Le Festi Jazz Mont-Tremblant célèbre ses 10 ans en grand (gratuitement) cette fin de semaine! - Baron Mag
Depuis hier et jusqu'à dimanche, le Festi Jazz fait résonner le genre à Mont-Tremblant, rassemblant amateurs et néophytes pour pas moins d'une quarantaine de concerts, tous gratuits, dont le point culminant est certainement le passage très attendu de la formation montréalaise mythique UZEB, en tournée pour la première fois depuis 25 ans.

«Les amateurs de jazz savent maintenant qu'à Mont-Tremblant, il se passe quelque chose d'assez incroyable au niveau du jazz, résume avec un sourire dans la voix le fondateur de l'événement Luc Hamel. Parce que notre programmation est 100% jazz. Nous, ici, y a pas de compromis. Les gens viennent ici pour voir du jazz, et c'est ça qu'ils entendent.»

Il s'agit d'ailleurs du seul festival entièrement consacré au jazz au Québec, et sa mission claire permet d'attirer un public composé de 56% de touristes, et 33% de locaux (d'après les statistiques de 2014). Il est responsable de l'initiation à ce style musical de nombreux Laurentiens, qui sont en contact avec le jazz année après année grâce à la programmation soigneusement élaborée de l'événement.

UZEB lors de sa prestation au Festival de Jazz de Montréal le 29 juin dernier.

UZEB lors de sa prestation au Festival de Jazz de Montréal le 29 juin dernier.

Cette année, la venue d'UZEB est bien entendu le moment marquant du festival, pour lequel Luc Hamel ne cache pas son enthousiasme. «Je me prenais à rêver que ce serait bien d'avoir UZEB pour notre dixième anniversaire, raconte-t-il, après avoir souligné les cinq ans du Festi Jazz avec Oliver Jones. Heureuse coïncidence: après 25 ans de pause, le trio formé de Michel Cusson, Alain Caron et Paul Brochu a décidé l'automne dernier de reprendre du service, planifiant pour l'été une tournée nommée R3UNION. «La concordance est vraiment fantastique. C'est formidable que [leur réunion] ait lieu juste au moment où on fête notre dixième anniversaire.»

Dans les neuf dernières années, autant Alain Caron, Paul Brochu que Michel Cusson sont passés par le Festival Jazz pour présenter l’un de leurs projets musicaux respectifs. Ils ont ainsi pu constater l'accueil que réserve le festival à ses artistes et son public. M. Cusson a même reçu le prix hommage lors de sa venue au festival il y a deux ans, décerné chaque année pour souligner «la remarquable contribution d'un artiste au développement du jazz au Canada

«C'est le seul show gratuit de toute leur tournée canadienne et européenne, souligne Luc Hamel. C'est quelque chose, pour nous. On est vraiment heureux que ça se passe comme ça

S'il s'agit d'un fait enviable qui contribue à attirer un nombre imposant de spectateurs (pas moins de 20 000 sont attendus au cours de la fin de semaine), proposer une programmation entièrement gratuite demande un travail colossal de recherche de partenariats et de subventions en amont. Une trentaine de bénévoles, dont la majorité revient d'année en année, assure également la bonne marche du festival tout au long de l'événement.

La location toute particulière du festival, en plein centre-ville, ajoute au charme de l'événement. Tout en étant accessible, le lieu permet néanmoins aux festivaliers d'assister aux concerts pratiquement dans la nature, notamment avec le chapiteau placé sous les arbres, sur le terrain du presbytère de l'église de St-Jovite. À preuve, les oiseaux gazouillant avec force lors de notre entrevue téléphonique avec M. Hamel! «Certains nous appellent le Woodstock du jazz!», ajoute-t-il en riant, précisant que le qualificatif leur sied autant pour sa référence à la nature qu'au caractère détendu de l'événement.

La grille horaire du Festi Jazz est assez dense. Chaque journée débute avec une classe de maître à 11h, suivie à 13h par une prestation de la série Relève Jazz Laurentides, mettant en lumière une sélection d'artistes de la relève, cette année exclusivement originaires ou résidant dans la région. «On a trouvé des artistes vraiment superbes. C'est incroyable le talent qu'ils ont.»

À 15h, c'est sous le chapiteau lounge que se poursuit la journée, un moment chouchou du public puisqu'il permet d'assister à des concerts dans le contexte intime et feutré du chapiteau. À 19h, le concert se déplace sur la grande scène et met en vedette des pianistes de renom, puis à 21h, c'est la série Jazz sous les étoiles, pour les grands concerts avec les têtes d'affiche. Pour les plus aventureux, les soirées se terminent au lounge avec le Festi Jam. 

La programmation est composée en grande majorité d'artistes de jazz québécois, un choix délibéré de la part de M. Hamel: «Je pense que les artistes d'ici n'ont rien à envier aux artistes du reste de la planète, parce qu'ils sont vraiment formidables.»

Pour cette 10e édition, M. Hamel souhaite que les festivaliers trouvent parmi la programmation le type de jazz qui les fait vibrer. «Je pense qu'il y a un jazz pour chacun, ou à peu près tous les goûts», résume-t-il. «En fait, ce que je souhaite, c'est qu'ils aient apprécié leur visite et qu'ils aient juste envie de revenir pour la 11e édition pour revivre cette expérience de jazz en nature.»

Pour tous les détails concernant la programmation et l'emplacement: Festi Jazz Mont-Tremblant

Jusqu'au 6 août, à Mont-Tremblant