Le deuxième tome de Caresses Magiques, s'attardant cette fois-ci aux mécaniques mentales, a été lancé dans le plaisir et le rire.

On vous parlait de ce projet au nom plus que parfait lors du lancement du premier livre, il y a un an.

Depuis, ce livre, qui rassemblait des témoignages sur le parcours autoérotique des femmes, a connu un succès aussi fulgurant qu'inespéré à sa sortie, suscitant beaucoup d'intérêt et donnant lieu à plusieurs conversations dans les médias.

Sara Hébert (gauche) et Sarah Gagnon-Piché | Crédit photo: Camille Gladu-Drouin

Sara Hébert (gauche) et Sarah Gagnon-Piché | Crédit photo: Camille Gladu-Drouin

Cette fois-ci, les fondatrices Sara Hébert et Sarah Gagnon-Piché ont décidé de s'attarder aux rouages psychologiques du désir et des fantasmes. «En gardant en tête que le but du projet est de s’expliquer, de comprendre et de dénoncer certains aspects encore tabous de la sexualité des femmes, Caresses magiques souhaite explorer, pour ce deuxième numéro, ce qui se passe dans la tête des femmes lorsqu’elles s’adonnent au plaisir à deux ou en solo», pouvait-on lire dans l'appel de textes.

Encore une fois, les témoignages sont variés et de qualité. Quelques textes ont été lu hier devant public, donnant une excellente prémisse à ce que le magnifique recueil contient. C'est Audrey Malo qui signe la plupart des illustrations, auxquelles se rajoutent celles de quelques collaboratrices.

Crédit photo: Camille Gladu-Drouin

Crédit photo: Camille Gladu-Drouin

Pour ceux qui n'étaient pas au Café Cléopâtre hier, le recueil sera disponible lors de la foire du petit imprimé Expozine, qui a lieu cette fin de semaine.

Le site Caresses Magiques.
Caresses Magiques sur facebook.