Depuis hier soir et jusqu'au 1er octobre, le Festival international de littérature bat son plein à Montréal. On vous dresse un aperçu de la programmation pour que vous trouviez activité à votre pied.

On débute ce tour d'horizon de la programmation avec un record mondial en devenir: Coeur ouvert, qui se déroule présentement au Sporting Club. Depuis hier à 19h15, et jusqu'au 1er octobre à la même heure, l'instigateur Carl Bessette compte sur une nuée de poètes, d'étudiants, de noctambules et d'amoureux des mots pour compléter le plus long micro ouvert jamais tenu (d'une durée de 216h, soit 9 jours), devant public. «Maintenant, on a un micro, un seul. C'est ce qu'on va faire avec qui est infini», a affirmé M. Bessette lors de l'ouverture de l'événement, à laquelle nous avons assisté. Voici nos photos de la première heure de ce marathon de la parole, auquel les participants doivent se succéder en moins de 30 secondes et prendre le micro pour 15 minutes à la fois maximum.

Pour l'horaire des participants et pour vous inscrire, c'est par ici

Pessoa: tout sentir de toutes les manières

pessoa

Fernando Pessoa est aussi indissociable à la culture littéraire du Portugal que Réjean Ducharme l'est à celle du Québec, et le personnage est également enrobé de mystère. Là où s'arrête la comparaison, c'est que Pessoa se distingue à la fois par une incroyable productivité et un dédoublement de personnalité multiple: on a découvert peu après sa mort en 1935 que Pessoa était responsable de 72 figures littéraires (qu'il nommait hétéronymes) portugaises, ayant tous un nom, une histoire et un style littéraire distinct. Parmi ses plus connus, on compte Alvaro de Campos, Ricardo Reis et Bernardo Soares, qui entretenaient de leur «vivant» des contacts par le biais de revues littéraire, rendant l'accomplissement d'autant plus brillant.

Pour cette exposition se déroulant au Livart jusqu'au 1er octobre, le comédien et sculpteur Paul Savoie présente 72 bustes présentant les différents hétéronymes de Pessoa. Dans un parcours dont la «mise en voix» est signée Catherine Vidal, on pourra entendre des extraits de textes tirés de l'oeuvre du monument lusophone.

Tous les détails

Autour du Lactume de Réjean Ducharme

Le-Lactume-image

Monument littéraire du Québec décédé plus tôt cette année, Réjean Ducharme s'est toujours tenu loin des médias pour se concentrer sur son oeuvre et sa vie. Paru à titre posthume, Lactume présente une collection de 198 dessins et textes, que Ducharme avait envoyé aux éditions Gallimard dès 1966. «À l’occasion de la publication de cette œuvre inédite, les éditions du passage offrent une occasion unique de voir exposée la reproduction de l’intégralité de ce manuscrit, tout en présentant une lecture d’extraits du Lactume par Markita Boies, dans une mise en scène de Martin Faucher, peut-on lire dans la programmation du FIL. Cette lecture, prévue pour de petits groupes de spectateurs, aura lieu sur les lieux mêmes de l’exposition.»

L'exposition se déroule au salon b jusqu'au 1er octobre, et les spectacles-lectures auront lieu ce samedi 23 septembre, ainsi que les 24 et 26 septembre.

Tous les détails 

Le 24 septembre

Levée d'écrou

Levee-decrou-Noir-et-blanc

Les éditions de l'Écrou présentent un spectacle rassemblant 17 auteurs ayant publié ces cinq dernières années, et qui promet d'être mémorable. Sur la scène du Lion d'Or, il sera possible de voir et d'entendre les créations de Daphné B. Marjolaine Beauchamp, Virginie Beauregard D., Carl Bessette, Patrick Brisebois, Philippe Chagnon, Marie Darsigny, Alexandre Deschênes, Emmanuel Deraps, Rose Eliceiry, Marie-Andrée Godin, Daniel Leblanc-Poirier, Baron Marc-André Lévesque, Jean-Christophe Réhel, Mathieu Renaud et Jean-Philippe Tremblay.

