Pour une certification des scènes alternatives

Author:
Publish date:
Social count:
0

Dans le but d'assurer la reconnaissance des petites salles de spectacle du Québec, Lionel Furonnet du Divan Orange a soutenu hier un mémoire dans le cadre du Plan de développement culturel de la Ville de Montréal. Le regroupement tient à remercier l'ensemble des acteurs majeurs qui ont soutenu l'initiative. Si rien n'est encore définitif, nous pouvons affirmer que la proposition a été accueillie très favorablement.

Voici ce qui leur a été présenté dans les grandes lignes:

Le RSAQ représente les intérêts de l'ensemble des lieux qui ont pour vocation de soutenir au quotidien les musiques indépendantes ainsi que les arts émergents en leur un offrant un lieu techniquement adapté et des outils de promotions nécessaires au bon développement de leur carrière professionnelle. Nous désirons dès aujourd'hui que la ville de Montréal soit partie prenante de la reconnaissance de ces scènes alternatives qui sont un maillon essentiel de l'écosystème culturel. Nous demandons que Montréal reconnaisse dans son plan culturel l'apport fondamental de ces lieux dans la professionnalisation des artistes musicaux de demain et le renouvellement de l'écologie culturelle.

Comment pouvons-nous imaginez que des artistes comme Safia Nolin, Bernard Adamus, Patrick Watson ou même Richard Desjardins à ses débuts puissent émerger si nous assistons passivement et de façon systémique à la fermeture de ces lieux ?

Dernièrement l'inspecteurs épingle, les Bobards ont fermé, alors qu'ils existaient depuis plus de 15 ans et comme nous le savons des lieux comme le Divan orange, les Katakombes et bien d'autres sont plongés dans une grande précarité et sont actuellement en danger. Ces salles de spectacles représentent le terreau qui alimente l'ensemble des festivals, salles et agences de spectacle qui font la renommée de Montréal. Le soutien manifesté par l'ensemble des signataires de ce mémoire en est la preuve.

Nous demandons donc que la ville de Montréal reconnaisse officiellement le statut de "scènes alternatives" pour l'ensemble des scènes de Montréal et que des mesures de soutien techniques et à la réglementation soient mis en place pour consolider ces lieux. Le but étant dans le futur proche, d'étendre cette reconnaisse à l'ensemble des scènes alternatives du Québec. En attendant, nous désirons travailler en concertation avec la ville et les acteurs majeurs du milieu, afin de mener des actions concrètes pour pérenniser et assurer le développement de ces lieux.

Actualités à venir

  • Un nouveau C.A. sera mis en place dans les prochaines semaines pour mener à bien le projet.
  • Un rapport réalisé en partenariat avec HEC et Rideau dressera un portrait des scènes alternatives du Québec et analysera l’ensemble de l’écologie de la diffusion au-delà des lieux conventionnels et reconnus comme diffuseurs officiels (disponible d’ici le début de l’été 2017).

Nous vous tiendrons informés de tous les développements à venir. Pour toutes questions, veuillez communiquer à scenesalternatives@gmail.com.

lien - facebook.com