Le World Press Photo revient au Marché Bonsecours pour une 12e édition qui frappe - Baron Mag
Chaque rentrée depuis 12 ans, la venue du World Press Photo à Montréal s’avère un passage marquant, permettant de faire le bilan (souvent assez sombre) sur les événements ayant marqué l’année venant de se dérouler.

L’exposition comprend toujours de magnifiques clichés, dépeignant souvent des réalités difficiles auxquelles il est nécessaire d’être sensibilisés. Cette année ne fait pas exception: 45 photojournalistes de 25 pays différents ont été sélectionnés pour la cuvée 2017 de cette exposition itinérante, qui était à Ottawa récemment et s’arrêtera ensuite à Saguenay puis à Toronto.

WPP2017_MaryseBoyce_6434

Cette année, on compte parmi les sujets: la mobilisation à Standing Rock au Dakota du Nord, les combats de Mossoul en Irak, l'assassinat de l'ambassadeur russe Andreï Karlov en Turquie (photo pour laquelle le photojournaliste turc Burhan Özbilici s'est vu mériter le Premier Prix), la guerre de la drogue aux Philippines, la jeunesse iranienne et le mouvement Black Lives Matter.

En complément des 152 images composant l’exposition 2017 du concours World Press Photo, 6 expositions prennent également place à la mezzanine du Marché Bonsecours: «Marché Bonsecours: 170 ans d’échanges», la 5e édition de Regards d’Oxfam-Québec: Karibu, bienvenue en RD Congo, Premières impressions: Montréal vue par de jeunes Syriens, «ICI RDI: ses correspondants sous un nouveau jour», «La Presse+: La route des possibles» et une expérience interactive, L’expérience Planète+.

Voici nos photos du vernissage, qui avait lieu hier dans un Marché Bonsecours bondé.

World Press Photo Montréal

Du 30 août au 1er octobre au Marché Bonsecours (325, rue de la Commune Est, Montréal)

Site web | Facebook | instagram