PxPixel
La Finca café & bureau - Baron Mag
«On a beaucoup de plaisir à rencontrer de nouvelles personnes tous les jours, et à revoir fréquemment les mêmes visages souriants.»

Entrevue avec la copropriétaire Marie-Laurence Guindon

Marie-Laurence Guindon (à gauche, propriétaire), Alexandrine Grégoire Guindon (milieu, chef) et Geneviève Loignon-Houle (à droit, propriétaire)

Marie-Laurence Guindon (à gauche, propriétaire), Alexandrine Grégoire Guindon (milieu, chef) et Geneviève Loignon-Houle (à droit, propriétaire)

Pouvez-vous nous raconter l'histoire derrière votre café? Qu'est-ce qui a motivé son ouverture, et pourquoi s'appelle-t-il ainsi?

Le café a été ouvert par deux grandes amies, Geneviève Loignon-Houle et Marie-Laurence Guindon, en août 2016. 

On se connaissaient à peine depuis quelques mois lorsqu’on a décidé de partir ensemble à la découverte de la Turquie, il y a 5 ans. C’est donc autour d’un café turc que l’aventure a réellement commencé! 

Par la suite, on a fréquemment voyagé ensemble et notre périple nous a menées au Salvador il y 2 ans. Suivant notre passion commune du café, on a visité plusieurs fermes productrices et suivi notre formation de barista. Au retour, ce n’était plus une question: on allait quitter l’environnement corporatif et routinier dans lequel on baignait et ouvrir un café ensemble! 

«Finca», en espagnol, signifie une plantation, une petite ferme, une maison. Nous voulions donc faire référence à la plantation de café, mais aussi au fait que nous souhaitons que tout le monde se sente à La Finca comme à la maison! 

La Finca est un café-bureau, ce qui veut dire que l’endroit est destiné non seulement à tous les amoureux du café, mais aussi aux professionnels en quête d'un endroit pour travailler. Ainsi, en plus d'une section détente ouverte à tous, nous avons deux salles privées destinées au travail, que l'on peut réserver à l'heure ou à la journée directement via notre site internet. Nous offrons aussi un menu de saison qui inclut des sandwichs, des soupes, des salades, des viennoiseries et des pâtisseries, tous élaborés par la chef Alexandrine Grégoire-Guindon.

Avec quel breuvage commencez-vous la journée? 

En tant que baristas, la journée commence immanquablement par plusieurs espressos! En effet, il faut ajuster minutieusement la mouture du café, ainsi que plusieurs autres paramètres pour s’assurer de servir le meilleur café qui soit. À la maison, on se prépare plutôt du café filtre en presse française, c’est simple et délicieux! 

Quelle ambiance sonore règne-t-il le plus souvent dans votre café?

On fait nos propres playlists parfois assez éclectiques, mais en général, ça tourne autour du indie-rock, folk, de la musique québécoise et des bons vieux classiques.

Quel type de clientèle attirez-vous davantage?

Du lundi au vendredi, nous servons surtout des gens qui travaillent et habitent aux alentours. La fin de semaine, c’est plutôt des étudiants et beaucoup de touristes. Dans tous les cas, tout le monde est bien fin! On a beaucoup de plaisir à rencontrer de nouvelles personnes tous les jours, et à revoir fréquemment les mêmes visages souriants. 

La Finca café & bureau-2

Qu'est-ce qui fait de votre café le meilleur café au Québec?

La combinaison de plusieurs éléments: le savoir-faire que l’on met dans la préparation des cafés, l'amour que l’on met dans la préparation de la nourriture (entièrement faite maison, même le pain!), le joli décor qui fait rêver, mais surtout, surtout, le sourire et la bonne humeur avec lesquels on accueille tout le monde! 

Deux endroits où vous aimez boire du café en dehors de votre établissement?

Il y en a beaucoup! Si on passe par le plateau, un arrêt au Café Noble est immanquable. Le café est toujours bon, et les gens sympathiques! On fait aussi souvent le détour pour aller jusqu’au Paquebot dans Rosemont, parce que c’est définitivement une café de quartier qui en vaut la peine.

La Finca café & bureau

1067 de Bleury, Montréal

facebook

Crédit photo en-tête: Hugo-Sébastien Aubert/La Presse