Tous les détails

25 septembre

coeur vintage

Chronique d'un coeur vintage

La comédienne Émilie Bibeau présentera sur scène le meilleur de ses très belles chroniques Chroniques d'un coeur vintage, présentées depuis 2016 à l’émission littéraire « Plus on est de fous, plus on lit », diffusée sur ICI Radio-Canada Première, en plus de quelques nouveautés. Pour ceux qui se demanderaient qu'est-ce qu'un coeur vintage, «il s’agit d’un organe qui a du mal à trouver appartenance à son époque et qui, donc, traverse quelques difficultés sentimentales…», selon ce qu'on peut lire dans le programme du FIL.

Tous les détails 

27 septembre

Grosse soirée pour le FIL: on souhaite pouvoir se séparer en trois pour pouvoir assister à ces événements!

Larguer les amours

amours

D'abord un recueil piloté par Maryse Latendresse autour du regard féminin posé sur la peine d'amour, le spectacle Larguer les amours transpose sur scène plusieurs des textes qui le composent. Pour ce faire, les trois comédiennes Marie-Thérèse Fortin, Gabrielle Lessard et Marika Lhoumeau, issues de générations différentes, seront accompagnées de la musicienne Salomé Leclerc. Cela risque d'être une soirée intense et poignante dont on se souviendra longtemps.

Tous les détails

Nirliit

nirliit

On vous en parlait dans les livres québécois à découvrir l'année dernière: Nirliit, roman de Juliana Léveillé-Trudel, raconte les séjours de l'auteure dans le Nord québécois, et particulièrement sa relation avec une femme inuite qu'elle aimait beaucoup, disparue parce qu'assassinée. En résulte un roman rude, à la fois noir et empli de lumière, qui sera transposé à la scène. «Accompagnée sur scène d’un musicien, Christian Brun del Re, qui a composé une trame sonore originale, ainsi que de deux chanteuses de gorge inuites, Jeannie Calvin et Hannah Tooktoo, Juliana Léveillé-Trudel propose une lecture théâtrale de Nirlit.»

Tous les détails

Aimititau! Parlons-nous!

aimititau

Rassemblés autour du livre du même nom, paru en 2007 chez Mémoire d'encrier, qui rassemblait une trentaine d'auteurs autochtones et québécois, le spectacle réunit dix ans plus tard quelques-uns des participants à la publication, qui liront «des extraits de leurs correspondances nées d’un désir de mieux se connaître, d’initier le dialogue et de rompre les solitudes, et ce, à des lieues des stéréotypes et des préjugés», comme on peut lire dans la programmation du FIL.

Avec les duos José Acquelin & Joséphine Bacon, Nahka Bertrand & Jean Désy, Isabelle Miron & Jean Sioui, ainsi que Laure Morali & Jean-Charles Piétacho.

Tous les détails 

29 septembre

Macadam Littéraire à Verdun, un déambulatoire en mots majeurs

La rue Wellington accueillera une dizaine d'écrivains et d'artistes, qui offriront des suggestions de lecture (sous forme de «prescriptions littéraires», rien de moins) et quelques performances musicales au passage. En plus de Sébastien B Gagnon, Joe Bocan, Jean-Paul Daoust, Kévin Lambert, Debbie Lynch-White, Pascale Montpetit, Navet Confit et Geneviève Pettersen dont la présence est confirmée, on comptera sur de nombreux autres écrivains et artistes, en plus d'une brigade de libraires et bibliothécaires.

Tous les détails

30 septembre et 1er octobre

Bonheurs d'occasion à Saint-Henri

Le même concept de prescriptions littéraires sera repris le dimanche au Marché Atwater, cette fois avec la participation d’Angèle Coutu, Marie Eykel, Eve Landry, Catherine Mavrikakis et Catherine Trudeau, en plus de libraires, artistes et autres écrivains qui restent à être confirmés.

La veille, le rendez-vous est donné en après-midi au parc Bonheur d'occasion pour un match d'improvisation littéraire entre auteurs et comédiens. Seront présents Jean-Philippe Baril-Guérard, Sophie Caron, Salomé Corbo, David Goudreault et Richardson Zéphir. Les jeunes du quartier sont invités à prendre part au match.

Tous les détails

Pour davantage de suggestions d'activités, nous vous suggérons de parcourir le programme du FIL en entier d'ici le 1er octobre prochain.

Festival international de la littérature (FIL)

jusqu'au 1er octobre 2017

site web | Facebook