LSTW: la diversité enfin sur papier - Baron Mag

Lez Spread The World s'applique depuis 5 ans à rassembler les lesbiennes d'ici et d'ailleurs tout en montrant la diversité et les nuances de sa communauté. D'abord avec un site internet mettant de l'avant un contenu informatif et divertissant, ensuite avec des événements, notamment la soirée mensuelle « Où sont les femmes?», puis avec la série Féminin/Féminin, réalisée par Chloé Robichaud (dont une deuxième saison est sur les rails). LSTW investit maintenant le monde de l'imprimé, à travers une publication annuelle bilingue qui fera le portrait de lesbiennes inspirantes d'un peu partout au Canada. Entrevue avec la fondatrice Florence Gagnon.

Quelle est l’histoire derrière votre magazine?

LSTW est une organisation née il y a cinq ans de la volonté d’offrir des modèles positifs et une culture lesbienne actuelle. Tout d'abord une référence sur le web, nous avons commencé à organiser des soirées mensuelles à Montréal pour que les filles se rassemblent et se rencontrent. Nous avons ensuite créé la série web de fiction Féminin/Féminin avec la cinéaste Chloé Robichaud qui est toujours disponible sur Tou.tv. Après cinq ans, nous voulions maintenant marquer le temps et laisser notre trace avec un projet papier. Nous sommes plus de 30 femmes à nous impliquer dans l'organisation, je trouvais que c'était une belle façon de rassembler l'équipe et d'offrir un objet innovateur à nos communautés.

IMG_7965_face.jpg

Comment décririez-vous votre ligne éditoriale?

LSTW veut refléter toute la diversité, la complexité et la beauté des communautés lesbiennes canadiennes. Par son bilinguisme et ses 320 pages, le magazine est bien plus qu'un objet papier, il est le reflet de l'unicité de ce que l'on propose. Des collaboratrices de partout au Canada ont participé aux mots et aux images de ce premier numéro. Présenter des modèles positifs, raconter des histoires marquantes et donner plus de visibilité à des communautés qui s'organisent depuis longtemps et qui méritent de se faire entendre.

Pourquoi avoir choisi le média imprimé?

Nous avons toujours tout créé pour le web, que ce soit le contenu éditorial, la websérie... Retourner aux médias traditionnels comme la télévision ou l'imprimé, ça ajoute de la crédibilité à ce que l'on fait. C'est certain que c'est un accomplissement. LSTW ça reste une grande communauté et cet univers, c'est bien de le solidifier parfois. En étant créé une fois par année, le magazine devient un objet qui marque le temps, le contexte de nos communautés... Des archives pour les années futures. Et comme il n'existe pas beaucoup de magazine de ce type un peu partout autour du monde, c'est une façon aussi de se faire connaître à l'international.

Screen Shot 2016-11-10 at 10.33.25 AM.png

Quelle est la réaction du public?

Notre public suit nos projets avec attention et n'hésite pas à nous faire des suggestions ou des commentaires. Le magazine a suscité beaucoup de bonnes réactions. Avec la fermeture de plusieurs établissements lesbiens, le manque de visibilité dans les médias, la création de nouveaux projets et initiatives fait plaisir aux communautés. Nous sommes aussi vraiment heureuses que l'engouement pour le magazine trouve écho à travers le pays autant qu’au-delà de nos frontières. Auprès des LGBT+, mais aussi auprès de notre entourage... Que ce soit nos familles, nos collègues... Car il est plus que nécessaire de continuer à démocratiser l'homosexualité. 

Quelle est votre stratégie de vente et de croissance? Publicité ou cobranding?

Pour l'instant, le magazine est en vente en ligne sur lezspreadtheword.com et sera disponible en boutique dans les grands villes canadiennes. Comme il s'agit d'un produit assez niché, nous avons choisi des boutiques en lien avec notre public. Nous voulons aussi encourager des commerces locaux, des femmes entrepreneures et des projets intéressants. Nous aurons également quelques points de vente à New York, Los Angeles et Paris. LSTW travaille déjà avec des partenaires dans ces différentes villes et le public s'y intéresse beaucoup. On va voir ce que l'aventure nous réserve pour la suite!

Quels sont vos projets à venir?

Nous travaillons déjà sur le deuxième numéro du magazine! Il y aura aussi une suite à Féminin/Féminin, c'est un autre projet que nous poursuivons en parallèle. Les événements vont bon train et nous pensons débuter une soirée «Où sont les femmes?» bi-annuelle à Toronto. Il y a tellement de projets que nous aimerions faire, on y va un à la fois! Le plus enrichissant, c'est de rencontrer des femmes inspirantes et inspirées tout au long de l'expérience.

Lez Spread the Word

Lancement du magazine le 24 novembre au Never Apart

événement facebook