Bien que j'adore me retrouver en forêt ou en montagne, j'avais envie de partager un moment de la sorte avec les gens. Non seulement on prend le temps d'apprécier le décor nordique, mais ça permet de se rencontrer dans une formule plutôt décontractée. Après une séance, il est agréable d'aller prendre un thé ou un café entre amis. D'autres, par exemple, vont patiner. Évidemment, cela ne remplace pas une séance de yoga en studio, mais ça se complète très bien! 

D'ailleurs, à chaque année, j'ai des personnes de nationalités française, haïtienne ou encore algérienne qui viennent d'arriver au Québec, et selon leurs commentaires, c'est une façon plutôt sympa de rencontrer du monde et de se familiariser avec l'hiver et toute sa beauté... même en pleine ville!

D'où est-ce que ça vient le «snowga»?

M-E Bertrand: La personne qui est derrière le terme «snowga», qui est une contraction de snow et de yoga, vient du Colorado. C'est une professeure de yoga amatrice de snowboard qui s'amusait à faire des postures de yoga sur les pistes de ski... Ça m'a tout de suite parlé!

Ça fait déjà quatre ans que l'activité de yoga neige est proposée dans les parcs montréalais. Avez-vous eu l'occasion d'améliorer ou d'ajuster les séances étant donné l'aspect hivernal?

M-E Bertrand: J'ai surtout dû ajuster la durée! Les séances durent maximum 45 minutes. Aussi, l'enchaînement des postures est pensé de façon à garder le corps presque toujours en mouvement, ce qui contribue à la bonne circulation sanguine. Rapidement, j'ai toutefois remarqué que les gens aiment l'aspect ludique du yoga neige. Ce feeling de (re)connecter avec des sensations appartenant à l'enfance. Je pense, entre autres, à lorsque nous travaillons une posture d'équilibre et que nous tombons dans la neige... Il y a un certain lâcher-prise original qui fait du bien. J'ai donc ajouté des segments d'asanas (postures) en ce sens. Et si la température est clémente, on termine littéralement allongés dans la neige... et peut-être même en faisant l'ange. Nostalgie et détente assurée!

DSC00761

J'ai lancé le yoga neige il y a cinq ou six ans. Puisque POP Spirit était mandaté pour enseigner les cours de yoga au parc Baldwin l'été, je leur ai proposé d'ajouter ce volet et ils ont accepté l'idée. C'est une chouette collaboration que les citoyens apprécient beaucoup d'ailleurs. En parallèle, l'arrondissement d'Ahuntsic a aussi fait appel à nous afin d'offrir des cours au Parcours Gouin (parc Stanley) tous les dimanches en collaboration avec l'organisme GUEPE. Leur objectif est de sensibiliser les gens à se réapproprier les espaces verts en bordure de la rivière des Prairies. 

Est-ce que les participants se découragent parfois par -25 degrés, ou au contraire, ça fait partie de «la game»!? 

M-E Bertrand: Évidemment, il faut tenir compte de la «sécurité» et éviter les engelures. C'est pourquoi, à partir de -20 degrés, les cours sont reportés. Lors des séances je demande toujours après quelques minutes, et plusieurs fois ensuite pendant le cours, si les gens se sentent bien ou s'ils commencent à avoir froid aux pieds ou aux mains. Au besoin, j'écourte tout simplement la séance. Il faut toujours que ça demeure agréable.

Tu es la fondatrice de PopSpirit. Peux-tu m'en parler un petit peu? 

M-E Bertrand: J'ai fondé POP Spirit en 2010, et quelque temps après, mon mari s'est joint à moi pour assurer le volet des formations de planche à pagaie («SUP»). POP est l'acronyme de Partage, Ouverture, Plaisir, qui est en fait notre mission principale d'entreprise. Toutes nos activités s'orientent autour du yoga, du SUP et d'escapades en plein air, incluant Hawaii. 

Nous avons lancé récemment le UNDA yoga, une pratique qui permet de travailler principalement la conscience corporelle dans l’espace et le tonus musculaire sur une planche d’équilibre en studio. Nous participons également tout au long de l'année à plusieurs événements d'envergure, et qui sont souvent gratuits ou à bas prix. Je pense par exemple aux dimanches gratuits de BIXI durant l'été ou encore au Festivague de MEC.

Pour les cours de snowga aux parcs Laurier et Lafontaine: par ici. Les séances peuvent également être réservées pour un groupe privé ou dans le cadre d'un événement: plus d'infos

Sur ce, on met au défi tous les frileux, yogis néophytes ou expérimentés, de se lancer dans cette activité hivernale inusitée!

POP Spirit

site web | facebook | instagram