PxPixel
« Je pense constamment à manger ou à ce qui serait l’fun de manger » - Maman a un plan - Baron Mag
Avec audace et simplicité, les deux blogueuses de Maman a un plan se débarrassent des préjugés sur la parentalité avec toujours une bonne dose d'autodérision. Probablement parmi les mamans les plus le fun de Montréal, nous avons posé nos questions bouffe à Odile Archambault et Marianne Prairie pour savoir si dans la cuisine, elles ont un plan aussi. Et leurs réponses sont très loin d'être décevantes!

Maman a un plan est un blogue qui parle de la parentalité et de la famille d’une manière totalement anticonformiste et un brin bohème! Créé il y a trois ans par Odile Archambault, le blogue propose autant d’astuces pour parfaire et colorer son party familial, des idées-cadeaux « pas plates » pour enfants et adolescents, que des textes déculpabilisants célébrant la diversité de chaque parent. Car si occuper les enfants fait partie du casse-tête quotidien de la vie de parent, le blogue les incite avec gaieté et originalité à avoir du fun, eux aussi. C’est d’ailleurs le sujet central de l’ouvrage de la fondatrice portant le même nom que son blogue et sorti à l’hiver 2016 aux éditions Parfum d’encre... Odile a (vraiment!) plusieurs plans pour que la famille toute entière ne s’ennuie jamais!

Marianne Prairie a rejoint le blogue il y a un an, et toutes deux œuvrent à offrir un contenu à la fois simple et authentique à leur lectorat. Les deux blogueuses assument ne pas se prendre au sérieux et désacralisent haut la main la maternité et ses responsabilités à l'aide de beaux visuels, de légèreté et d'humour. Également chroniqueuses à la télévision et conférencières, Odile et Marianne sont définitivement animées par les multiples projets créatifs qu’elles partagent. Les deux blogueuses ont d’ailleurs lancé une petite ligne de cartes de vœux illustrées par Annick Gaudreault et Sandra Dumais. 

Crédit photo: Véronique Brisson 

Crédit photo: Véronique Brisson 

Quoi de plus fondamental, rassembleur et messy que la cuisine pour une famille? Nous ne pouvions pas oublier de donner la parole aux expertes en « parentalité décomplexée » lorsqu’il est question de bouffe. Les deux plumes atypiques derrière Maman a un plan ont ainsi accepté de répondre à notre questionnaire J’ai Faim, et c’est qu’elles en ont, des plans et des bonnes adresses montréalaises!

Crédit photo: Véronique Brisson

Crédit photo: Véronique Brisson

Pouvez-vous nous parler de votre parcours? Comment vous êtes-vous rencontrées?

Odile: Je suis une ancienne enseignante de français, mais je ne suis jamais retournée dans une classe après mon premier congé de maternité. Ça fait donc 6 ans que je travaille à mon compte, principalement comme rédactrice et auteure.

Marianne: J’ai été gestionnaire de projets interactifs et humoriste. Maintenant, je suis auteure, chroniqueuse et blogueuse!

Odile: C’est justement par nos blogues “famille” respectifs que l’on s’est rencontrées.

Marianne: Dans un évènement de blogueuses!

Comment a débuté l’aventure du blogue Maman a un plan?

Odile: J’ai fondé Maman a un plan en janvier 2013, sur un coup de tête complet avec aucun autre objectif que de partir mon propre petit projet pour avoir quelque chose de tangible à présenter à mes clients de rédaction potentiels… et pour une raison que je ne connais pas, le blogue a pris son envol et trouvé son public très rapidement.

Marianne: J’ai rejoint le blogue en octobre 2015 parce qu’Odile et moi avions envie de travailler ensemble. Nous avons une vision commune de la maternité et ÉNORMÉMENT d’idées.

Crédit photo: Véronique Brisson

Crédit photo: Véronique Brisson

Quelle est votre relation avec la nourriture?

Odile: Une relation d’amour. J’aime vraiment, vraiment manger. Pas mal tout d’ailleurs.

