Olivier Leidgens, directeur général du Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME)

Osheaga Industrie x Baron
Author:
Publish date:
Social count:
7
unnamed

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Hello, je m'appelle Olivier Leidgens, je suis Belge, j'ai 36 ans. Je travaille dans la culture depuis quelques années déjà: j'ai entre autres bossé pendant 15 ans aux Francofolies de Spa en Belgique et monté pendant 2 ans les Francofolies de Kinshasa au Congo. Parallèlement à ça, j'ai (avec Mathieu Fonsny, programmateur du Dour Festival) dirigé un collectif (Forma.T) qui organise des soirées un peu partout en Europe.

 Votre emploi actuel: 

Je suis directeur général du Festival de musique émergente en Abitibi Témiscamingue (le FME, quoi).

19029691_10155363306467329_4741964457433598934_n

Pouvez-nous parler davantage du FME?

Le FME, c'est clairement le chouchou des festivals au Québec: il est atypique de par sa situation géographique, son accueil, sa programmation et son ambiance un peu folle. Il est également un levier important au niveau de la diffusion de la musique indépendante canadienne et québécoise, une belle vitrine vers les médias et les professionnels, qu'ils soient nationaux ou internationaux.

En fait, le FME fait partie d'une fédération internationale de festivals dont font partie les plus gros festivals d'Europe (Montreux Jazz festival, Les Eurockéennes, etc.). Le FME est dès lors très connu dans le milieu musical européen. C'est par l'entremise de son président (Sandy Boutin) que j'ai débarqué au Québec! C'était pour moi une belle porte d'entrée vers le Québec et une magnifique façon de m'ouvrir à cette partie de la francophonie qui m'était peu connue.

Quels sont les enjeux pour votre festival? 

Après 15 ans d'existence, les enjeux d'un festival sont essentiellement de garder la dynamique intacte, de continuer à étonner, renouveler son public et continuer à plaire tout en conservant son ADN. Le FME a atteint un beau rythme de croisière, le but n'est plus de grandir à tout prix mais de conserver la qualité de l'accueil et de la présentation des artistes. 

15109396_10154703882027329_2817963178945965847_n

3 conseils pour ceux qui veulent lancer un festival?

Soyez originaux, faites ça avec coeur et surtout bon courage!

fmeat.org

facebook.com/FestivalMusiqueEmergente

instagram.com/fme_at/ 

twitter.com/fmeat

--> Pour lire les autres entrevues s'inscrivant dans notre dossier Osheaga Industrie 2017 x Baron