PxPixel
Achat local & temps des fêtes: continuer de parler et de contribuer à l'achat local selon La petite boite co - Baron Mag
Depuis quelques années, les marchés d’artisans et autres magasins pop-up fleurissent et gagnent de l’ampleur. Internet et les réseaux sociaux ont également permis la réussite de plusieurs petites entreprises, artistes et entrepreneurs locaux. Et tout cela combiné accroît fortement notre tendance à l’achat local. Car plutôt que d’arpenter la rue Sainte-Catherine à la recherche d’un produit fabriqué de l’autre côté du globe, pourquoi ne pas regarder du côté de ceux qui produisent eux-mêmes et surtout ici? À l’approche de l’effervescent temps des fêtes, nous sommes allés questionner plusieurs entrepreneur-es québécois-es concernant leur préparation lors de ce moment charnière de l’année. Une série d'entrevues qui réfléchit et se réjouit!

Nous avons lancé l’invitation à plusieurs artisans issus de domaines distincts afin qu’ils nous parlent de leur réalité. On avait envie de leur donner la parole concernant les enjeux d'une consommation locale réfléchie, qui peine encore malheureusement à concurrencer les multinationales.

L'entrepreneure derrière La petite boite co., Carole-Anne Roy, fabrique à la main des objets de décoration et des accessoires à la fois minimalistes et fonctionnels. Des produits conçus pour être beaux jusque dans les détails, mais aussi pensés pour durer. Cette petite entreprise prend le contrepied de la production de masse et s'inscrit dans la vague du «slow-made» en favorisant la qualité à la quantité pour une consommation réfléchie et avec le moins de gâchis possible. 

Comment prépares-tu l'arrivée des fêtes pour la conception de tes divers produits? 

Pour la période des fêtes, je prépare pratiquement le double, voir même le triple d’inventaire qu’à l’habitude! C’est une très bonne période pour moi puisque je fabrique des articles qui s’offrent très bien en cadeau. C’est difficile d’évaluer la quantité à produire donc on en fait toujours un peu plus pour être certain de ne pas en manquer! Le temps des fêtes est ma plus grosse période de l’année en terme de ventes et de revenus.

Participes-tu à différents marchés de Noël? 

Oui, j'y consacre tout mon mois de décembre. Les 2 et 3 décembre, j'étais au Salon Nouveau Genre à Québec, les 9 et 10 décembre aux Puces Pop à Montréal, et les 16 et 17 décembre je serais au Etsy Pop-Up des fêtes à Québec.

panier-gold-5


J'ai l'impression que les gens s'intéressent et achètent de plus en plus de produits conçus par des artisans et artistes québécois...

Effectivement, je crois que les gens sont de plus en plus conscientisés à l’achat local. On en parle beaucoup depuis quelques années et c’est important de continuer à en parler. Je trouve aussi qu’on retrouve maintenant une belle variété de produits québécois dans tous les domaines. Il y en a vraiment pour tous les goûts et pour tous les budgets, c’est donc plus facile pour tout le monde de choisir local.

À combien de marchés d’artisans participes-tu au cours de l’année? Est-ce que ça change la donne pour les artisans d’avoir ces événements pop-up là?

Je prends part à une dizaine d’événements par année, selon les opportunités qui se présentent à moi. Je pense qu’il est très important de bien choisir les événements auxquels on participe, car c'est une excellente façon de tâter le pouls en direct, et d’apprendre à bien connaître notre clientèle cible. Ça nous permet aussi de sortir un peu de l’atelier et ça fait du bien! 🙂

Réalises-tu également beaucoup de ventes grâce à ta boutique en ligne et celle sur Etsy?

En ce moment, c’est assez partagé entre mes deux boutiques en ligne (lapetiteboite.co et mon compte Etsy) et mes différents points de vente.

En matière de décoration et d'accessoires, est-ce que les gens ont tendance à acheter local ou à plutôt se tourner vers des grosses compagnies?

Dans ce domaine, je crois que c’est beaucoup plus une question d'achat coup de coeur. C’est pourquoi j’essaie de me démarquer de ce que proposent les grandes chaînes, tout en suivant les tendances et en restant accessible.

Enfin, pourquoi se tourner vers l'achat local?

Acheter local, c’est tout simplement contribuer à faire tourner notre économie. Ça permet aussi de soutenir des entrepreneurs qui, peu importe leur domaine, ont décidé de mettre à profit leur passion et d’être heureux dans ce qu’ils ont choisi de faire. Je trouve que ça apporte un aspect beaucoup plus humain à la société de consommation dans laquelle on vit sans pouvoir vraiment y échapper.

22406251_1716689065021452_2548707410616102724_n

La petite boite co.

site web | facebook | etsy | instagram