Clara Liégard, finissante de l'École d'ébénisterie d'art de Montréal

«Clara Liégard, finissante de l'École d'ébénisterie d'art de Montréal»
Author:
Publish date:

Programme B

17309333_10210493978560318_2444983340482086691_n

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je suis Clara Liégard. Installée depuis 4 ans à Montréal, je termine mes études en ébénisterie.

J'ai précédemment fait un bac en art appliqués ainsi que l'école des beaux-arts (en France).

Votre emploi actuel: 

Je travaille dans une entreprise d'agriculture urbaine depuis peu, et bien sûr je souhaite, après notre exposition de finissants, continuer sur mes projets de mini-série et m'installer dans un atelier d'ébénisterie.

Dans quelle ville: 

Montréal

Un mot pour définir quel type de travailleuse vous êtes: 

Concentrée, dans ma bulle

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)? 

Crayon, papier! C'est toujours grâce à ces deux outils que les idées arrivent et commencent à se concrétiser. Que ce soit par des croquis ou des listes pour appréhender et organiser mon temps.

Sinon j'aime me balader pour observer, prendre des photos. Le cadrage m'importe beaucoup, car c’est grâce à lui que le message de l'image se transmet, ou pas. C'est ce message que je vais garder en mémoire pour de futurs projets.

A l'atelier, mon petit réglet de 6'' m'est indispensable, et bien souvent mon équerre de machiniste le suit de près.

À quoi ressemble votre espace de bureau? 

Mon bureau ou mon établi, c'est à peu près la même histoire. Je ne suis pas capable de garder ces espaces hyper vides et ultra bien rangés! Par contre pour commencer un travail, il faut que ce soit propre et aéré. Mes outils se réunissent autour de moi au fur et à mesure, j'aime les avoir proche et accessibles. Quand l'espace devient trop encombré, je range ce dont je n'ai plus besoin, et le cycle continue.

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant? 

En ce moment, j'adore écouter Jain et Oum, deux dynamiques complètement différentes.

En général, Goran Bregović (et tout ce qui touche la musique tzigane), Klo Pelgag, Lhasa, Satie… C'est beaucoup trop dur de faire une liste!

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail? 

J'ai besoin de visualiser ma journée sous forme de buts à atteindre. C'est la seule manière que j'ai trouvée de sentir que je suis efficace et que je profite à fond. Si je sens que je suis pas efficace ou productive, j'ai l'impression de gâcher un peu ma journée, ça me démotive. Alors les listes sont indispensables!

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité? 

Ce que je viens de dire précédemment et aussi une bonne dynamique d'équipe, ça fait toute la différence.

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour: 

Dire «du coup» naturellement.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

Choisir ses combats. Je n'y arrive pas encore tout le temps, mais je progresse!

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Prendre une pause au bon moment pour mieux repartir. Les pauses établies à l'école ou au travail sont déjà très bien, mais je les trouve plus efficaces lorsque tu as terminé une étape dans ton travail. Tu prends une pause le cerveau plus léger, ou en tout cas plus serein. Ça permet ainsi de retourner au travail avec une nouvelle tâche à amorcer, comme lorsque tu fais un ménage sur ton espace de travail.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée? 

En début de journée, je monte sur mon vélo pour aller où je dois aller. C'est comme la douche le matin, ça te réveille. (Les matins ensoleillés sont un très bon boost.) Quand je barre mon cadenas, c'est là que ça commence.

En fin de journée, la même chose.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer? 

Les CD! (Oui, je suis un peu vieux jeu.) J'aime choisir l'album, le mettre dans une chaîne et l'écouter. Tout simplement.  

ebenisterie-art.ca

facebook.com/ecole.ebenisterie.art.mtl