PxPixel
Symphonie 5.1 de retour à l'Agora de la danse - Baron Mag
Forte de l'interaction entre les danseurs et un visuel interactif qui se déploie en direct devant les spectateurs, la création d'Isabelle Van Grimde revient sur scène.

Programme B

Fidèle à sa pratique qui mêle danse et musique tout en intégrant des technologies novatrices, la chorégraphe Isabelle Van Grimde et sa compagnie Van Grimde Corps Secrets amène le résultat de ses recherches encore plus loin avec Symphonie 5.1. Suivant une trame sonore jouée en direct, les danseurs évoluent dans une mer de pixels, s'y dédoublant ou s'y abandonnant dans un jeu où se juxtaposent réel et fiction dans une quête constante qui ne laisse pas indifférent.

Une façon tout à faire singulière et particulièrement réussie visuellement d'aborder une réflexion sur la nature humaine et l'identité. Il est intéressant de noter que Van Grimde, en parallèle à sa pratique de chorégraphe, poursuit des recherches théoriques et fondamentales sur le corps qui permettent de donner une profondeur supplémentaire à son travail.

symphonie 5.1 jérôme lapierre

Pour Symphonie 5.1, elle est entourée de Jérôme Delapierre au design visuel d'interaction, de Tim Brady, Thom Gossage à la musique, d'Émilie Bérubé-Dionne aux lumières, de Bernard Grenon au son alors que l'interprétation repose sur les épaules de Sophie Breton, Samaël Maurice, Maya Robitaille et Georges-Nicolas Tremblay.

Ne manquez pas cette occasion pour voir ou revoir cette création hors de l'ordinaire!

Pour voir plus de photos du spectacle, c'est par ici.

Symphonie 5.1

d'Isabelle Van Grimde

Du 19 au­ 21 avril

À l'Agora de la danse

Événement facebook

Crédit photo photo principale: Jérome Delapierre