L’Atelier Pierre Thibault: un aperçu de la deuxième saison avec l'architecte Pierre Thibault

La deuxième saison de la websérie de L’Atelier Pierre Thibault a été lancée sur La Fabrique culturelle de Télé-Québec le 23 mars dernier, en collaboration avec la coopérative de production ON EST 10.
Author:
Publish date:

L’architecte de renommée nous plonge au coeur de son univers à travers les huit épisodes durant la deuxième saison. Une aventure où l’architecture est intégrée de façon organique à l’environnement, que ce soit dans les lieux publics ou les espaces communs. La création des bâtiments, l’aménagement des villes et des villages ou les installations éphémères sont traités avec la même sensibilité qu’on a pu remarquer dans la première saison. Pierre Thibault se consacre à l’impact que l’architecture est en mesure d’avoir sur la qualité et le mode de vie des gens.

Écoles - Atelier Pierre Thibault

Écoles - Atelier Pierre Thibault

Rencontré en entrevue, Pierre Thibault souligne que le tournage de la deuxième saison s’est très bien déroulé. Après avoir atteint un million de vues pour la première saison, il se disait heureux pour le dévoilement de la deuxième saison sur la Fabrique culturelle le 23 mars dernier.

L’environnement occupe une place de choix dans la websérie L’Atelier Pierre Thibault. L’architecte voulait démontrer à quel point les bâtiments changent selon la nature qui les entoure, et aussi selon les saisons. « La nature nous ramène à l’essentiel, dit-il, elle change constamment ».

Laurentides - Atelier Pierre Thibault

Laurentides - Atelier Pierre Thibault

La réalisation soignée des épisodes s’inscrit dans le mouvement du slow web : des images de qualité tournées de façon cinématographique. Cette qualité d’image, on l’a retrouve dans les voyages qui prennent une place importante dans le concept de L’Atelier Pierre Thibault. Par exemple, dans la première saison, les vestiges de l’ancienne cité inca Machu Picchu au Pérou, sont exposés à travers une réalisation à couper le souffle. « Dans cet univers du web 2.0, tout est extrêmement rapide, on voulait présenter des images bien travaillées. Des gens m’ont dit qu’ils ont écouté plusieurs fois certains épisodes, notamment celui où l’on part au Pérou. Ils me disent que le paysage de Machu Picchu a un effet apaisant sur le moral en grande période de stress. » La nouvelle saison présente l’architecture d’ici comme d’ailleurs. Pierre Thibault et ses étudiants de l’Université Laval se rendent à La Havane pour y étudier les nouveaux défis d’une ville ancrée dans le passé. Ils voyagent même jusqu’au Japon, où l’on traite de la complexité de créer des espaces pour les citoyens dans une ville aussi dense. Pierre Thibault stipule que voyager et sortir pour découvrir l’architecture en dehors du Québec est essentiel. « C’est très important d’aller voir ce qui se fait ailleurs, ça donne une meilleure valeur à ce qu’on fait chez nous. Après, on est capable de dire ce qu’on fait bien ou ce qu’on fait moins bien. Voir l’architecture dans d’autres pays nourrit un concepteur. »

Cuba - Atelier Pierre Thibault

Cuba - Atelier Pierre Thibault

La websérie L’Atelier Pierre Thibault à connotation sociale invite les internautes à se questionner sur les espaces publics. Durant un épisode, par exemple, il propose de s’interroger sur l’influence des lieux d’apprentissage. L’architecte y livre un besoin urgent de repenser l’école. Il présentera aussi les initiatives de collectifs d’artistes (Passages Insolites), d’étudiants (le SPOT) et de designers locaux (Village au Pied-du-Courant). Tous ont pour mission de réinventer la place du citoyen dans l’espace public. 

La suite dans la galerie:

Site de L'Atelier Pierre Thibault | Site de la websérie sur La Fabrique culturelle