Entrevue avec l'équipe du Bar Le Vestiaire

«Savoir se différencier des autres. Avoir aussi une approche plus personnalisée pour être en mesure de fidéliser notre clientèle pour qu’elle se sente comme chez elle.»
Author:
Publish date:

Lignes de fût, un dossier en collaboration avec la Brasserie Beau's

barlevestiaire_1

Depuis combien de temps votre bar spécialisé en bières de microbrasseries existe-t-il? 

L’établissement a ouvert ses portes en décembre 2012, et soufflera ses 5 chandelles dans 6 mois.

barlevestiaire_3

Combien de variétés différentes tenez-vous en fût/en bouteilles?

Au niveau de la variété en fût, nous avons 16 lignes, dont 2 exclusivement de la Belgique. Pour les autres, majoritairement, nous avons une belle rotation régulière selon les saisons et les choix de Simon Léveillé, copropriétaire majoritaire. Le client qui vient régulièrement aura toujours quelques nouveautés à déguster. Pour ce qui est de la variété des bouteilles disponibles, nous avons un grand choix d’importations de la Belgique, sans oublier un grand nombre de microbrasseries d’ici.

barlevestiaire_2

Sentez-vous une plus grande ouverture aux bières des microbrasseries ces dernières années? Comment se traduit-elle? 


L’engouement ne cesse de grandir pour la bière de microbrasserie. Présentement, il y a plus de 150 micros à travers la belle province. Dans les dernières années, le nombre de bars et de dépanneurs spécialisés en microbrasserie ont substantiellement augmenté.

barlevestiaire_8

Quel type de client revient le plus souvent? 


Notre clientèle est majoritairement locale. Cette dernière revient aussi pour le côté chaleureux de l’endroit dernièrement rénové, pour la terrasse installée de mai à septembre. Elle est présente aussi évidemment pour notre variété de bières ainsi que pour certains événements dont les Lundis Quiz, les soirées d’improvisation le dimanche et notre samedi karaoké, organisé mensuellement.

barlevestiaire_5

Quels sont les défis particuliers à relever dans votre entreprise?


Savoir se différencier des autres. Avoir aussi une approche plus personnalisée pour être en mesure de fidéliser notre clientèle pour qu’elle se sente comme chez elle. Et de s’assurer d’avoir une variété constante de bières..

1914584_963949103642505_8498072647647073168_n

Comment entrevoyez-vous le marché des microbrasseries dans les prochaines années? Croissance, stabilité, ou décroissance? 

Bientôt, le marché sera saturé. Dans les dernières années, le nombre de microbrasseries a littéralement explosé, doublant ce nombre en près de 2 ans. Ceux qui survivront dans les prochaines années seront ceux et celles qui se passionnent dans ce domaine, et non qui ne souhaite vivre que pour le marketing et les revenus.

11750723_879804738723609_4735716248924333653_n

Quel est votre meilleur vendeur? 

Sans aucun doute la Yakima de la microbrasserie du Castor, située à Rigaud. Cette bière fait partie de nos bières régulières en fût.

10450359_723922404311844_2347699682487163344_n

Quels sont vos coups de coeur des derniers six mois?

Nos coups de cœur: 

Simon Léveillé: IPA Tropicale de L’Hermite

Simon Goulet: La Route 138 de la Microbrasserie des Beaux Prés située à Ste-Anne de Beaupré. D’ailleurs nous sommes fiers d’avoir l’exclusivité montréalaise avec eux.

Sophie Lamote: Solstice d’été framboise de Dieu du Ciel. Parce que son côté fruité lui rappelle les bières belges aux fruits de sa terre natale la Belgique. Son goût surette n’a pas d’égal!

Bar Le Vestiaire

6634 Saint-Hubert, Montréal 

Barlevestiaire.com | facebook.com/barlevestiaire