Le design comme signature extérieure pour le ZH Festival - Baron Mag
En plus de se renommer cette année, le ZH Festival, autrefois connu sous l'appellation Zone Homa, a eu envie d'avoir une signature visuelle distinctive pour sa terrasse extérieure, lieu de rassemblement par excellence tout au long de chacune de ses éditions.

Programme B

Pour créer de toutes pièces un espace aussi beau que fonctionnel devant la maison de la culture Maisonneuve, où se déroule l'ensemble des activités du festival, l'équipe de ZH a eu recours aux services de Machine - Design Appliqué.

La petite firme montréalaise fondée par Joël Desmarais, qui compte à ce jour 5 employés, était derrière la fameuse terrasse en carré de sable à thématique olympique de l'année dernière. Pour cette neuvième édition qui débutera le 7 juillet prochain, les designers ont créé une installation aux couleurs pastels et aux formes variées, épousant la thématique intergalactique qui guide l'affiche et la programmation. 

3- Lancement ZH Festival_credit Jules Bedard

«Cette année, Machine - Design Appliqué avait une certaine carte blanche pour créer une terrasse conviviale, parce que dans le cadre du festival, c'est vraiment le moment où les spectateurs et les artistes se retrouvent pour discuter de ce qu'ils viennent voir», souligne Mellissa Larivière, directrice générale et artistique du festival, qui souhaitait un espace invitant: «un endroit où on aurait envie de rester, de boire de la bonne bière, de prendre du soleil.»

Comme tous les spectacles se déroulent en un même lieu, la terrasse devient par défaut du 7 juillet au 12 août le salon d'été de la maison de la culture Maisonneuve, le lieu de rassemblement par excellence, même pour les gens du quartier ne fréquentant pas nécessairement le festival. Pour la première fois cette année, la présence d'un bar extérieur risque de favoriser encore davantage les moments mémorables.

Si dans les premières années du festival, la terrasse remplissait ses promesses au niveau fonctionnalité, il lui manquait visuellement un peu de la flamme artistique qui animait la salle de la maison de la culture pendant les spectacles.

«Quand on est allé vers Machine - Design Appliqué, c'est qu'on voulait avoir les deux: on voulait avoir autant une terrasse fonctionnelle mais en même temps le regard artistique à travers ça, sans que ce soit une oeuvre, une installation complète, résume Mme Larivière. Machine - Design Appliqué étaient, pour nous, les meilleurs pour le faire.»

Il faut mentionner que la firme de design montréalaise est en effet bien connue du milieu du théâtre pour ses différentes scénographies, en plus d'avoir également développé au fil du temps une expertise dans le mobilier sur mesure et d'aménagement d'espace, autant intérieur qu'extérieur. «Depuis maintenant deux ans, poursuit Mme Larivière, ils nous ont amené une terrasse qui est toujours renouvelée, qui est toujours pimpante avec des couleurs, avec des nouvelles formes, avec leur vision à eux.»

Affiche_ZH_Web

Pour l'identité visuelle de la neuvième édition du festival, qui met chaque fois à l'honneur des créateurs d'ici, c'est à l'illustrateur montréalais Clic qu'est revenue cette année la tâche de mettre en images l'effervescence artistique se dégageant du ZH Festival, qui laisse dans sa programmation la part belle à la prise de risque et à l'innovation.

«Clic avait l'habitude de travailler avec des collages, mais beaucoup avec des personnages, surtout des années 50, résume la directrice artistique. La seule contrainte, c'est qu'on ne voulait pas de visage ou d'être humain à travers la proposition qu'il nous a fait.»

C'est donc un peu à l'extérieur de sa zone de confort, là où les plus beaux accidents ont l'espace pour surgir, que l'illustrateur a créé un collage cosmique illustrant des îles flottantes.

Pour voir les événements regroupés derrière l'affiche, et pour apprécier la terrasse en chair et en bois, c'est du 7 juillet au 12 août que ça se passe, dans Hochelaga.

ZH Festival

site web | Facebook | instagram

Machine - Design Appliqué

site web | Facebook | instagram

Clic

Crédit photo en-tête: Jules Bédard