Michelle Bouffard est une amoureuse du vin, et surtout, une grande experte. À quelques jours de la parution de son premier livre aux Éditions Cardinal, «Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi boire», la prolifique sommelière, enseignante, chroniqueuse, entrepreneure et auteure a répondu à nos questions. Une rencontre qui donne soif et faim!

Michelle Bouffard n'a vraiment pas emprunté un chemin banal. Elle quitte le Québec à l'âge 21 ans pour s'installer à Vancouver où elle étudie la trompette classique. Mais comme elle le mentionne, «la vie est remplie de surprise», et après une quinzaine d'années d'études en musique, elle change de carrière, étudie en théâtre, en journalisme, pour finalement tomber en amour, un peu par hasard, avec le vin lors d'un cours d'introduction.

Étudiante, c'est en travaillant en restauration qu'elle s'intéresse de plus en plus au monde viticole et à ses pratiques, et qu'elle finira par ne plus jamais regarder en arrière. «J’ai fait mon cours en sommellerie où j’ai terminé avec les plus hautes distinctions. J’ai ensuite complété le Diploma Program au renommé Wine & Spirit Education Trust (WSET) avant de cofonder ma propre compagnie sous le nom de House Wine, que j'ai possédée pendant 12 ans et qui offrait de multiples services incluant la gestion des caves, de la formation et des dégustations pour les corporations et les gens dans l’industrie du vin», se remémore-t-elle.

Revenue aujourd'hui vivre à Montréal, la brillante sommelière continue de mener une multitude de projets à la fois, dont ce premier livre qui est en fait une série de rencontres autour de quelques verres avec 20 célébrités québécoises, parmi lesquelles se trouvent Kim Thúy, Louis-Jean Cormier, Fred Pellerin ou encore Anne Dorval. 

Avec Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi boire, Michelle Bouffard se fait plaisir et rassemble plusieurs de ses passions; l'écriture, le vin et l'humain. De quoi redécouvrir certaines personnalités, tout en prenant une petite leçon d'accords personnalité/bouteille de vin. En attendant de découvrir son ouvrage, nous lui avons posé quelques questions sur sa relation avec la nourriture et bien évidemment, le vin!

MB_DMQTE_Visuel officiel

Peux-tu nous parler de ton retour au Québec et de ce que tu fais présentement?

Après 20 ans de vie à Vancouver, je suis rentrée à Montréal depuis maintenant deux ans. Aujourd’hui j’enseigne le Wine & Spirit Education Trust à travers le Canada et je dirige des classes de maître à travers le pays et à l’international. Je siège également sur les comités et les jurys de plusieurs grandes compétitions internationales. 

Je suis recherchiste et chroniqueuse invitée à la radio de Radio-Canada depuis 2006 et j’écris pour de nombreuses publications. Je collabore activement avec le Eat Magazine, Exquis Magazine et le Magazine Véro de Véronique Cloutier. À l’été 2015, j’ai été chroniqueuse vin pour l’émission Par ici l’été sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé. Depuis septembre 2016, j’agis à titre de sommelière pour Curieux Bégin à Télé-Québec et je suggère des vins dans le cadre de l’émission Tout le monde en parle. En octobre 2017 aura lieu la première conférence au Canada sur l’impact des changements climatiques dans le monde viticole. Un événement que j’ai mis sur pied et que je compte refaire aux deux ans. J’ai aussi dernièrement été admise dans le prestigieux programme de l’Institute of Masters of Wine.

Comment est né ton amour et ta passion pour le vin?

On a trempé ma suce dans le champagne à mon baptême et déjà, quand j’avais 5 ans, on mélangeait l’eau et le vin dans mon verre! Donc le vin fait partie de ma vie depuis que je suis toute jeune. Mais la passion est réellement née alors que je travaillais dans les restaurants pendant mon université pour arrondir les fins de mois. Il ne m’aura suffi que d’un voyage à Napa pour me convaincre que je devais quitter la trompette pour la dive bouteille!

MB_03_Cr. Jorge Camarotti

Quelle est ta relation avec la nourriture?

J’adore manger. Je suis une gourmande éternelle. Déjà en me levant, je pense à mon repas du soir. Les restaurants et les tendances culinaires guident mes choix de destination et de voyage.

Es-tu plutôt du genre à choisir ta bouffe en fonction du vin que tu souhaites boire… ou inversement?

Les deux. Vraiment, ça dépend des circonstances.

Préfères-tu élaborer des recettes ou préfères-tu découvrir des restaurants?

Les deux! J’adore cuisiner et j’adore découvrir de nouveaux restaurants.

Qu'est-ce que tu écoutes comme musique lorsque tu cuisines?

De tout. Parfois du classique dans les journées pluvieuses, du jazz pour les soirées plus animées et de la musique francophone quand j’ai le mal du pays (parce que je suis une éternelle nomade et je voyage beaucoup!)

Quelle est la première recette que tu aies apprise à faire?

Le lapin cuit dans le vin blanc. La spécialité de mon oncle. Je le regardais faire dès l’âge de 6 ans…

Quels sont les aliments dont tu ne pourrais jamais te passer et pourquoi?

Olives, cornichons, moutarde de Dijon et fromage. Et pourquoi ça? Salé, vinaigre et…fromage. Mes plaisirs coupables.

MB_01_Cr. Jorge Camarotti

Quel est le pire repas que l’on t’ait servi?

J’ai oublié… Peut-être les pieds de poules frits. La seule chose que je suis incapable de manger…

… Et le pire vin?

Je juge rarement. La compagnie est toujours plus importante. Mais c’est difficile pour moi d’être capable de prendre plus qu’une gorgée des vins rouges sucrés comme «Ménage à trois» et «Apothic»…

As-tu bu du vin pendant la rédaction de ton livre? Et si oui, lequel? (Parce qu’on prendrait bien des conseils de bon mix rédaction-vin, nous aussi !)

Il faut lire mon livre pour le savoir! Chaque entrevue s’est déroulée autour d’une bouteille de vin avec mes invités…

Si je t’invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et te servir à boire pour t’impressionner?

Sois toi. Authentique et simple. Et je serai comblée. 

matthieu-joannon-294645

Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi boire de Michelle Bouffard

À paraitre le 27 septembre aux Éditions Cardinal.

Un lancement a lieu le 26 septembre au café Chez l'Éditeur.