Fanie De Lasablonnière, fondatrice de Madame Théière

«Les listes! Je pense qu’au final, ce n’est pas tant la liste physique qui m’aide, mais plutôt toute la réflexion et l’organisation qui s’opère en la faisant.»
Author:
Publish date:
Social count:
3
Crédit photo: Caroline Dostie Photographie

Crédit photo: Caroline Dostie Photographie

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Fanie De Lasablonnière, j’habite à Rimouski depuis plusieurs années maintenant. À la base je n’étais venue que pour y terminer mes études en littérature, mais les couchers de soleil et le paysage ont eu raison de moi! Sinon, j’ai toujours fabriqué, réparé, transformé et créé des choses. Je n’avais jamais réalisé à quel point ça avait influencé mon mode de vie. Maintenant que j’ai fait une place plus concrète et professionnelle à cette dimension de ma vie,  je m’intéresse beaucoup à l’artisanat et aux métiers d’arts, à l’achat local, à la récupération et à leur importance dans le schéma de la consommation d’aujourd’hui.

Votre emploi actuel:

Je travaille dans un petit resto-café, ce qui me permet de gagner ma vie tout en ayant une petite entreprise artisanale, Madame Théière, avec laquelle j’explore différentes manières de récupérer la vieille vaisselle, surtout en la transformant en bijoux.

Dans quelle ville:

À Rimouski, mais je me promène pour participer à des marchés artisanaux.

IMG_0384

Un mot pour définir quel type de travailleuse vous êtes:

Créative (boring, mais c’est vraiment vrai!)

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)?

Mes outils préférés restent ma perceuse à colonne et mon dremel, mais depuis peu je possède un cellulaire avec lequel je prends mes photos, que je retravaille avec l’application Vsco. J’ai une page Facebook, j’apprivoise Instagram et je m’inspire beaucoup de ce que je trouve sur Pinterest. Sinon, j’ai un genre d’agenda, style bullet journal dans lequel je pratique la calligraphie, planifie et fais des listes.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

C’est chargé, entre autres parce que je n’ai pas beaucoup d’espace dans mon atelier, mais aussi parce que ma tête et ma « créativité » se sentent bien quand ça déborde de couleurs, de bidules, de formes, de figurines, d’affiches…  

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?

Les outils que j’utilise sont bruyants et j’ai toujours des écouteurs sur les oreilles. Après quelque temps j’avais un peu épuisé mon répertoire musical, alors je suis tombée dans les livres audio. J’aime vraiment ça et en plus, ça me motive à travailler parce que j’ai souvent juste hâte de retrouver mes écouteurs et mon histoire. J’assume parfaitement avoir réécouté tous les Harry Potter plusieurs fois déjà.

IMG_0382

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?

L’organisation n’est pas mon fort, mais j’apprends (tranquillement) à le faire. Après chaque journée de travail, j’essaie de me garder un moment pour ranger mon atelier et me faire une liste pour le lendemain, même si c’est juste une liste mentale, je me sens plus enlignée et le lendemain, je ne me réveille pas devant une montagne… en fait oui, mais elle me paraît plus surmontable!

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité?

Lâcher Internet et établir un horaire de travail précis. Deux choses que je parviens très rarement à faire. 

IMG_0378

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour:

Je crois que lorsque l’on entretient notre côté créatif, on aborde le monde d’une nouvelle manière et il n’y a plus vraiment de problèmes qui tiennent. En fait, il y a encore beaucoup de problèmes, mais on a juste plus confiance de leur trouver une solution.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Ne pas manger la neige jaune, ah! Non, mais pour vrai, les plus beaux conseils que je me suis fait donner étaient d’être patiente, de ne pas me comparer aux autres (!) et de faire confiance à mon instinct, même quand ça veut dire de ne pas toujours écouter les mille et un «conseils» (ou suggestions) de tout le monde.

IMG_0381

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Les listes! Je pense qu’au final, ce n’est pas tant la liste physique qui m’aide, mais plutôt toute la réflexion et l’organisation qui s’opère en la faisant.

IMG_0383

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Je me lève (tard), je fais du thé, je bois du thé. C’est calme. Je réponds à des courriels, je flâne sur Internet, puis je plonge dans mon atelier.

Comme je me lève tard, le soir je suis souvent encore en train de travailler. C’est le moment où je me sens le plus créative et le plus efficace. En grosse période de rush, je peux travailler jusqu’à tard dans la nuit. C’est un rythme qui me va bien. Après je relaxe, je me fais une tisane.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?

En fait de gadgets, je fais un peu dur… des crayons, ça compte-tu? Sinon, j’ai un petit bidule pour jouer à Tetris, mais les piles sont mortes et je ne les change jamais…

Sur Facebook | Sur Etsy