7 concerts à voir le 13 juin aux FrancoFolies 2017 selon Baron

Author:
Publish date:
Social count:
7

LOUIS-PHILIPPE GINGRAS

19 h : La Zone Coors Light (Angle De Bleury et Sainte-Catherine)

Guitariste de formation, Louis-Philippe Gingras est un constructeur de vers d'oreille, qui aiguise son crayon — à la fois gras et précis — d’une chanson à l’autre. Il vient présenter son nouvel opus, Troisième rangée, qui s’éloigne du son country auquel on l’associait, et où le folk de pêcheur s’ornemente de musique de chambre et le rock automobile s’enjolive de cuivres solennels.

BAPTISTE W. HAMON

20 h: scène SiriusXM (angle Clark et Sainte-Catherine)

Ce Parisien de souche, nourri au folk américain et à la chanson française, et qui a d’ailleurs assuré la première partie de Juliette Gréco lors de sa tournée d’adieux en 2015, impose une écriture sombre et poétique, des mélodies vibrantes et une voix saisissante dont on ne se défait plus. Un ovni poético-country-folk désormais indispensable.

BERNARD ADAMUS : Excellente soirée Sorel Soviet Saucisse

21 h: scène Bell (place des Festivals)

Avec deux albums écoulés à plus de 75 000 exemplaires, il s’est taillé une place unique dans le paysage musical québécois. Pour son troisième, Sorel Soviet So What, dont il tire ce spectacle, il tasse le nuage et l’abattement en faveur des bons temps qui roulent. Du country avec du mojo et du blues qui groove, qui raconte les alentours tout en s'ouvrant sur le monde.

LES INDIENS

23 h: scène Ford (angle Sainte-Catherine et Jeanne-Mance)

Il se fait trop peu de stoner rock/doom métal au Québec, et heureusement, celui des Indiens pallie excellemment cette rareté ! Ils nous visitaient en 2014, à la suite du succès de Crâne : les revoici avec Shaman UFO, un 2 opus qui livre un rock sombre, pesant, fuzzé, avec envolées psychédéliques et rythmes autochtones, le tout construit autour de l'imaginaire spatial. Joie.

TEDDY THE BEER + FUNKYFALZ

23 h: scène Urbaine (angle Clark et De Montigny)

Personnage atypique et talentueux de la scène rap francophone, Teddy propose une musique visuelle et immersive, dans un alliage décomplexé de trap et de house. Quant à FunkyFalz, il mélange sans crainte hip-hop du futur, house moderne et autres découvertes électroniques. Un son bien gras qui groove !

PARADIS | LE COULEUR

19 h 30 :L'Astral (Maison du Festival) : 305, rue Sainte-Catherine ouest  (33 $ à 36 $, taxes et frais inclus)

Paradis, c’est Simon Mény et Pierre Rousseau : une house ambiante très sensuelle mâtinée de pop français, comme l’envoûtement d’un premier amour dans une grande discothèque en apesanteur. Le trio montréalais Le Couleur revient nous enchanter avec son nouvel album P.O.P, mélodique et dynamique, qui affirme encore un peu plus le style disco indé du groupe et prouve sa pertinence dans la scène synth-pop actuelle.

RENDEZ-VOUS PROS : BONSOUND PRÉSENTE LYDIA KÉPINSKI ET PHILÉMON CIMON

17 h : La Zone Coors Light - Angle De Bleury et Sainte-Catherine

L’étiquette de disques Bonsound nous présente deux de ses poulains. Lydia qui renouvelle le genre entre chanson française et jazz par des compositions atypiques et une voix hypnotique. Et Philémon Cimon, le Prix Félix-Leclerc 2014, dont les textes basculent du plein soleil aux sombres tourments avec toujours cette justesse de l’émotion.