Marianne: Moi aussi. Je pense constamment à manger ou à ce qui serait l’fun de manger.

Quelles sont vos spécialités culinaires familiales?

Odile: Je suis l’experte en dessert: gâteaux, tartes, pâtisseries. Oh, je fais aussi toutes sortes de très bons pains aussi #passionboulange

Marianne: Je fais honneur à la sauce à spag' de ma grand-mère Simone.

Quelle musique écoutez-vous lorsque vous cuisinez?

Odile: Ma fille dirait que j’écoute de la musique triste ;) En fait, j’écoute du folk et elle trouve ça moins joyeux que Beyoncé, faut croire, ha!

Marianne: La musique thème de Pat’Patrouille ou des Pokémon.

Quelle est la première recette que vous avez appris à vos enfants?

Odile: Préparer des crêpes! Celles de la section “Mes premières recettes” de Ricardo. C’est notre tradition dominicale, ils commencent à être très bons pour les préparer... avec moi!

Marianne: Nous aussi ce sont les crêpes, mais celles de La croûte cassée.

Crédit photo : Véronique Brisson

Crédit photo : Véronique Brisson

Quels sont, selon vous, les restaurants montréalais idéaux pour souper en famille?

Odile: On capote sur le Sumac dans Saint-Henri. Des grandes assiettes à partager, des falafels, du hummus et des pitas… c’est notre définition du bonheur! Sinon, pour un café et un petit déjeuner (avec le meilleur granola au monde), c’est au Café 8oz qu’on va!

Marianne: On sort surtout en famille dans notre beau Verdun #verdunluv. Vous me verrez donc sommer mes enfants de s’asseoir chez Cucina Linda et au Blackstrap BBQ.

Quels sont les aliments dont vous ne pourriez jamais vous passer ?

Odile: De la farine et du beurre. #passionpâtisserie

Marianne: Des tomates, du pain et du fromage. Parce que je reviens toujours à ça, ensemble ou séparément. C’est comme la Sainte-trinité pour moi.

Crédit photo: Véronique Brisson

Crédit photo: Véronique Brisson

Qu’aimez-vous le plus cuisiner pour vos familles?

Odile: Quand j’ai le temps, j’adore cuisiner plein de petites collations. Geneviève et Alexandra de Cuisine Futée m’inspirent énormément dans ce rayon.

Quel est le pire repas que vous ayez mangé?

Odile: Probablement les mélanges infects que je me préparais en appartement au cégep, toujours à partir de bouffe en sachet, achetés en spécial à l’épicerie.

Je viens manger chez vous ce soir, qu’allez-vous me servir?

Odile: Plein de petites affaires. J’adore les soupers qui sont en fait de longs apéros. Il y aura donc probablement des fromages de L’Échoppe des fromages (j’habite à côté, allô, voir que je vais m’en passer), du pain de chez Arhoma, des olives, des petites bouchées du Carnet rouge de Josée Di Stasio, une salade du livre Plenty de Ottolenghi, des bulles... ET DU DESSERT! Des trucs que je peux préparer d’avance, quoi!

Marianne: Je serais du genre à garrocher plein de trucs sur la table pour qu’on se fasse des tacos. Arrangez-vous! ;)

Crédit photo: Véronique Brisson

Crédit photo: Véronique Brisson

Si je vous invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner pour vous impressionner et gagner des points avec vos enfants?

Odile: Je suis toujours impressionnée par les gens qui cuisinent des trucs chauds et que tous les éléments du souper sont prêts au même moment, héhé! Mais pour gagner des points avec mes enfants, ne cherchez pas trop loin. Des pâtes. Surtout du macaroni. Ce sera le coup de foudre entre vous.

Marianne: Ça m’impressionne déjà qu’on m’invite à souper, pas besoin d’en faire des tonnes! Pour les enfants, le seul plat qui fait l’unanimité, ce sont les bagels au saumon fumé. Ma plus jeune a une étrange fixation sur les câpres. 

Maman a un plan

site web | facebook | instagram