Grande affluence pour le party d'ouverture des 12e HTMlles - Baron Mag
Un flot quasi-ininterrompu de gens s'est emparé hier de l'édifice du 4001 Berri, où avait lieu la soirée d'ouverture de la douzième édition de la biennale féministe d'art numérique HTMlles.

La thématique du festival, Conditions de confidentialité, en interpelle visiblement plus d'un, puisque les projections vidéo du GIV [Groupe d'intervention vidéo], l'exposition CTRL + [JE]: Intimité, extimité et contrôle à l'ère de la surexposition du soi au Studio XX ainsi que les deux performances prenant place à Oboro ont été largement fréquentées par une foule animée et intéressée.

Pour en savoir davantage sur la biennale et la programmation des HTMlles, qui se poursuivent jusqu'à dimanche, lisez notre entrevue avec la coordonnatrice Martine Frossard.